UBI SOFT DIVERTISSEMENTS

1997PuceCanada Montréal (voir sur l'atlas)
Autres noms : Ubi Soft Montreal
Le studio de Montréal est le tout premier studio américain de Ubi Soft, créé juste après l'introduction en bourse, en 1996, au cours de l'été 1997.

Bénéficiant d'aides financières de l'Etat de Montréal, dans le cadre du Plan Mercure, Ubi Soft a dépêché 25 collaborateurs parisiens, sous la responsabilité de Martin Tremblay, et a recruté 25 jeunes québécois, selon les termes du contrat d'aides publiques : Le savoir-faire de l'entreprise française et un recrutement de 25 jeunes pour faire décoller Montréal, à l'aube du XXI e siècle, en apportant un espace francophone à proximité du marché immense des Etats-Unis.

La vocation de Ubi Soft Montréal est de s'implanter en Amérique et d'y produire des jeux AAA pour faire décoller les ventes, attirer des investisseurs et devenir le studio de la haute technologie du réseau UbiSoft. L'ambition est affichée d'emblée par l'acquisition de l'ancienne usine de chemises Peck, qui devient le siège social du groupe au Canada. (Voir Trivia en fin de fiche).

Les premiers jeux sont convenables, et les ventes permettent de recruter de nouveaux employés à l'entrée dans l'an 2000.
Mais le gros coup c'est l'acquisition de Red Storm Entertainment en 2001, qui favorise l'implantation en Caroline du Nord, donc sur le territoire des States, mais permet de détenir les droits sur la licence Tom Clancy et le moteur de jeu Unreal.
Les succès s'enchaînent, sur les consoles de salon et sur PC, avec l'univers de Rainbow Six.
Mais le plus gros succès c'est Splinter Cell, réalisé à partir d'un jeu en panne de développement et qui sert d'ossature à ce Hit mondial (The Drift aurait pu être un jeu de la chambre vaudoue mais a servi d'inspiration à Splinter Cell).

Les licences se diversifient avec Prince of Persia, Just Dance ou Far Cry, en parallèle avec les univers de Tom Clancy, et les effectifs croissent pour dépasser 2000 en 2010, et 3500 en 2020 ! Les années Tremblay ont été fastes (1997-2006), les années Yannis Mallat sont encore plus fructueuses (2006-2020).

Mieux que Splinter Cell, Mieux que Prince of Persia, mieux que Far Cry ou Just Dance, le studio a créé une saga qui fera date dans l'histoire du jeu vidéo, et que l'on n'a pas fini de voir se développer : Assassin's Creed !

A l'heure où ces lignes sont écrites, en décembre 2020, le studio canadien (qui est devenu l'un des plus grands du monde et qui n'a d'égal en effectifs, dans le réseau de 30 studios d'Ubisoft, que Ubi Shanghai (3000 employés sur deux sites en Chine)) annonce un nouveau phénomène qui risque de détrôner Assassin's Credd : Hyper Scape, qui fait entrer le jeu vidéo dans le cloud gaming. Mais ceci est dèjà une autre histoire ! C'est le début de la période de Christophe Derennes, nouveau manager depuis juillet 2020.

Trivia : Le Building Peck, immeuble construit en 1910 et qui fut le siège des chemises Peck, possède un escalier classé monument historique...qui a été immortalisé dans le jeu Splinter Cell.

Adresse :
5505 Bld Saint Laurent
Montréal H2T 1S6
Minifier le texte

Pour en savoir plus

Jeux (5)

Une erreur ? Un complément ? Rédiger un texte ? Contactez nous.