Nouvelle/Roman de Shinobi
Stupide

Stupide... Ce mot est si vide de sens. Je ne comprends plus très bien ces concepts permettant de juger les autres. Ne sommes-nous pas tous stupides un jour ou l'autre ? L'utilise-t-on pour nous rappeler que nous ne sommes pas parfaits ? Il y a une heure encore je ne pensais qu'à faire mon devoir et maintenant j'en suis réduit à réfléchir sur d'obscures questions en attendant que ma douloureuse attente soit récompensée. Peut-être suis-je devenu stupide.

J'étais le plus grand combattant sur notre camp, personne ne pouvait se mesurer à moi. Et pourtant je n'ai pu empêcher ces Protoss de tout détruire. Nous étions très nombreux, et eux étaient déchaînés. Avec cette habituelle lueur de haine dans leurs yeux, éviscérant mes compagnons en hurlant leur rage. Tout n'était plus que charnier et destruction autour de moi après leur premier assaut.

Les quelques survivants contre-attaquèrent, quelques-uns de nos bouillants ennemis s'effondrèrent mais l'attaque fut vite maîtrisée. Face à cette horreur, je me sentais déchiré entre le soulagement de savoir que c'était déjà fini et la tristesse d'avoir vu tant d'âmes s'envoler inutilement. Qu'est ce qui nous pousse à nous entretuer ainsi ? Nous est-il donc impossible de vivre ensemble ? J'en ai assez de ces carnages perpétuels.

Ce Protoss arrivait en courant sur moi, j'aurai pu l'éliminer d'un simple mouvement mais je n'arrivais plus à réfléchir. Dans mon crâne résonnaient des centaines de cris entremêlés, je vis confusément dans mon esprit un vaisseau Protoss, piloté par Tassadar, lui-même foncer sur moi et exploser pendant que je cessais d'exister...

Je revins à la réalité lorsque les lames de mon ennemi transpercèrent ma chair... D'une contre-attaque désespérée, je coupai le lien ténu qui le reliait à la vie. Privé de ses fils la marionnette s'affaissa sur le sol, sa fureur dansant encore dans ses yeux. Mes forces diminuaient et un voile se déposa devant mes yeux tandis qu'à mon tour, je m'effondrai aux cotés de mon ennemi. Réunis dans une souffrance célébrant nos différences.

J'aurai souhaité sauver mes compagnons, j'aurai souhaité sauver ces Protoss, j'aurai voulu arrêter cette guerre... Mais qui suis-je pour cela ? Un redoutable adversaire aurait admis les Protoss. Une sale bestiole aurait déclaré les fiers humains, incapables de reconnaître la valeur de leurs ennemis.

Non, je ne suis qu'un simple Ultralisk, un Ultralisk diminué qui plus est. Pourquoi ai-je perdu le contact avec l'Overmind ? Que signifiaient ces images de Tassadar dans mon esprit ? Je ne le saurai jamais, mais aujourd'hui je meurs libre et surtout j'ai découvert quelque chose de si précieux : le vrai visage de la stupidité...
Nouvelles/Romans





Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure