Creature Shock
Année
Systèmes
systeme
Dosbox
Compatible avec la version 0.73
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
1169 votes


Modifier
titre Scénario

Une fois de plus, les humains ont tellement procréé que la Terre ne suffit plus à les contenir et qu'ils doivent partir à la recherche d'une nouvelle planète à coloniser. On a perdu le contact du vaisseau UNS Amazon alors qu'il contournait un astéroïde "vivant" en orbite autour de Saturne. Vous êtes chargé d'aller sur place et de trouver d'éventuels survivants.


titre Présentation

Dans la série des jeux de tir en 3D pré-calculée sous 3D Studio, nous avions à peu près tout : «Microcosm» (le précurseur), «Novastorm», «Chaos Control», «Wetlands», «Cyberia» et sa suite... Il n'en manquait plus qu'un pour avoir la totale : «Creature Shock» ! Un jeu développé par Argonaut (qui sortira l'année suivante «Alien Odyssey», un autre soft du même style) et édité par Virgin, dont les premières images feront sensation dans les salons spécialisés, exactement comme «Microcosm». Et que trouve t-on dans «Creature Shock» ? Du tir, du tir et du tir !

Comme dans «Cyberia», les séquences de jeu de «Creature Shock» ont des différences bien marquées pour ne pas pas lasser trop vite. On commence donc par un shoot'em up vu de l'arrière du vaisseau, avec des astéroïdes et des vaisseaux qui foncent en direction de l'écran. Il faut slalomer entre les projectiles et tirer à la souris, jusqu'au boss de fin. Une fois sur l'astéroïde, et après vous être débarrassé du comité d'accueil local, on passe au coeur du jeu : un labyrinthe. Alors que les jeux cités plus haut vous font traverser des décors à toute vitesse alors que de nombreux ennemis vous attaquent de partout, «Creature Shock» mise plutôt sur le stress et les longs couloirs angoissants (pensez d'ailleurs à en dresser un plan). Vous avancez par à-coups, et si vous tombez sur une créature, soit elle est petite et il faut la toucher rapidement, soit elle est plus grosse et il faut viser son point faible à plusieurs reprises pour l'anéantir.

Pour que ce genre de jeu vale l'achat, il devait en mettre plein la vue. «Creature Shock» remplit parfaitement son contrat : il y a tellement de scènes en 3D qu'il faut deux CDs pour tout stocker. Argonaut maîtrise parfaitement 3D Studio : le design des créatures est réussi, les objets sont bien modélisés et les mouvements correctement décomposés. La bande-son est aussi de qualité, avec des musiques sur pistes audio. Le doublage français est honnête, un peu mou mais meilleur que celui de «Cyberia». Reste la durée de vie : soit on décroche vite par lassitude, soit on va jusqu'au bout et on n'a pas plus aucun intérêt à y revenir, à moins de vouloir tester tous les niveaux de difficulté.


titre Lancement sous DOSBox

Lancez le fichier INSTALL.EXE de l'image disque. Après l'installation, allez dans le répertoire créé sur le disque dur virtuel et lancez SHOCK.EXE.



titre Complétez cette fiche
Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.


titre Liens divers
Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- Shinod7.org, pour jouer sous DOS via la célèbre disquette boot du ninja.
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.








Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - MO5.com - Megatest.fr - Rom Game - Allgamers - Emu-France