Prince of Persia : L'Ame du Guerrier
Ce test a été écrit par Indianagilles.

Si vous souhaitez en écrire un, vous pouvez aller sur le forum.
Sur Xbox

Alors celui-là, ça fait un moment qu'il fallait que je me le finisse. Il y avait une sorte de malédiction entre ce jeu et moi puisqu'il a fallu que je m'y reprenne à 5 fois pour enfin aller jusqu'au bout du jeu.
La première fois, j'ai commencé sur PS2. Mais comme j'avais fait le 1 sur PC et que c'était quand même vachement plus beau, j'ai laissé tombé puis j'ai recommencé sur PC. Comme au vidéo club à cette époque c'était bien mort, je l'ai finalement repris sur PSP, bien pratique même si ce n'était pas bien pratique de jouer dessus. A tel point que j'ai préféré me le faire sur Xbox (sur PC, je ne joue pratiquement plus et il est toujours occupé de toute manière. Un bon compromis puisque bien plus beau que sur PS2 même si ça n'atteignait pas la finesse de la version PC. Après un gros soucis avec la mémoire de ma console, j'ai dû rerererecommencer le jeu sur Xbox !
Tout ceci avait un peu coupé mon enthousiasme et je n'y jouais vraiment que petit à petit. Le jeu était bien mais m'accrochait moins que les sables du temps.
Avec la sortie du 3eme sur Wii, j'ai été remotivé car je voulais absolument faire le 3eme épisode. Mais il était hors de question de sauter la case du 2 ! Cette fois c'était la bonne et je jouais plus régulièrement à ce titre.

Première constatation sur ce jeu : il est 10 fois plus long que le premier ! Ohlala ! Par deux fois je croyais être proche du but alors qu'il me restait la moitié puis un tiers ! Ah oui quand même !
Deuxième constatation : mon dieu, qu'est-ce qu'il peut y avoir comme aller et retour dans ce jeu ! En fait, la surface du jeu n'est pas énorme. Mais comme vous avez deux périodes dans le jeu (passé ou le palais est intact/présent où tout est en ruine.) vous avez de quoi faire ! Surtout qu'il faudra vous taper les passages en avant et en arrière, que ce soit dans le passé ou dans le futur ! Bon je sais, je ne suis pas très clair mais ceux qui ont un peu joué devrait un peu saisir mes paroles !
Troisième constatation : le jeu est bien plus dur que le premier. Ce dernier ce faisait très facilement et pratiquement d'une traite. Là par contre, franchement j'en ai parfois chier. Bon, c'est loin d'être un jeu pour hardcore gamer digne du pire des Ghost & Goblins mais le jeu représente tout de même un challenge intéressant. On bloque peu (grâce à l'utilisation des sables du temps surtout !) mais on recommence tout de même pas mal de fois certains passages particulièrement hardus.

On a souvent reproché à ce second opus d'être bien moins bon que le premier. Permettez moi de m'opposer fermement à cette idée. Il est vrai que l'ambiance féérique du premier et son côté conte (appuyé brillamment par la voix du narrateur) accroche beaucoup plus que l'ambiance dark de ce second épisode. Son scénario semble à première vue moins élaboré et intéressant. Il se révèle pourtant pleinement dans son derniers tiers terriblement accrocheur ! Cette histoire de passé/présent, de problème de continium espace temps (youhou Doc Brown où êtes vous ?) est au final bien plus passionnante que l'histoire finalement très simple Des Sables du Temps.
Ces allers et retours incessants pourraient passer pour un défaut. Il s'agit plutôt à mon sens de la très bonne idée du titre qui montre également à quel point les designers se sont déchirés pour proposer un univers cohérent et formidablement bien construit. Un vrai puzzle diabolique ! Ces allers-retours nous donnent souvent l'impression de tourner en rond alors qu'il n'en est rien. Ceci renforce ce sentiment de solitude qui nous hante pendant tout le jeu. Cela nous change de la belle relation entre le Prince et la fille dont j'ai oublié le nom du premier (avec son côté Ico fort intéressant) mais est justifié par une ambiance bien plus lourde.

Si l'on regarde bien, ce Prince 2 est supérieur à tous les niveaux : graphismes, maniabilité, combats bien plus intéressants grâce à de nombreux combos (mais encore trop répétitifs et anecdotiques), scénario plus profond, challenge bien plus difficile, jeu dix fois plus long... Et pourtant, contrairement au premier épisode, on se dit qu'on ne rejouera probablement plus à ce jeu à l'avenir. L'aventure était sublime mais éprouvante pour les nerfs et ces allers retours nous ont permis de connaitre le palais de fond en comble.

Au final, on peut dire que le premier est bien plus agréable à faire et qu'il caresse le joueur dans le sens du poil alors que le second nous met vraiment dans la peau de ce prince poursuivi par le temps et la mort. Une expérience à ne faire qu'une fois peut-être mais que tout joueur digne de ce nom se doit de faire.

Et maintenant place au 3 !









Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure