Fiche de la compagnie Gremlin Interactive
NomGremlin Interactive
Autres nomsGremlin Interactive Studios (Royaume-Uni), Gremlin Graphics Software Ltd. (Royaume-Uni), Gremlin Interactive Ltd. (Royaume-Uni)
PaysRoyaume-Uni
Création1994
Fin1999
Rôle(s)Développement, Distribution (Europe), Edition, Edition (Europe)
Développeur et éditeur britannique basé à Sheffield, South Yorkshire (1994).

Fondé par Ian Stewart, Gremlin Interactive fait suite à la société britannique Gremlin Graphics Software. Cette société s'assoit donc sur des fondations solides avec des titres à succès ainsi que des séries qui parlent à tout un chacun : «Monty Mole», «Zool» ou encore «Lotus» (voir Trivia 1). La société ne s'est pas pour autant reposée sur ses lauriers et s'enorgueillit de ses nombreux investissements dans les technologies de pointe, comme par exemple la capture de mouvements. Elle assure à ce propos qu'elle est la première société européenne à avoir imaginé un autre domaine d'application de cette technologie (en dehors du domaine médical en physiothérapie) pour l'appliquer aux jeux vidéo. De fait, Gremlin Interactive serait la première société européenne à avoir monté un laboratoire de capture de mouvements en interne dans ses quartiers généraux de Sheffield. Une application directe de cette technologie, sa gamme Actua Sports, lancée avec succès à partir de 1995 grâce à «Actua Soccer» (voir Trivia 2). Les autres titres à succès vont s’enchaîner : «Sand Warriors», «Fragile Allegiance», «Hardcore 4x4», «Hardwar», «Normality», «Reloaded», «Realms of The Haunting», «Motorhead» ou encore «Men In Black».

Toujours en besoin de liquidités pour financer son développement, en mai 1995, la société allemande Funsoft entre dans le capital de Gremlin Interactive à hauteur de 15,8% dans le but de consolider sa présence sur le marché britannique et également de distribuer son catalogue, comme par exemple les gammes de simulations sportives : «Premier Manager», «Actua» (Soccer, Golf, Icehockey et Tennis), et plus tardivement «Euro 96». L'arrangement est ainsi gagnant-gagnant. Parallèlement, Gremlin Interactive grossit par acquisitions, et pas des moindres, puisque son plus haut fait d'armes, est celle de la société britannique DMA Design, annoncé en décembre 1996 et finalisé en avril 1997. Gremlin acquiert ainsi un développeur dynamique et respectable («Lemmings» ou «GTA», ça commence à parler, non ?). Autre acquisition, moins prestigieuse mais tout de même stratégique, celle de la société britannique Imagitec Design Ltd, pour son expertise dans les conversions. Lors de ces rachats, les sociétés perdent leurs noms (Imagitec devient Gremlin Interactive Studios) mais gardent une "semi-autonomie". Mais l'époque ne se résume pas seulement aux rachats, mais également aux accords (voir Trivia 3).

L'ensemble du groupe est désormais chapeauté par une nouvelle entité, le Gremlin Group plc et les besoins en cash sont toujours aussi pressants si bien qu'une introduction en bourse (une floatation, dans le jargon anglais) est nécessaire pour lever des fonds. L'objectif est de continuer de croître, d'acquérir de nouvelles sociétés et de doubler les commercialisations de jeux, en passant de 7 titres annuels à 15. Nous laisserons la société à ce stade de son histoire, pour le moment. Chez nous, les abandonwares s'arrêtent aussi en 1998.

Le slogan de Gremlin Graphics Software est : "Only Gremlin can do this".

Son adresse postale : Alpha House, 10 Carver Street, Sheffield S1 4FS.

Trivia 1
Gremlin n'est pas peu fière de produire (elle seule peut le faire, confere son slogan) des produits licenciés et approuvés par le Group Lotus Plc.

Trivia 2
Après le succès d'«Actua Soccer», l'expertise football de Gremlin est telle que la société est choisie pour développer le jeu officiel du Championnat d'Europe de football 1996, nommé «Euro 96». Ce dernier titre sera, par ailleurs, mis en avant par British Telecom pour le lancement de son service "Wireplay" qui permet de jouer en ligne à un jeu PC via le réseau GSM.

Trivia 3
en pleine effervescence 3D (Sierra lance sa carte "Screaming 3D" à la même époque), Gremlin et la société Alliance Semiconductor s'engagent à rendre les titres du premier, existants et à venir, compatibles avec les cartes du second : "ProMotion-6422" (64 bits), "ProMotion-AT24" (128 bits) et "ProMotion-AT3D" (128 bits). Parmi les titres cités : «Actua Soccer», «Fatal Racing» et «Hardcore 4x4».

Récompenses

  • Nominé aux 4 d'or 1990 dans la catégorie Meilleure compagnie étrangère

Catalogues

Médias

Reportage dans Crash n°18 (01/07/1985) p28
Article dans Your Commodore n°2 - 5 (01/02/1986) p52
Reportage dans Your Computer n°6 - 9 (01/09/1986) p90
Reportage dans ZX Computing (01/10/1986) p58
Rétrospective dans Arcades n°8 (01/05/1988) p23
Article dans Tilt n°55 (01/06/1988) p16
News dans Génération 4 n°16 (01/11/1989) p116
Article dans Tilt n°87 (01/02/1991) p18
Reportage dans ACE n°43 (01/04/1991) p58
Reportage dans Amiga Power n°5 (01/09/1991) p60
News dans Joystick n°22 (01/12/1991) p14
Article dans Amiga Power n°16 (01/08/1992) p11
Reportage dans Joystick n°31 (01/10/1992) p68
News dans Génération 4 n°58 (01/09/1993) p13
News dans Joystick n°46 (01/02/1994) p8
Interview dans Amiga Computing n°72 (01/04/1994) p108
Interview dans Power Play n°2/95 (01/02/1995) p24
Reportage dans PC Spiel n°11/95 (01/11/1995) p28
Interview dans PC Collector n°3 (01/07/1996) p22
Article dans PC Collector n°6 (01/01/1997) p4
Reportage dans Génération 4 n°99 (01/05/1997) p92
Interview dans Edge n°61 (01/08/1998) p22

Jeux développés
Jeux distribués





Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure