Discworld Noir
Année
Systèmes
systeme systeme systeme
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
1361 votes


Modifier
En 1999, Perfect Entertainment nous livre son troisième et dernier jeu tiré des romans du Disque-Monde de Terry Pratchett.
Cet épisode ne se nomme pas «Discworld 3», mais «Discworld Noir». A cela, plusieurs raisons :
Le personnage principal n'est plus le "MaJe" raté Rincevent. Ceci dit, dans les romans, seuls certains volumes concernent Rincevent.
De plus, si les 2 épisodes précédents étaient des "point 'n click" standards en 2D avec un rendu très cartoon, celui-ci est en 3D, comme ses concurrents de l'époque («Grim Fandango» par exemple).
Cet épisode se nomme «Discworld Noir» tout simplement parce qu'il retranscrit les codes du film noir des années 50 dans l'univers du Disque-Monde.


titre L'Histoire

Vous incarnez donc Lewton, archétype du détective privé : vous êtes fauché, avez un bureau miteux et poussiéreux, portez un imperméable et un chapeau mou, et parlez d'une voix traînante due à une gorge ravagée par la fumée et le mauvais alcool qui vous aide à oublier une douloureuse déception sentimentale.
Une magnifique jeune-femme vient vous demander de l'aide contre une forte rémunération : elle veut que vous retrouviez son amant, celui-ci est revenu en ville depuis deux jours mais ne l'a pas contactée.
Cette affaire va vous entrainer dans une enquête mêlant meurtres, conspirations, sociétés secrètes, lycanthropes... Sauf que nous sommes sur le disque-monde : les vampires et les loups-garous sont bien réels, tout comme la magie, les dragons des marais, Gaspode le chien qui parle et autres personnages plus ou moins vraisemblables.
Et au fait, quand le jeu commence, vous n'êtes pas très en forme, je n'en dis pas plus pour ne pas gâcher la surprise.


titre Réalisation

Si les cinématiques ont mal vieillies à cause de la compression vidéo un peu brutale, le rendu graphique du jeu est une vraie réussite, on se croirait vraiment dans les bas-fonds d'Ankh-Morporck. Le déplacement se fait à la souris, qui vous sert aussi à sélectionner des objets.
Lewton note dans un calepin les indices trouvés, que vous pouvez combiner entre eux, ou utiliser lors d'une conversation.
Chaque fois qu'un lieu important est évoqué, il se débloque sur la carte de la ville.

Les musiques et bruitages sont de bonne qualité et plongent bien dans l'ambiance film noir. Mais abordons le gros point noir du jeu : le doublage. La voix française de Lewton est une caricature de celles des films noirs, mais c'est vraiment poussé à l'excès, certains ne supportent pas cette voix traînante. Les autres voix sont plus ou moins bien jouées, mais aucune n'est aussi agaçante.
Que vous supportiez ou non la voix de Lewton, je vous conseille fortement d'activer les sous-titres, tout simplement parcequ'il y a des erreurs dans les textes parlés, et que les sous-titres ont le texte correct :
Exemple : au début quand Carlotta sort du bureau, Lewton dit "J'espérais la revoir, elle m'avait payé", alors que le sous-titre affiche un beaucoup plus logique : "J'espérais la revoir, elle ne m'avait pas payé".


titre Commmandes

L'interface est logique, mais peu intuitive, je vous recommande fortement de lire le manuel, surtout en ce qui concerne les combinaisons d'objets et d'indices :

Clic droit : regarder (et observer) utilisable sur tout ce qui a une 'étiquette' (un nom) dans le jeu : objets, personnes, objet de l'inventaire, indices du calepin)

Clic gauche : déplacer Lewton vers un point sans 'étiquette', ramasser un objet, sélectionner un objet de l'inventaire ou un indice du carnet.

Clic gauche sur Lewton : accès à l'inventaire et au calepin où vous notez les indices.

Double clic gauche : action. Sur un titre de la table de matières du carnet (les 2 premières pages) : accéder à la section concernée. Sur un titre de section : retourner à la table des matière. Sur une "étiquette" : utiliser l'objet ou l'indice sélectionné.

'F1' : options
'F2' : inventaire
'F3' : carnet
'PAGE UP', 'PAGE DOWN' : Page précédente, page suivante du carnet.
'FIN' : dernière page du carnet.


titre Technique

Le jeu est prévu pour Windows 95 / 98 et tourne bien dans VirtualPC.

A partir d'XP il est un peu compliqué à faire tourner. Son système de protection peut être incompatible avec ces OS et il faut utiliser un "fix" pour enlever la protection.

Pour XP / Vista (32bits) :

A) Installez le jeu à partir du CD1 (par l'Autorun ou en lançant SETUP.EXE).

B) Choisissez "Installation terminée" (mauvaise traduction pour "Installation complète")

C) Lancez le jeu, vous ne pouvez pas cliquer sur "Reprendre une partie", ni sur "Options", seul le bouton "Nouvelle Partie" ne fait pas planter le jeu.
Vous pouvez quand même accéder aux Options et charger une partie en appuyant sur la touche F1. Un conseil donc : sauvez dès que vous le pouvez, pour recommencer plus facilement une partie.

D) Si ça plante au lancement du jeu ou quand vous essayez de "skipper" la cinématique : allez dans le dossier où vous avez installé le jeu (c:\DiscNoir\ par défaut) et remplacez le fichier TIN3_DXD.EXE par celui que vous trouverez dans le "XP-fix").
Essayez de jouer, seul le bouton "Nouvelle partie" est accessible, et vous ne pouvez pas "zapper" la cinématique (sinon ça plante).

E) Si ça plante toujours, allez dans la base de registres : menu démarrer, tapez "regedit" dans la barre "rechercher" (Vista) ou Exécuter puis tapez "regedit" (XP). Cherchez la clé : [HKEY_LOCAL_MACHINE\Software\Perfect Entertainment\Discworld Noir] et remplacez la valeur : Start Windowed = No par Start Windowed = Yes.
Ou solution plus simple : lancez DISCNOIR.REG que vous trouverez dans "videofix", ce qui modifiera directement la clé dans la base de registre.
Maintenant le jeu se lance en mode fenêtre. Vous pourrez repasser en plein écran avec les touches 'ALT'+'ENTREE' APRÈS la vidéo d'introduction, si vous la "skippez" avec la touche 'ESC' ou si vous êtes en plein écran ça risque de planter.
Autre solution : dans les options de l'exécutable, cochez la case "Exécuter avec une résolution de 640x480", comme ça vous jouerez en mode fenêtre (ça plante moins) mais quasiment en plein écran.
Note : en mode fenêtre, les couleurs sont bizarres si votre bureau est en couleurs 32 bits, ça disparait quand on repasse en plein écran. Sinon, passez le bureau en couleurs 16 bits avant de lancer le jeu.

Sous Vista / Seven (64bits) :
Le jeu ne fonctionne pas, il vous faudra passer par Virtual PC.

Cadeau bonus :
Pour ceux qui ne supportent vraiment pas la voix française de Lewton, nous vous proposons les voix anglaises, pour jouer en VOSTF : décompressez l'archive, copiez les fichiers FRENCH.SMP et FRENCH.IDX dans le sous-dossier CD1 du dossier d'installation du jeu (par défaut : C:\DISCNOIR\CD1\ ). Remplacez simplement les 2 fichiers d'origine (ou sauvegardez-les pour pouvoir rétablir la VF) pour vous retrouver dans une vraie ambiance de film noir : en VOSTF.
Pour activer les sous-titres, accédez aux options en appuyant sur 'F1'.



titre Complétez cette fiche
Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.


titre Liens divers
Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- Shinod7.org, pour jouer sous DOS via la célèbre disquette boot du ninja.
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.








Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - MO5.com - Megatest.fr - Rom Game - Allgamers - Emu-France