The Hive
Année
1995 (Sortie FR)
Genre
Développement
Distribution (Europe)
Systèmes
systeme
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
647 votes


titre Présentation

Le jeu peut apparaître très bourrin, et pourtant, son scénario est plus que tortueux. En fait, il y a eu un vrai travail d'écriture et d'invention, pour un jeu qui ne nécessitait pas, au vu du Gameplay, tant de circonvolutions. Et c'est ce qui fait son charme: un scénario digne d'un vrai thriller...
En quelques phrases, voici les principaux fondements de cette aventure spatiale digne de l'épopée de Georges Lucas.
Le jeu se passe dans un futur indéterminé, dans quelques siècles. Comme dans la série Star Trek ou dans la saga Star Wars, une Fédération régit l'ensemble des mondes connus et explorés. Oui, mais l'harmonie universelle inter-galactique est menacée par une Organisation terroriste, Black Nexus, qui a réussi à camoufler ses desseins sous le nom d'une association apparemment honorable: La Corporation Noir Dyne.
Cette corporation de truands a réussi à faire main basse sur une substance toxique, qui avait été obtenue par manipulation génétique plusieurs millénaires auparavant par une Civilisation avancée, qui avait disparu à cause de cette bio-toxine. Il s'agissait d'insectes géants hautement toxiques et dangereux: les Hivasectes.
Noir Dyne a décidé de produire des armes biochimiques en recréant une ruche emplie d'Hivasectes,et la Fédération est bien décidée à empêcher ce groupe de mettre au point cette arme de destruction massive. Une bombe capable d'anéantir une lune serait sur le point d'être mise en oeuvre.
Dans le jeu vu à la première personne (sauf dans les cinématiques où la troisième personne s'impose), vous incarnez Max, le héros chargé de récupérer l'échantillon de bio-toxine détenu par la Corporation Noir Dyne. Mais l'opération échoue, Max est repéré, et sa coéquipière, Ginger, finira par être capturée. Vous devez infiltrer la base ennemie sur la Planète de Glace, puis pénétrer dans la Ruche et détruire les Hivasectes avant qu'ils ne deviennent trop puissants. Et détruire la Reine avant qu'elle ne mange Ginger tout crue, attachée dans sa cage gyroscopique.


titre Un rail Shooter en bonne et due forme

«The Hive» est un vrai Rail Shooter: Vous n'avez pas de vraie liberté de déplacement, et vous avancez dans un décor précalculé, comme si vous étiez sur des rails. Si cous jouez avec votre souris (option suicidaire, celle que j'ai testée!), vous allez martyriser votre bouton gauche, et dans certaines séquences, avec votre bouton droit (notamment dans le niveau 4 où vous devez manoeuvrer par-dessus des montagnes tout en essuyant le feu ennemi).
Les cibles apparaissent avec une icone de visée, très petite, et qui varie selon les écrans: les vaisseaux spatiaux sont annoncés par un quadrilatère jaune, et à terre, les soldats qui fondent sur vous sont annoncés par un rectangle rouge.
Chaque niveau est précédé par une cinématique en anglais, qui permet de situer l'action et l'évolution du scénario. La plupart du temps, vous allez vous retrouver dans un FPS où les ennemis virevoltent. Et la jauge indique votre énergie, ou votre santé lorsque vous êtes à terre.
Lorsque vous êtes tué, le jeu reprend au début du dernier niveau, ce qui est frustrant lorsque vous avez pratiquement terminé un niveau. Le dernier tableau, particulièrement difficile, a éprouvé la patience de plus d'un joueur aguerri, si l'on en croit les forums.
Mais tout ne se résume pas à du tir: le niveau 3 est centré sur un parcours où vous devez éviter que votre cargaison n'explose: en effet, vous transportez une bombe sensible aux variations de températures, et il faut veiller à ce que vous ne perdiez le contrôle de la situation. Un vrai jeu d'adresse.
Les séquences de shoot sont souvent très excitantes, du fait du moteur qui permet une totale immersion avec les sèquences Panoractives.
L'équipe qui a développé le jeu est restée soudée, contrairement à ce que l'on voit dans d'autres studios: quasiment toute l'équipe est restée chez Rainbow America, puis chez THQ après le rachat de leur studio par cette dernière. On retrouve cette équipe aux commandes des jeux développés depuis 1994 jusqu'à l'avénement des années 2010.
Petite trivia sur le gâteau, le jeu crédite Lani Minella, l'actrice aux 500 doublages, qui oeuvre depuis 1992. Ici, elle est la voix off qui intervient dans les cinématiques. Et elle est Nancy Drew depuis le tout premier opus, pour ceux qui connaissent les enquêtes de Nancy en version originale. Une incontournable actrice de doublage dont la voxographie est plus qu'impressionnante.


titre Conclusion

Alors que dire de «The Hive»? A sa sortie, les testeurs ont fait le grand écart, les uns considérant ce jeu comme un Hit en puissance, et d'autres, comme la rédaction de Génération 4, insistant sur le manque d'intérêt de ce jeu.
Quant à moi, j'avoue être un peu assis entre deux sièges. J'ai trouvé le jeu très difficile. Trop? Peut-être bien. Je ne mentirai pas en affirmant que j'ai fini le jeu: grâce à l'astuce qui vient clore ce descriptif, j'ai pu visiter tous les niveaux, et essayer plusieurs d'entre eux. Mais je n'ai pas réussi à terminer le dernier niveau. Il faut dire que j'ai testé le jeu sans joystick.
Lorsque ce jeu est sorti, les testeurs ont beaucoup insisté sur la beauté de ce jeu, très gourmand pour les PC de l'époque. Ce problème est aujourd'hui résolu, et on pourra certainement tirer profit de ce jeu en sélectionnant le mode le plus gourmand, sur nos PC modernes.
Difficile, certes, mais d'une beauté saisissante. La technologie Panoractive était inédite en 1995. Jouer un jeu d'action avec une capacité d'action à 360 degrés, c'était révolutionnaire à ce moment-là. Et les effets ont gardé quelque chose de magique. Une magie rehaussée par cette musique très bien utilisée, très bien dosée. C'est Mark Stratford qui a composé cette bande-son magistrale, et comme le studio Rainbow a adoré son travail, le maestro a rempilé pour le Rail shooter suivant: «Deadly Tides» puis pour «Motocross Madness».
«The Hive» a quelque chose de cinématographique, dans les moyens mobilisés, dans la longueur du jeu et dans la variété des décors. Cependant, c'est un jeu qui peut lasser par sa difficulté, et par la répétitivité du gameplay. Comme un bon film qui mérite d'être vu une fois, «The Hive» mérite d'être essayé. Mais à la diffèrence du film ou du jeu culte, il y a fort à parier que ce jeu ne deviendra pas celui que vous améneriez sur une île déserte au moment de la fin du monde.

titre Lancement du jeu

«The Hive» se lance avec Virtual PC + Windows 98. Sur la page d'accueil, vous n'avez que deux choix en Play Mode: Normal ou Expert. En effet, le paramètre "Practice" permet de se familiariser avec le jeu, et deux niveaux sont accessibles par ce biais. Mais en mode de jeu, il n'y a pas de niveau Facile. Apparemment le studio a refusé de commercialiser un jeu trop facile, mais devant la levée de boucliers des joueurs, il y aurait eu une version incluant un niveau plus facile, aux Etats-Unis, avec une barre de santé plus rapide à se recharger, mais des ennemis tout autant coriaces qu'en mode "normal" ou "expert".
4 choix sont possibles en "Display Mode", pour paramètrer les affichages d'écran. J'ai choisi l'option "Best": écran 640x480 et 65536 couleurs, pour bénéficier du jeu sans bugs. Dans les résolutions inférieures, j'ai eu des bugs, et un écran coupé en deux.

titre Astuce

Le jeu a été testé avec une souris, ce qui le rend très difficile, et les tirs sont plus que hasardeux. Pour "visiter" tous les niveaux, j'ai trouvé un cheat code qui permet de jouer à chacun des 20 niveaux selon son humeur et ses envies. Bouchez vous les oreilles et fermez vos yeux, voici le code de triche:
Sur l'écran de début de jeu, il faut taper votre nom. En écrivant toryo comme nom de joueur, vous débloquez les vingt niveaux du jeu.
Le tout dernier niveau est d'une difficulté innommable. Pour accéder aux astuces, je ne saurais trop vous conseiller d'aller lire la trivia qui se trouve sur la fiche du jeu, sur le site MobyGames. Bon jeu!



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.









Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure