La 6ème Piste
Année
1999 (Sortie FR)
Développement
Développement
Systèmes
systeme
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotes
599 votes


titre Petite histoire du jeu

Sorti entre 1999 et 2000 (impossible de trouver la date exacte), «la 6e piste» est un film interactif comme on n'en faisait déjà plus : une suite de séquences filmées (FMV comme on dit) avec des zones cliquables qui apparaissent de temps en temps.

Le projet de départ avait pour ambition de mêler un film purement cinématographique avec son pendant interactif, le jeu sortant avant le film. Réalisé par Marc-André Grynbaum - si vous ne le connaissez pas c'est normal, il est plus producteur que réalisateur - la version non interactive de ce film dure 90 minutes alors que celle-ci contient plus de 5 heures de contenu filmé. Les 3 cédéroms contenant le jeu ne sont donc pas de trop même s'ils font même petit joueur à côté de «phantasmagoria».

Avec un gros budget (30 millions de francs) et des acteurs reconnus, c'est une production unique en France.

L'histoire du jeu est un classique des polars du vendredi soir sur une chaîne publique : un cadavre est découvert et nous allons suivre un tandem de flics pour la résoudre. Vous êtes leur chef et vous leur donnez des instructions pour enquêter.


titre Installation

Oubliez tous les windows un peu récents et procurez-vous une machine virtuelle windows 98. Montez le premier CD, l'installation se fait toute seule.

Un bon point pour ce jeu, il ne plante pas.


titre Réalisation

Le jeu commence par un générique digne des années 80, avec une musique d'accompagnement assortie. Soit c'est ce qui se faisait à l'époque soit je me suis bercé d'illusions sur la qualité des productions audiovisuelles de la fin des années 90.

On se demande où est passé le budget, sûrement pas dans des acteurs de qualité. La plupart des seconds rôles ne sont pas crédibles. Heureusement, les personnages principaux passent mieux. Certains acteurs ne parlant pas français bénéficient d'un doublage pas tellement synchro. La qualité de la réalisation est médiocre : ça semble filmé au caméscope par un étudiant en première année d'étude du 7ème art.

C'est plutôt marrant de voir l'environnement de l'époque avec ses vieux téléphones PTT à cadran (les plus jeunes d'entre nous ne savent même pas de quoi je parle), ses minitels et ses bagnoles qui paraissaient top la classe à l'époque et qui, quand on les voit aujourd'hui...

L'introduction est un peu longue, mais quand l'enquête commence, on est vite pris dans l'histoire. Ne vous laissez donc pas décourager par le kitsch et les dialogues pas du tout naturels du début.

Une fois l'intrigue en place, les caractères des deux personnages principaux les rendent attachants et donnent envie d'enquêter avec eux.


titre Gameplay

Tout à la souris, le gameplay est quasi inexistant. Il faut cliquer de temps en temps aux bons endroits. Les zones cliquables ne sont pas distinctes du reste du décors et parfois ne sont accessibles qu'un court instant. Une fois les indices récoltés, c'est au joueur de définir les priorités. Il décide de la direction à prendre pendant l'enquête. C'est essentiellement là que l'on peut perdre.

Si on loupe un indice ou qu'on fait un mauvais choix, on est obligé de reprendre le chapitre au début, ce qui est plutôt lourd. Heureusement, on peut sauvegarder à chaque fin de vidéo.

La principale difficulté du jeu est sa limite dans le temps : on a 60 heures au départ pour boucler l'enquête, mais dès qu'on clique au mauvais endroit ou qu'on fait un mauvais choix, ce temps diminue d'un coup de 10 minutes ou 30 minutes si on a vraiment fait une boulette.

Il faut donc sauvegarder souvent pour ne pas se retaper les chapitres au début et pouvoir recharger si on a perdu trop de temps.

Ce jeu aurait pu être bon s'il avait été traité à la façon d'un vrai jeu d'aventure. Sa forme me fait penser qu'il devait sortir également en version laserdisc ou philips cd-i.


titre En conclusion

Ce jeu qui n'en est pas vraiment un peut rebuter au premier abord tant les premières scènes sont du grand n'importe quoi. Cependant, sans être un chef d’œuvre il peut vite devenir prenant pour les amateurs du genre. Quelques situations m'ont vraiment plu : par exemple, les remarques des deux enquêteurs quand on prend une décision qui ne leur plaît pas.

Je me répète, mais je pense que son plus gros défaut est son gameplay façon console de l'époque. Il y avait de l'idée mais elles ont été mal exploitées. Si vous avez l'âme d'un enquêteur, il faut essayer cette curiosité. Même si du point de vue ludique, ce n'est pas le top, c'est fait de telle façon qu'on n'a pas envie d'arrêter avant de connaître le fin mot de l'histoire.

A essayer donc si vous aimez les jeux d'aventure avec une trame policière et que vous savez faire abstraction de la façon dont le jeu est traité.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.









Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure