# Discworld
Année
Edition
Systèmes
systeme systeme
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notes
917 votes


Modifier
Dans un quartier sordide de Ankh Morpork, une secte à tendance satanique invoque un dragon. Le lendemain, le bestiau a déjà fait pas mal de dégâts et les sorciers de l’université invisible se doivent d’intervenir avant qu’un vulgaire aventurier n’occise le dragon en question. Car sinon, comment justifier leurs places de choix aux banquets ? Le chancelier de l’université semble confier cette mission à Rincevent (c’est à dire vous), un sorcier d’une rare incompétence à qui la robe et le chapeau pointu sied à ravir…

« Ouais… Dans la quatrième dimension… Dans un avion astral jamais supposé voler » Bienvenue dans l’univers délirant de Discworld ! A l’origine, « le disque-monde » est une série de livre écrite par le Britannique Terry Pratchett, parodiant le style Heroïc-fantasy. Dans ce jeu, vous incarnez Rincevent héros de « La huitième couleur » (et des opus suivant, d’ailleurs), personnage absurde évoluant dans un univers qui ne l’est pas moins. Mais je sens les non-lecteurs de Terry Pratchett un poil fébrile : c’est quoi ce foutu disque-monde ? pensez-vous avec une pointe d’agacement… Et bien, il s’agit d’un monde en forme de disque qui dérive dans l’espace interstellaire, soutenue par une tortue monstrueuse et quatre éléphants géants… C’est absurde ? Mais oui, je me tue à vous le répéter ! Dans ses pérégrinations, Rincevent croisera des personnages plus loufoques les uns que les autres ; citons, en vrac : un singe bibliothécaire plutôt susceptible, une guerrière amazone « légèrement vêtue et incroyablement bien coiffé », le planteur « j’me tranche la gorge », et même la Mort en personne, avec sa faux et tout son attirail ! Le scénario réserve aussi quelques très bonnes surprises, avec l’idée géniale du « vin remonte-temps » et une histoire de voyage temporel vraiment originale. Bref, loufoquerie ne signifie pas scénario construit n’importe comment… Evidemment, le jeu n’est pas parfait : les énigmes, plutôt tirées par les cheveux, se révèlent souvent difficiles et on peut regretter le manque d’interaction dans les dialogues (par ailleurs, très drôle). Mais ne chipotons pas !



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- Shinod7.org, pour jouer sous DOS via la célèbre disquette boot du ninja.
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.





Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure