Super Street Fighter II
Année
1996 (Sortie FR)
Genre
Développement
Edition
Systèmes
systeme
Multijoueurs
Dosbox
Compatible avec la version 0.70
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
811 votes


Allez : l’heure est venue de s’attaquer à «Super Street Fighter II : The New Challengers»! Cet épisode succède à «Street Fighter II» qui, rappelons-le, n’était pas une franche réussite sous DOS. Le développement de «Super Street Fighter II» est enfin confié à Capcom. Déjà plus complet, on imagine donc sans mal, malgré quelques légères réserves au niveau de la réalisation, le résultat final…

«Super Street Fighter II» voit le jour sous différents supports – et plus tard dans diverses compilations. Pour les principaux : arcade, Super Nintendo, MegaDrive, Amiga, etc., et PC ! Paru en 1996 sur ce dernier ; alors les gars : un gros pain ou des ’tites châtaignes ?

titre Pika Pika

Déjà, l’électroduction nous annonce la couleur : la tempête sera bien moins glaciale qu’en 1992. Dans une superbe mise en scène de Ryu, l’écran titre donne déjà envie : un bon pai…point ! Le jeu déballe alors tout le bazar : 16 grands combattants – les 12 précédents de Street Fighter II, et 4 nouv.eau.eaux.elle.elles.té.tés.tée.tées… enfin bref, 4 nouveaux venus : Cammy, Dee Jay, Fei Long, et T.Hawk. Chacun au style de combat bien différent, dont chaque joueur prendra alors soin de se familiariser avec selon les affinités. 16 stages différents, et un nouveau vilain bien sûr. Parce que les patates et la raclette, ça attire du monde. Bien sûr qu’il y aura aussi du pâté…

Options de base inside, vous prendrez part à des combats mondiaux en 2 manches gagnantes contre 12 adversaires choisis par la machine. La victoire finale vous reviendra lorsque vous aurez éliminé tout le monde. Pas grand chose de neuf donc, à part sur le contenu.

titre Beigneplay

Bien sûr, il est déconseillé de s’attaquer à ce monument au clavier. Le jeu est jouable, mais pour certains coups spéciaux ou enchaînements, c’est la misère : préférez une bonne manette pour profiter de l’intégralité des coups (3 poings + 3 pieds), et ce de manière optimale. Surtout que le jeu introduit les notions de First Attack et de scoring Hit Combo ! À un ou deux joueurs, les modes de jeux ne sont pas légion… mais il y en aura assez pour passer du temps, et maîtriser chaque personnage, afin de vaincre chaque adversaire contre l’ordinateur ou un pote !
Les personnages de base se dotent aussi de nouveaux coups spéciaux : boules de feu et Dragon Punch enflammés, pour ne nommer que ceux-ci parmi les plus célèbres…

À souligner : la présence plutôt intéressante du jeu à plusieurs en réseau.

Durant la partie, vous participerez également de manière régulière aux célèbres bonus stages (voiture à péter, tonneaux…). Le principal y est, et le jeu gagne un peu en nervosité : les parties sont dynamiques, ça castagne sec dans «Super Street Fighter II»!

titre Pif Paf Pifting ?

Il est clair que le précédent jeu – «Street Fighter II» pour ne pas, encore, le nommer – était déjà très beau sur PC. Mal animé, mais très beau et coloré. «Super Street Fighter II», en revanche, inverse la donne. En effet, malgré une certaine refonte graphique et réussie du design global qui s’inscrit dans une aire plus "next gen" du jeu de baston mais qui n’a cependant pas encore contaminé les sprites des personnages qui conservent leur design d’antan – reprendre son souffle ici –, le jeu est graphiquement un cran en-dessous de son aîné : moins coloré, mais fluide, et surtout très bien animé. Le développement semble s’être inspiré du portage MegaDrive plutôt qu’Arcade. C’est, en effet, vraiment dommage, vues les possibilités alors offertes par un PC.
Niveau sonore : les voix digit’ sont parfaites, certes, et les bruitages collent à l’action. En revanche, choisissez bien votre configuration pour les musiques : selon votre préférence, à configurer grâce à SOUND.BAT, typées midi ou Soundblaster, la première configuration vous donne droit à quelque chose de plus mélodieux mais de moins rythmé ; la seconde vous donne des musiques sans profondeur mais qui marquent un peu plus la rythmique. Pour résumer : c’est soit fausse trompette, soit "batterie de cuisine" ; n’avait-on pas mieux en 1996 sous DOS ? À noter, tout de même, que TOUTES les musiques sont présentes – rappelons à ce sujet que dans «Street Fighter II» nous avions droit à une pénible boucle de 3-4 musiques durant l’intégralité du jeu. Oui : vous pouvez ranger vos cachets. Hmmmoui, gardez quand même la pommade contre les contusions : une manette volante, ou un keyboard-punch, ça arrive parfois, et plus vite que la lumière.

titre Tarte aux pêches

Rien de particulier à signaler au final : le jeu est jouable, et bénéficie d’une réalisation très correcte : et on s'amuse ! Petite frustration tout de même : le support pouvait sûrement proposer quelque chose de mieux réalisé graphiquement et musicalement, pour rendre cette expérience encore plus jouissive ; on a le sentiment d’avoir plus eu le droit à un port mi-SNes/mi-MegaDrive qu’Arcade, mais l’ambiance est cependant au rendez-vous. La claque n’est pas monumentale, on a un peu l’impression d’avoir été pris pour des pommes, mais la tartouille nous rassasie enfin.

On peut dire qu’on revient de très loin : à trois mille lieues du précédent opus, le jeu est très agréable à jouer, et permettra enfin aux joueurs de se castagner en toute sécurité ! Du tout bon, mais rangez quand même ces fourchettes là…

titre L’avis de Ryf

De nouveaux combattants et un nouveau super méchant... Le jeu a subi un léger lifting graphique qui lui sied bien, et les personnages ont gagné quelques nouveaux coups spéciaux. D'autre part, l'équilibre a été rétabli concernant certains combattants parfois avantagés/désavantagés...

titre Lancement sous DOSBox

Lancez le fichier SSF2.EXE. SOUND.BAT permet de configurer le son.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.









Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure