Werewolf : The Apocalypse - The Heart of Gaia
Année
Systèmes
systeme
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
22 votes


Modifier


titre Présentation

En 1999, pendant que Nihilistic Software préparait le premier «Vampire : The Masquerade», DreamForge travaillait sur la réanimation d'une autre créature mythique de l'éditeur de jeux de rôle White Wolf : les loups-garous de "Werewolf : The Apocalypse". Supervisé par Travis Williams, un ex-auteur de White Wolf, le scénario de «The Heart of Gaia» était fidèle à l'univers du jeu originel, que l'on peut résumer comme suit. Le monde de Gaia (autrement dit, la Terre) est régi par trois entités spirituelles : le Wyld crée, le Weaver arrange et ordonne, le Wyrm détruit. Suite à une tentative de prise de contrôle ratée du Weaver, le Wyrm devient fou et détruit tout petit à petit. C'est ici qu'interviennent les Garous, qui se divisent en trois lignées : les Homid, qui pensent être de simples humains jusqu'au jour où survient leur première transformation, et qui connaissent bien les arcanes de la société humaine, les Metis, progénitures stériles mi-hommes mi-loups de deux Garous, qui forment un équilibre entre les deux autres lignées, et les Lupus, des loups sauvages qui méprisent la société des humains, qu'ils jugent responsables du chaos, et qu'ils aimeraient exterminer. Les Garous mènent une bataille désespérée contre le Wyrm, en essayant tant bien que mal de s'allier avec les multiples tribus qui peuplent Gaia et dont les motivations sont variables, certaines soutenant le Weaver, d'autres le Wyrd, d'autres encore ne pensant qu'à leur propre intérêt. Après ce petit résumé, nous pouvons revenir à «Werewolf : The Apocalypse», le jeu PC. Son personnage principal était Ryan McCullough, un adolescent qui découvre son ascendance lupine et se jette corps et âme dans la lutte contre le Wyrm. La vue était principalement à la troisième personne, mais elle pouvait passer en vision subjective lors des combats si le joueur le désirait. DreamForge avait choisi de développer son jeu autour du moteur UnrealEngine, en lui ajoutant une nouvelle fonctionnalité essentielle : le morphing. En effet, il était indispensable de voir le héros se transformer en loup-garou en cours de partie. Il n'était pas le seul dans son cas, d'autres créatures étaient capables de se métamorphoser. Certains sens très développés chez le loup, comme l'ouïe et l'odorat, étaient mis à l'épreuve, et l'histoire devait transporter le héros des bas-fonds de Londres à la forêt amazonienne. D'abord prévu pour la fin 1999, «Werewolf : The Apocalypse» disparut brutalement de la circulation quand ASC Games annonça sa fermeture soudaine en janvier 2000, sans trouver de repreneur. D'après certaines rumeurs, il était pratiquement terminé. De nombreuses vidéos de scénes intermédiaires sont apparues sur YouTube, et il existe encore de nombreux fans qui ne désespèrent pas de le voir sortir un jour.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- Shinod7.org, pour jouer sous DOS via la célèbre disquette boot du ninja.
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.





Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure