MICROIDS

1985PuceFrance
Autres noms : MICRODS Canada, Inc., MICRODS Ltd., MICRODS Italia, Microds France
Développeur, éditeur et distributeur français basé à Vélizy, Yvelines (1985).

Fondé par Elliot Grassiano et Patrick Lenestour, MICROÏDS a pour mission première de développer et de commercialiser des applications en domotique. Parallèlement, la société va développer des logiciels de simulation comme Space Shuttle ou encore Air Attack pour télé-ordinateurs TO et complète sa gamme pour micro-ordinateurs familiaux Amstrad, Commodore et Atari, notamment avec une série de logiciels de sports comme Grand Prix 500, Quad ou encore Super Ski.

Passant la vogue de ces machines, MICROÏDS développe, édite et distribue depuis, des logiciels de jeux sur PC et consoles. Essentiellement développeur jusqu'en 1995, la société a progressivement intégré les activités d'édition et de distribution. Effectivement, MICROïDS commence par développer des jeux pour PC qui touchent un peu tous les genres : action, réflexion et sports. Sans vouloir se couper de sa clientèle historique avec des jeux classiques comme Saban's Iznogoud, les productions MICROïDS prendront plus d'envergure à partir de la seconde moitié des années 1990, et la société sera reconnue dans le secteur des jeux de stratégie (Corsairs, Les Fourmis) et des jeux d'aventure, grâce notamment aux contributions de Benoit Sokal concernant L'Amerzone (voir Trivia 1).

En décembre 1998, la société ouvre un studio de développement à Montréal, ce qui lui permet de doubler ses effectifs : c'est cette implantation canadienne qui a mis au point toutes les cinématiques du jeu Les Fourmis et entièrement réalisé Fort Boyard Millenium. A propos de ce titre, troisième volet d'une trilogie (voir Trivia 2), il est je pense inutile de rappeler qu'il est basé sur une émission de télévision populaire. Qui n'a effectivement pas planché sur les énigmes du père Fouras ou encore frissonné devant Felindra (second degré) ? En dehors de Fort Boyard, MICROïDS est friande de licences originales, comme Des Chiffres et des Lettres (PC, 1997), Nike, the Mission (PlayStation, 2001), ou encore La nouvelle famille Addams (Game Boy Color, 2002).

Parallèlement, la société a acquis une expertise au niveau des développements pour consoles, qui se sont accrus, notamment pour PlayStation et Game Boy Color. MICROïDS Canada va permettre de proposer également des titres pour PlayStation 2, XBOX et Game Boy Advance. La société n'oublie pas non plus l'Internet puisqu'elle produit des jeux massivement multi-joueurs, comme Corsairs on-line (2001).

Après développements et éditions, Microïds devient distributeur sur le tard : Microïds Distribution France, filiale de distribution nationale, est opérationnelle depuis avril 1999. Il en va de même de Microïds South Europe, basée en Italie et responsable de l'ensemble de l'Europe du Sud. Microïds UK, qui a été mise en place dès le premier trimestre 2000, pilote également les marchés scandinaves. Pour finir sur la distribution, les titres de MICROïDS ont été distribués aux États-Unis et au Canada par Guillemot, filiale de Ubi Soft.

Son adresse postale : 1 bis rue du Petit Clamart, 78140 Vélizy.

Trivia 1
MICROïDS aime à réaliser des partenariats avec des auteurs extérieurs à l'univers des jeux vidéo. L'Amerzone est issu d'une collaboration forte avec Benoît Sokal, auteur renommé de bandes dessinées. Ce jeu a connu un succès mondial en 1999. En 2000, la société a lancé Les Fourmis, réalisé en partenariat avec l'écrivain Bernard Werber.

Trivia 2
Fort Boyard Millenium arrive après Fort Boyard : le défi et Fort Boyard : la légende, que vous retrouverez ici-même.

Compilations (4)



Jeux (38)

Une erreur ? Un complément ? Rédiger un texte ? Contactez nous.