ANIMATION MAGIC

1991 2001PuceEtats-Unis
Société créée en 1991 dans le Maryland, à Gaithersburg, et possédant des bureaux dans le Massachusetts, à Cambridge par Dale DeSharone, ancien enseignant devenu développeur de jeux vidéo chez Spinnaker Software .
A la suite d'un contrat conclu entre Nintendo, Philips et Spinnaker, portant sur la mise en oeuvre de sept jeux portant la marque du catalogue de Nintendo, Dale DeSharone cherche à entrer dans le budget assigné par ce contrat : 600 000 $ par jeu mais des scènes d'animation requérant de vastes équipes.

En créant Animation Magic, Inc (AMI) Dale avait l'idée de profiter de l'ouverture des frontières de l'ex-URSS pour recruter les cohortes d'infographistes à bon prix, au-delà du rideau de fer.

En 1992, son associé Igor Razboff, ancien émigré Russe diplômé de mathématiques, se charge d'ouvrir une antenne à Saint-Pétersbourg et de recruter l'équipe qui assurera les objectifs du contrat que Philips et Nintendo ont signé avec Dale.

En deux ans, l'équipe se forme à Photoshop et à toutes les technologies de l'informatique d'Occident. Le succès aidant, le studio voit ses effectifs s'envoler, avec un apogée qui se dessine après 1996.

Cet apogée, il est lié à la grande liberté que laissent les Américains à leurs associés Russes en terme de travail : le scénario, la musique, les sons et le financement, c'est l'Ouest. La programmation, l'animation, le design, le test et le débogage c'est l'Est.

En 1996, les besoins financiers sont tels que l'entreprise est absorbée par Capitol Multimedia. Mais Igor Razboff parvient à entrer dans le CA de la société, ce qui permet à Animation Magic de garder la main haute sur ses libertés de travail.

Capitol essuie les difficultés financières et AMI récupère les lauriers, avec des succès planétaires comme Dragor le Dragon par exemple.

Mais l'entrée de Blizzard dans le capital de Capitol Multimedia vient interrompre le succès : les Américains ont l'intention de créer un Point & Click dans l'univers de Warcraft. Les délais dépassent deux ans, Blizzard s'impatiente et...annule la commande au moment où le jeu allait être prêt !

De rachats en rachats, Capitol change de mains et Animation Magic doit s'adapter. Malgré le succès de ses jeux Nascar, pour le compte de Papyrus, les liquidités viennent à manquer.

En 2001, Vivendi rachète Capitol et liquide le studio de Saint-Pétersbourg sans préavis. Dale DeSharone avait créé une filiale à Kiev, KAMI (Animation Magic, Inc, Kiev). Cette branche indépendante poursuit le travail sous le nom de Boston Animation.

Quant aux anciens d'AMI, ils mettent leur savoir-faire au service d'une industrie vidéoludique qui donne à la Russie ses lettres de noblesse après le tournant de l'an 2000.

R.I.P.
Minifier le texte
Une erreur ? Un complément ? Rédiger un texte ? Contactez nous.