Strike Force Harrier
Année
Editeur
Systèmes
systeme systeme
Dosbox
Compatible avec la version 0.70
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
4674 votes


Modifier
titre Presentation


«Strike Force Harrier» est une simulation aérienne militaire éditée par Mirrorsoft, connu notamment pour avoir édité la célèbre simulation de vol «Falcon».

titre Votre appareil


Parlons d'abord de l'avion que vous allez piloter: le Harrier.

Le Harrier est un avion de chasse britannique mis en service à la fin des années 60 et sans cesse amélioré depuis.

Spécialisé dans l'attaque des troupes terrestres et navales, cet aéronef a en outre la particularité de pouvoir décoller et atterrir à la verticale. Un avantage qui simplifie considérablement les manœuvres d' appontage sur les porte-avions et les porte-hélicoptères.

Son armement se compose de deux canons latéraux de 30 mm et de plus de deux tonnes de bombes.

Cet avion de chasse s'est particulièrement distingué lors de la guerre des Malouines, durant laquelle les Harriers britanniques affrontèrent les croiseurs et les Mirages III Argentins.
Plus récemment, les Harriers ont effectué de nombreuses missions en Irak et en Afghanistan.

Le Harrier est aujourd'hui utilisé par de nombreux pays dont les Etats-Unis.


titre Le jeu


Le scénario de «Strike Force Harrier» est simple: engagé dans un conflit au Moyen-Orient, vous allez devoir prendre les commandes de votre Harrier et mener des attaques pour éliminer les forces ennemies.

Ces forces ennemies se composeront d'unités terrestres (chars, défenses anti aériennes, infanterie...) et d'avions de chasse MIG-23.

Heureusement, avant de commencer directement en situation "réelle" , vous avez la possibilité de vous exercer au pilotage de votre appareil dans le mode Entrainement.


titre Mon avis sur le jeu


Tout d'abord, un mot sur le gameplay:
N'étant pas expert dans le domaine de la simulation aérienne, j'ai été agréablement surpris de constater que le maniement de l'appareil est assez facile d'accès. En effet, il n'y a pas énormément de touches à connaitre et en lisant un peu le manuel on arrive à piloter correctement le Harrier au bout de quelques vols.

Par contre, la phase d'amerrissage est assez périlleuse car il faut d'abord sélectionner la piste puis gérer la puissance au poil près pour arriver à se poser en un seul morceau.

Côté réalisme, certaines caractéristiques propres au Harrier rentrent en compte dans le pilotage.

Exemple:

Pour décoller vous pouvez utiliser soit la méthode du décollage court (faire décoller le chasseur en quelques secondes le nez incliné à la verticale ), soit effectuer un décollage vertical en inclinant les réacteurs vers le sol (cette manière de décoller était révolutionnaire à l'époque).
Vous retrouverez aussi dans le poste de pilotage tous les cadrans indispensables comme l'altimètre, l'horizon artificiel, ou le radar.

Concernant les combats, il faudra attaquer les unités au sol en piqué tout en évitant leurs tirs, en utilisant soit les canons latéraux soit les missiles. A noter que pour utiliser les missiles il faudra utiliser le guidage laser.
Pour les unités aériennes, il faudra utiliser tout votre talent de pilote pour éviter leurs missiles et réaliser des manœuvres acrobatiques afin de les avoir dans votre ligne de mire.

Je ne vous cache pas que les phases de combat contre les MIG sont difficiles et qu'il faudra de l'entrainement pour réussir à maitriser les différentes techniques d'attaque et d'évitement.


titre Technique


La richesse graphique n'est pas vraiment le point fort de «Strike Force Harrier». Une seule map pour tout le jeu, et seulement 4 ou 5 couleurs différentes!
En vol, les décors paraissent complètement vides, et on a tendance à confondre les ennemis au sol avec les arbres ce qui n'aide pas lors des attaques.
«F-19 Stealth Fighter», sorti la même année, était bien meilleur de ce côté-là.

Pour le son hé bien...il n'y en a pas, ou du moins presque pas.
Vous n'entendrez ni le rugissement des réacteurs, ni les bruits d'explosion de vos ennemis.
Seulement quelques bips et les bruits de tir de vos canons. C'est vraiment dommage.


titre Conclusion


Après avoir édité «Falcon», il semble que Mirrorsoft se soit reposé sur ses lauriers en le copiant pour créer «Strike Force Harrier».
Le manque d'efforts est flagrant et se ressent sur le jeu.
Résultat, «Strike Force Harrier» était déjà dépassé à sa sortie et ne fit pas vraiment le poids face à
«F-19 Stealth Fighter» et «Falcon-AT» .
Néanmoins, il avait le mérite d'être relativement facile à prendre en main ce qui permettait de ne pas avoir à passer des heures à apprendre le pilotage de l'appareil.


titre Touches de base


Monter/Descendre : flèches haut/bas.

Virer à gauche/à droite: flèches gauche/droite.

Monter/descendre la poussée des réacteurs: +/- .

Rentrer les trains d'atterrissage: Touche U .

Orienter les réacteurs: Touches 3/4/5 en haut du clavier.

Tirer: Barre Espace.

Quitter la partie: Echap.

Pour le reste des commandes, je vous invite à lire le manuel.


titre Lancement


«Strike Force Harrier» est un jeu DOS donc il faudra utiliser DosBox.

Lancez l'application SFH.BAT sous Dosbox.






titre Complétez cette fiche
Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.


titre Liens divers
Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- Shinod7.org, pour jouer sous DOS via la célèbre disquette boot du ninja.
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.








Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - MO5.com - Megatest.fr - Rom Game - Allgamers - Emu-France