Fiche de la compagnie Condor
NomCondor
Autres nomsCondor, Inc. (Etats-Unis)
PaysEtats-Unis
Création1993
Fin1996
Développeur américain basé à Redwood City, puis à San Mateo, California (1993).

Fondé par David Brevik, accompagné par deux de ses amis, Max et Erich Schaefer, Condor commence par développer des jeux pour consoles SEGA. Leur premier titre est «Justice League Task Force» pour SEGA MegaDrive. Édité par SunSoft, le jeu est adapté par Blizzard Entertainment sur Super Nintendo. C'est le début de relations entre les deux sociétés, qui finiront par fusionner (Blizzard rachetant Condor), mais ne brûlons pas tout de suite les étapes.

Dans le domaine des jeux de football américain, Condor travaillera sur les versions Game Boy et Game Gear de la série «NFL Quartercback Club», cependant, entre temps, les pensées de David Brevik étaient ailleurs. Il trouvait alors que sa société, d'une taille très réduite, devait non seulement s'appuyer sur des bases plus solides, et pour cela, développer pour des plateformes autres que les consoles SEGA, ayant des tirages plus importants, et il a tout de suite eu pour intention de développer pour PC. Arpentant les allées du CES de Las Vegas, Nevada, au printemps 1994, David Brevik, accompagné de Max Schaefer, ont rencontré Allen Adham (co-fondateur de Blizzard Entertainment) qui a tenu à leur présenter une démo de «Warcraft: Orcs & Human». Impressionnés par le jeu, David et Max ont eu une révélation en ce qui concerne la voie qui devait être empruntée, d'autant plus que David avait pour projet un jeu qui devait devenir «Diablo» et que Blizzard Entertainment, les encourageait dans ce sens. Ce n'était d'ailleurs pas désintéressé puisque Blizzard reportait ainsi sur Condor la même prescription de son propriétaire, l'éditeur américain Davidson & Associates.

Toujours au cours du même CES, «Diablo» avait été présenté à tous les éditeurs présents mais étant encore au stade de projet (rien n'avait été codé), il n'avait intéressé personne hormis Blizzard Entertainment, pour la raison que nous venons d'invoquer : consolider son offre de jeux pour PC. Le projet originel de «Diablo» était assez loin du jeu que nous connaissons aujourd'hui : le gameplay consistait en un jeu de stratégie au tour par tour, sous DOS, et bénéficiant d'une animation de type pâte à modeler. C'était bien la l'idée de départ. L'animation de type pâte à modeler a été abandonnée très rapidement, de même que le développement DOS, au profit de Windows 95. L'idée de développer un titre temps réel plutôt que tour par tour a été par la suite amenée de l'extérieur, par Blizzard Entertainment. L'idée déplaisant au plus haut point chez Condor, ce n'est qu'après d'âpres tractations que David Brevik accepte de faire un hack temps réel de «Diablo», "juste pour voir". Après trois heures de développement, David Brevik produit ce hack et c'est la révélation immédiate. «Diablo» sera finalement temps réel. Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis.

Une fois ces bases lancées, Condor et Blizzard signent un contrat de développement en février 1995 et «Diablo» va rencontrer le succès que l'on sait. Avant même que l'année ne soit finie, les tractations débutent afin que Blizzard rachète Condor. Les états d'esprit sont en phase, ainsi que les intérêts des deux sociétés. Seule subsiste une crainte : que ce rachat mette fin à l'autonomie de Condor. Et c'est à ce moment même que l'histoire se répète. Lors du rachat de Blizzard Entertainment par Davidson & Associates, Janice et Bob Davidson avaient dû donner à Allen Adham et Michael Morhaime, co-fondateurs de Blizzard, des garanties d'autonomie. C'était désormais au tour de Allen Adham et Michael Morhaime de donner des garanties d'autonomie à David Brevik, Max et Erich Schaefer.

Ainsi en confiance, les tractations de rachat pourront aboutir en février 1996 et Condor sera renommé, depuis cette date, Blizzard North (voir Trivia 2). Pas tout à fait R.I.P., donc.


Trivia 1
L'américain Condor Inc. ne saurait être confondu avec le français Condor Software.

Trivia 2
Si Condor est renommé en Blizzard North, c'est par rapport à la localisation géographique de Blizzard Entertainment, localisé à Irvine en Californie méridionale, alors que la localisation originelle de Condor est davantage septentrionale (avoir enseigné la géographie, ça vous marque un homme, arf)










Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure