Fort Boyard : le défi
Série
Année
Genre
Développement
Edition
Systèmes
systeme
Multijoueurs
Dosbox
Compatible avec la version 0.73
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
512 votes


Modifier
titre Go, go, à nous le magot !

Les jeux télé ont rarement donné lieu à des jeux vidéos avant le milieu des années 90. Ces deux types de public coïncidaient rarement : les joueurs n'avaient pas envie de retrouver ce type de divertissement sur leurs micros, et les téléspectateurs amateurs de "Questions pour un champion" s'intéressaient peu, voire pas du tout, au ordinateurs. Rien à voir donc avec éditeurs de jeux de société qui, eux, adaptaient absolument tout et n'importe quoi ! Parmi les exceptions, citons l'inévitable «Des Chiffres et des lettres». Puis vint l'ère du "multimédia interactif", les ménages commencèrent à s'équiper plus massivement, et un filon s'ouvrit. Microïds a sauté sur l'occasion : outre une nouvelle adaptation des "Chiffres et des lettres" (techniquement aux antipodes de la version de Loriciels), ils ont décroché la licence de "Fort Boyard", le célébrissime jeu télé qui a fait d'une forteresse abandonnée et rongée par la végétation une attraction touristique, dès sa première saison en 1990. Cette licence donna lieu à trois jeux au moins : «Fort Boyard : le défi», «Fort Boyard : la légende» et «Fort Boyard : Millénium» (sans compter d'autres versions sur consoles).


titre La clepsydre ! La clepsydre !

Allez, avouez-le : vous aussi, en regardant "Fort Boyard", vous vous êtes souvent exclamé "mais quel gros naze, il est même pas foutu de mémoriser 4 boules" ou "pfff, il est vraiment pas costaud, même moi j'y arriverais". Cela tombe bien, vous allez maintenant avoir l'occasion de prouver que vous pouvez faire mieux ! «Fort Boyard : le défi» est une adaptation fidèle de l'émission, avec une vingtaine d'épreuves (dont la pendule, l'escalade, la pompe à eau, le taquin...), et évidemment les légendaires (?) énigmes du père Fouras. En plus de nombreuses vidéos, une bonne partie du fort et les candidats ont été modélisés sous 3D Studio avec la même technique que dans «Evidence». C'est visuellement fort joli et bien animé, et le montage respecte à la lettre celui de l'émission. La partie dure ici aussi 75 minutes maximum (sans sauvegarde). Les épreuves sont bien choisies et font appel aussi bien aux réflexes qu'à la réflexion. C'est d'ailleurs un point intéressant : jusqu'à 6 joueurs humains peuvent participer, on affecte une spécialité à chacun d'eux (force, agilité...), et à chaque épreuve il faut choisir le plus apte à la réussir. Un mauvais choix se traduit apparemment par un malus de temps. Tout cela change un peu des sports olympiques qu'on trouve dans la plupart des jeux d'épreuve de l'époque.


titre Fallait prendre la clé ?

«Fort Boyard : le défi» est très prometteur, mais au fur et à mesure de la partie on découvre plusieurs défauts très gênants. Les adeptes de l'émission savent qu'on entend en boucle les 2-3 mêmes musiques tout du long, et qu'elles gavent assez rapidement. Dans le jeu, c'est pareil, les mêmes musiques, les mêmes vidéos entre les épreuves, les mêmes voix digitalisées, et ce à chaque partie... Et on ne peut pas couper les vidéos ! On en vient vite à couper le son et à regretter que le jeu n'avance pas plus vite, en déduisant automatiquement les séquences coupées du compte à rebours. Idem pour les épreuves, on peut tomber plusieurs fois sur la même au cours d'une seule partie. Chez les maîtres du temps, il m'est arrivé d'en faire une 3 fois sur les 6 ! Autre problème : la 3D en haute résolution, c'est esthétique, mais c'est un peu lent. Certaines épreuves qui auraient pu être délicates et stressantes en perdent leur saveur (je pense là au boulet en équilibre sur la planche). Mais le pire concerne la jouabilité : probablement pour ménager le public moins jeune, les programmeurs ont choisi de faire jouer toutes les épreuves à la souris. Enorme erreur ! Il n'y a pas besoin de plusieurs années d'expérience de jeu vidéo pour savoir qu'une souris n'est absolument pas adaptée pour diriger un personnage. On se retrouve donc avec des épreuves maniables (toutes celles qui utilisent un curseur : le taquin aux pièces bien lourdes, l'anagramme), d'autres qui nécessitent de balayer la souris ou alterner les clics comme un malade (l'escalade, la pompe), d'autres encore qui manquent de précision et où on finit par cliquer au pif (le lancer de boulet, la pendule), et celles dont je n'ai absolument rien compris au fonctionnement et où le personnage ne répond pas (les étriers, l'échelle) ! Si c'est fait exprès pour être aussi frustrant que les vraies épreuves, c'est réussi, mais la durée de vie du jeu en prend un sacré coup, on en a vite assez de passer les mêmes séquences avec la même musique qui prend la tête. Dommage, il y avait là de quoi faire un jeu familial ET divertissant.


titre Lancement sous DOSBox

Lancez le fichier INSTALL.EXE de l'image disque. Après l'installation, allez dans le répertoire créé sur le disque dur virtuel et exécutez BOYARD.BAT.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- Shinod7.org, pour jouer sous DOS via la célèbre disquette boot du ninja.
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.





Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure