PETER OLIPHANT

01/09/1950PuceEtats-Unis
Conception de l'interface, Programmation, Programmation PC DOS, Scénario
Peter Oliphant est issu d'une famille de comédiens et d'artistes de la région de Los Angeles. Plusieurs membres de la famille jouaient dans une émission d'une chaîne de télévision locale, et, de fil en aiguille, le jeune Peter a pu faire des apparitions dans divers programmes télévisés. Il figure dans quelques épisodes du "Dick Van Dyke Show" et donne la réplique à James Stewart dans "Monsieur Hobbs prend des vacances". Cependant, en grandissant, il préfère se tourner vers les mathématiques. Au cours de ses études à Harvey Mudd, un des campus de Claremont, il apprend la programmation sur le super-ordinateur de l'université. Une fois ses études terminées, la création de jeux vidéo le tenterait bien, mais en 1976, cette filière n'est prise au sérieux par personne. Oliphant travaille donc quelque temps sur des logiciels en assembleur pour l'armée américaine, mais heureusement, il finit par décrocher un poste chez Mattel. Il peut alors participer à la création de plusieurs jeux sur Intellivision (Docker, World Championship Football, Speed Freak, Stand-Alone Football). Il est ensuite promu à la tête d'une équipe de la division micro-ordinateurs de la société et commence à développer un jeu sur Atari 800. Il se heurte cependant à un refus de Mattel, qui ne veut sortir ses produits que sur ses propres systèmes. Désireux de travailler en indépendant, sans équipe à ses côtés, Oliphant vend son jeu, Wall War, à Sierra On-Line et quitte Mattel en 1983 après trois ans de service. Il écrit un autre jeu, Mr. Cool, et réalise des conversions, toujours pour le compte de Sierra On-Line, puis accepte de plancher sur Mickey's Space Adventure en collaboration avec Roberta Williams. Pour boucler ce projet dans les temps, il est obligé de faire des heures supplémentaires et de faire une croix sur ses week-ends pendant presque deux mois. Ce n'est qu'à sa sortie qu'il se rend compte que ses royalties sur le jeu sont plafonnées. Se sentant lésé, Oliphant rompt son contrat avec Sierra en 1984. Quelques années plus tard, il entre chez Cinemaware, où il supervise la conversion de Sinbad sur ST et se charge seul de l'adaptation de Rocket Ranger sur PC - ce serait le premier jeu DOS capable de reconnaître le mode graphique (CGA, EGA, TGA) et de s'adapter en conséquence, sans passer par des fichiers distincts. Après la fin de Cinemaware et une tentative de création d'équipe de développement qui tourne au vinaigre, Peter Oliphant réalise avec Rob Landeros, un de ses ex-collègues, le très sous-estimé Lexi-Cross, une excellente variation futuriste de la "Roue de la fortune". Refusé par Activision, Accolade et Virgin Interactive, sans oublier la faillite malencontreuse de Miles Computing qui venait à peine de le signer, le jeu est finalement adopté par Interplay, après que Brian Fargo a passé une journée entière à y jouer avec sa femme ! Fraîchement embauché chez Interplay, Oliphant débarque en mai 1991 sur un projet de jeu de rôle appelé provisoirement Brian's Dungeon et démarré sept mois plus tôt. Le développement de Stonekeep - car c'est de lui qu'il s'agit - va tourner au feuilleton à rebondissements : alors que les premières images du jeu ont été présentées au CES de janvier 1993, l'équipe doit refaire toutes les prises déjà réalisées avec les acteurs, car leur éclairage n'était pas consistant. Deux mois plus tard, la deuxième série de prises, effectuée avec un réalisateur et des techniciens, se révèle inexploitable pour des raisons techniques. Alors que le jeu était initialement prévu sur disquettes, Brian Fargo décide en mars 1994 de le sortir sur CD-ROM, ce qui signifie un rallongement du temps de développement et le tournage de scènes supplémentaires. Ereintés, Oliphant et plusieurs graphistes jettent l'éponge en octobre 1994. Stonekeep finira par être accouché dans la douleur en 1995. Peter Oliphant, lui, poursuivra sa carrière de programmeur de jeux pour d'autres éditeurs.
PETER OLIPHANT
Une erreur ? Un complément ? Rédiger un texte ? Contactez nous.

Quelques personnalites rattachees