Street Fighter II
Année
1992 (Sortie FR)
Genre
Développement
Conversion (PC)
Edition
Systèmes
systeme
Multijoueurs
Dosbox
Compatible avec la version 0.70
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
653 votes


De tous les jeux de référence, il y a «Street Fighter II» qui restera le produit marquant d’une nouvelle génération de jeux de baston en 2D : de celle qui illuminera pendant bien plus d’une décennie les yeux des joueurs en soif d’arcade. Mais un joli contenant n’est pas toujours preuve d’un contenu de qualité. Démonstration en trois rounds.

titre Round 1

«Street fighter II : the World Warrior» est le tout premier jeu d’une fratrie de 4. Paru à l’origine en Arcade en 1991, s’en suit une tribu de 7 portages en 1992 sur une partie des supports existants alors – puis 2 plus récents via console virtuelle des sœurs Wii, en version Super Nintendo. C’est d’ailleurs cette dernière qui est la plus remarquée après l’arcade : sa qualité technique dépasse tout ce qui se fait alors dans le genre. Il faut se remettre dans le contexte de l’époque : le genre n’est pas vraiment représenté, pas de réel concurrent direct. La voie est donc toute tracée pour que la série puisse se faire une place au soleil. Elle se payera encore le luxe de devenir une référence. Les piécettes vont pleuvoir en salles, et les joueurs, entre bonheur et frustration, se lamentent d’avoir finalement les poches vides.

Mais revenons à nos pigeo…moutons : pour ne pas trop se ruiner – quoique –, quelle excellente idée de se recentrer sur l’un des portages marquant du titre : la version DOS ! Et on peut dire qu’il est large… Portage développé par Capcom [\o/], version codée par Creative Materials [:-/], ainsi que par U.S. Gold [-_-] qui l’édite donc en 1992.

titre Patates aux marrons

Ce tout premier «Street fighter II»propose au joueur d’incarner l’un des 8 combattants pour se mesurer à tous les autres parmi : Ryu, E.Honda, Chun-Li, Blanka, Dalshim, Ken, Guile, et Zangief. Tous caricaturés selon leur nationalité, ces 8 combattants au style très différent devront prendre part à un grand tournoi international pour décider qui c’est le(s) plus fort(s). Évidemment, c’est les verts. Chaque affrontement se déroule en 2 manches gagnantes de 99 secondes, à moins d’un K.O..
Les personnages disposent d’une palette de coups assez (in)complète : 3… enfin 1 niveau de coup de poings de base, 3… ah non, aussi 1 niveau de coup de pieds de base, et des coups spéciaux à effectuer (parmi les célèbres mille-pieds, quatre mille mains, boules d’énergie, centrale électrique, écrase-patate, et autres dragon punch qui font rage quit) en se tordant les doigts dans tous les sens. L’ostéopathie, c’est surfait. Une combinaison entre les directions et les coups donnent d’autres coups : 100 touches de trop, était-ce insuffisant ?

Une fois que tous les combattants ont été démembrés, place aux 4 Boss cachés, donc injouable directement dans cette version : Balrog, Vega, Sagat, et le pire de tous : M.Bison. En cas d’échec, des crédits en-veux-tu-en-voilà, le jeu reprend là où vous aviez échoué jusqu’à ce que vous décidiez de stopper le massacre – la ligue protectrice des claviers à 2 touches maltraités vous observe. L’avantage : c’est gratuit.


titre Bim, paf, patatrak

Oh, oui : les graphismes sont jolis. Mais le reste ? Le jeu a t-il voulu concourir dans la catégorie du pire portage qui soit ? Passablement jouable, encore pire au clavier, l’environnement musical est une honte : avec 4-5 musiques à tout casser, dont 2 qui tournent en boucle. L’ambiance se mange une paire de mandales monumentales. L’animation a fait se suicider la notion de framerate… la diapositive, c’est tendance. Il est clairement évident que les efforts ont été portés sur le développement de la version Super Nintendo qui reste aujourd’hui encore une référence. Le jeu sous DOS est médiocre : le [suprenant] portage [par U.S. Gold] enlaidit clairement l’écrin censé le contenir.

titre T’as pas 2 balles ?

Que faut-il en conclure ? Les portages micro n’étaient-ils là que pour faire tourner la machine à fric ? C’est ce qui semble notamment ressortir de ce portage PC : une grande esthétique pour attirer le pigeon, mais perfectible pour tout le reste. Certes, le jeu est là, sans vouloir dire qu’il en a le mérite car il est clairement bâclé. Il tente de subsister la tête hors de l’eau pour apporter la dose de rêve dont les joueurs console et arcade se délectent ! Mais là, non : la sphère ORL saigne, et la déception terrasse l’enthousiasme originel.

Précisons tout de même que les versions Amiga et Atari, même clairement éloignée de l’original, ont fait bien mieux dans le genre. Elles offrent une belle ambiance positive.Les conversions d’U.S. Gold y sont assez bonnes. Même si la jouabilité souffre du même genre de défaut que sur PC, on s’y amuse. Sous DOS, avec et sans recul, ça pique beaucoup et c’est la soupe à la grimace. Seule consolation : c’est joli. À réserver seulement pour ceux qui n’avaient pas trop le choix. Y a-t-il des nostalgiques dans la salle ?

titre L’avis de Ryf

LE jeu de baston des bornes d'arcade de la fin des années 80... Une référence... Je me souviens bien de ce jeu, sa sortie sur Atari avait été une vraie bombe,et j’ai même du acheté une barrette de 1 Mo pour l'ajouter sur mon 520 STE. Sinon ça reste une fidèle adaptation de l’original en borne d’arcade, bien que les coups spéciaux restent très difficiles à faire avec une simple manette de salon.

titre Lancement sous DOSBox

Exécutez le fichier SWTGAME.BAT. La configuration DOSBox par défaut correspond au choix 2.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.









Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure