UBI SOFT BUCHAREST

1992PuceRoumanie Bucarest (voir sur l'atlas)
Autres noms : Ubi Soft SRL
Le premier studio Ubi Soft hors de France, bien avant Montréal, Barcelona, Milan ou Shanghai ! Qu'est-ce qui a poussé le clan Guillemot à délocaliser une partie de ses activités dans ce pays où la dictature Ceaucescu venait seulement de s'effondrer, laissant planer un halo d'incertitudes au-delà du rideau de fer où des conflits embrasaient la Tchetchénie, la Bosnie, le Nagorny-Kharabhak et menaçait les frontières en Moldavie ou en Crimée ?

La Roumanie, rappelons-le, c'est un pays dont la langue est latine, ce qui fait que le français est assez bien maîtrisé par ses habitants.

Second point, le savoir-faire des Roumains, pour un salaire trois fois moindre que celui auquel on pouvait prétendre en France, cela donne un autre avantage pour se décider à s'installer à Bucarest.

La première vocation de Ubi Soft Bucharest, c'est à la fois de co-développer (avec les autres studios de la "planète Ubi") et de produire des accessoires de jeux vidéo comme le système ThrustMaster.

En 1998, un lieutenant breton du groupe, Sébastien Delen, est envoyé pour étoffer l'équipe. Il y avait 4 programmeurs et 2 graphistes en 1992-1993, et quelques dizaines en 1998.
Sous l'impulsion de Sébastien, qui devient le directeur général de cette filiale en 2001 (et toujours en 2020 !), le groupe va absorber des centaines d'emplois et s'étendre sur le site de Craiova, connue pour son université d'excellence (et l'équipe de foot qui la glorifie).

Co-développement de licences comme la série des Assassin's Creed, de Silent Hunter ou de Watch Dogs, la société développe la licence ChessMaster avec un moteur mis au point par ses soins : Le King engine.

Le site devient le centre de contrôle-qualité, chargé de traquer le moindre bug des jeux développés par Barcelone, Montpellier, Shanghai ou Montréal. Et cette réputation d'excellence favorise l'extension d'Ubisoft en Bulgarie et en Ukraine dans les années 2000.

En 2019, Ubisoft Roumanie compte 1800 employés sur les 14 000 que le groupe emploie dans le monde, ce qui en fait le troisième pôle derrière Shanghai et Montréal.
Quant à Sébastien Delen, il est considéré comme le précurseur d'une des grandes vocations de la Roumanie aujourd'hui : avec 50 studios, ce pays a bien tourné la page de la guerre froide.

L'adresse du siège de Ubisoft Bucharest c'est :
2 expozitiei Bvd 1st sector
Bucharest
tel : +40 310 403 000
Une erreur ? Un complément ? Rédiger un texte ? Contactez nous.