Turok : Dinosaur Hunter
Année
Développement
Systèmes
systeme systeme
Multijoueurs
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
416 votes


Modifier


titre Synopsis

Le temps, voici quelque chose sur lequel on ne peut pas influer, le passé est le passé, le présent reste le présent et le futur restera le futur.
Pourtant, il existe un monde, connu sous le nom de Monde Perdu, où le temps n’a pas lieu d’être. C’est dans ce monde qu’une étrange légende ressurgit peu à peu, celle du Chronosceptre, qui permettrait à quiconque le possède, de régner sur le temps. Et parmi tous ceux qui aiment à entendre cette histoire, il y a un être cruel connu sous le nom de Campainer qui poussé par son désir de puissance va tout faire pour mettre la main dessus.
Une guerre a donc éclaté sur les terres du Monde Perdu et chacun commence à croire que rien ne pourra arrêter ce tyran désormais.

Par chance, le Chronosceptre avait été détruit il y a de ça bien longtemps, mais le Campainer confectionna une sorte d’amplificateur dont le but est d’augmenter le pouvoir du Chronosceptre et donc de ces différents fragments qui ont été répartis dans des cachettes bien distinctes.

Or Turok, un jeune indien, est chargé de faire respecter l’équilibre qui fait que le Monde Perdu ne disparaisse pas complètement. Mais vu les récents événements, et la menace d’une déchirure du temps, Turok va se retrouver obligé d’agir.

Seulement armé d’un couteau et d’un arc, celui-ci s’en va affronter humains à la solde du Campainer, ainsi que divers dinosaures, mutants et autres êtres cybernétisés ...


titre Avis et commentaires

Lors de sa sortie, «Turok : Dinosaur Hunter» fit beaucoup parler de lui car on arrivait à une époque charnière où les FPS allaient quitter la 2D pour entrer dans le monde de la vraie 3D, et «Turok : Dinosaur Hunter» était un peu l’avant-garde de ce qui allait arriver.
Mais avec le recul, on se rend compte que le vrai buzz qui lui était consacré était surtout dû au fait qu’il allait être le premier FPS sur la Nintendo 64.

Néanmoins, il est exact que «Turok : Dinosaur Hunter» possédait de très nombreuses qualités :
- Un décor somptueux pour l’époque.
- Une ambiance sonore impressionnante.
- Des animaux vivant leur vie dans la jungle.
- Des ennemis immenses.
- Des animations très fluides et multiples.

Vous tomberez en extase lorsqu’au détour d’un chemin vous croiserez un biche ou encore un sanglier, vous adorerez voir vos ennemis se faire déchiqueter par un dinosaure qui passait par là, et enfin vous apprécierez les multiples façons dont réagiront vos ennemis suivant l’emplacement et les dommages que vous leur ferez subir.

Malheureusement, «Turok : Dinosaur Hunter» apporte aussi avec toutes ces bonnes choses, son lot de défauts :
- Une maniabilité plus que douteuse lors des sauts.
- Des niveaux trop grands et qui se ressemblent trop.
- Le brouillard et par conséquent sa ligne de non-visibilité qui est bien trop proche.
- Une trop faible difficulté.

Donc en résumé, si vous êtes un inconditionnel des FPS, vous retrouverez le charme des jeux de l’époque, mais ne vous étonnez pas d’avoir l’impression de penser que le jeu a été réalisé pour monsieur tout le monde. ;)


titre A savoir

Lors de son lancement, il y a de forte chance pour que «Turok : Dinosaur Hunter» vous renvoie un message d’erreur vous signifiant l’absence de 2 .dll (GLIDE2X.DLL et SGL.DLL).
Cliquez sur le bouton OK sans vous en préoccuper et le jeu se lancera tout seul.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- Shinod7.org, pour jouer sous DOS via la célèbre disquette boot du ninja.
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.





Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure