Les news de LTF

Actualité

Retour au Festival du Jeu Video

Par Zappy 20/09/2010 2 commentaires 1392 lus

Et nous sommes donc arrivés en ce dimanche matin à la Porte de Versailles, d'abord Hoagie et moi-même, rejoints par la suite par Victor.

Le salon se tenait au même endroit que l'année dernière. Facile pour nous de retrouver le lieu, mais une constatation s'imposait : la surface du Festival s'était réduite. Et ce n'est pas l'apport du Monde du Jeu qui allait combler le vide ainsi créé. Mais ce qu'il faut savoir, c'est que ce sont les éditeurs qui ont déserté le Festival, puisqu'ils vont participer à un autre événement fin octobre, créé spécialement pour eux.

Ceci étant, on a quand même pu se promener dans des allées bien remplies, et de nous arrêter devant pas mal de stands. Du coté des éditeurs, on vous le disait, c'était le désert, ce qui laissait plus de place pour d'autres acteurs pas forcément aussi connus ou évidents dans un Festival consacré au jeu : des constructeurs de matériel, avec principalement Samsung, sur le stand duquel on pouvait s'essayer à un rhythm game ou s'extasier devant une chorégraphie de jeunes filles forts avenantes. Sur une annexe du stand du constructeur coréen, on avait aussi la possibilité de s'essayer au pilotage de voitures radiocommandées par le biais d'un téléphone portable.. On n'arrête pas le progrès, dites donc !

Une partie du lieu abritait aussi une exposition retro, avec un nombre conséquent de consoles de diverses époques. A côté des "récentes" Playstation, Dreamcast ou Gamecube, on pouvait retrouver nombre de Game & Watch, ou encore des consoles beaucoup moins vendues dans nos contrées, telles que la Neo Geo ou des versions japonaises de celles connues chez nous. Ceci étant, on a pu aussi contempler une Odyssey, considérée par beaucoup comme la première console grand public, et qui date déjà du début des années 70 : et oui, le jeu video grand public a bientôt 40 ans ! On doit aussi vous signaler que cette expo était organisée avec le Musée du Jeu Video, auparavant situé à La Défense, mais aujourd'hui sans domicile : une pétition est d'ailleurs en ligne sur www.museedujeuvideo.com pour le sauver.

On retrouvait aussi beaucoup d'écoles présentant leurs formations, ou de petit développeurs venant exposer leurs projets, qu'ils soient déjà sortis, ou encore en phase de préparation. On a donc découvert une association de créateurs de jeux gratuits sur internet, un projet de jeu multi-joueurs en ligne basé sur l'univers d'un auteur américain, ou encore vu que des lapins sont des animaux dangereux. Surtout quand ils sont crétins !

Mais aussi et surtout, on en a bien profité pour aller voir quelques unes de nos connaissances sur leurs stands. Les premiers que nous avons trouvé sont les passionnés de Pix'n'Love, qui vendaient sur leur stand les diverses publications éditées chez eux. Comme d'habitude, nous avons pu passer du temps à discuter de choses et d'autres avec eux, et à admirer aussi les t-shirts présentés aux regards (mention spéciale à la cravate pixelisée, une pièce unique ! ). On continue de penser que leur travail est bougrement utile pour qui s'intéresse au retrogaming, et on n'a pas manqué de leur dire : en même temps, comment penser autrement quand on les rencontre ?

On a aussi eu l'occasion de discuter avec Dotemu qui présentait sur leur stand quelques-uns des jeux qu'il est possible de trouver sur leur boutique. Des gens accueillants et passionnés par ce qu'il font, et avec qui on a pu avoir une discussion qui a bien duré. Le temps pour nous d'en apprendre un peu plus sur leurs projets, concernant des jeux très connus, et de continuer à échanger sur notre passion commune. Et à noter la jeune fille aux oreilles de chat qui a fort gentiment offert de nous renseigner, et a accepté de poser sur le stand pour notre photo souvenir. Voila, les babes étaient à chercher du côté de chez Dotemu !

Et on ne pourra passer sous silence (mais sans vous embêter avec les détails) la rencontre d'un des admins du site avec une de ses idoles de jeunesse, et notre tour du Monde du Jeu qui nous a permis de constater que l'oeuvre (au sujet d'un certain donjon) d'un membre éminent du forum se répand à vitesse grand V.

Tout comptes faits, on a donc pu voir un Festival plus ramassé que l'année précédente, mais présentant d'autres aspects du jeu video que ceux l'on voit avec les gros éditeurs. On espère juste que le Festival nous reviendra l'année prochaine, et que l'on pourra aussi voir les éditeurs y revenir, car c'est bien agréable et intéressant de voir les jeux qui nous attendent pour les mois (ou années) suivantes.

On reviendra d'ici peu sur quelques uns des stands sur lesquels on s'est arrêté, mais d'ici là, note pour plus tard : l'année prochaine, prévoir les boules quies !
Les commentaires

Groovykid
le 22/09/2010 01:39
c'est bien beau tout ce pavé mais ça manque de photos ! D'ailleurs on peut lire : "Et à noter la jeune fille aux oreilles de chat qui a fort gentiment offert de nous renseigner, et a accepté de poser sur le stand pour notre photo souvenir". On veut la photo ! On veut la photo ! XD
Victor
le 22/09/2010 02:55
Très franchement, je n'ai pas pris la peine de prendre une seule photo, tellement il n'y avait rien d'intéressant à voir. Il faut pas s'imaginer ça comme le CES de Las Vegas ou un autre salon de réputation mondiale. C'est minuscule, ça doit être le plus petit bâtiment du parc des expositions. Il n'était même pas utilisé entièrement au niveau de la surface.
Ajouter un commentaire
Pour ajouter un commentaire, vous devez être connecté, ou vous inscrire à la zone membres.
> Connexion / Inscription








Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - 2001jeux.com - MO5.com - Megatest.fr - Boulot Retro Dodo - JeuxVideo-Flash.com - Rom Game - Allgamers - Emu-France