Les news de LTF

News LTF

La valeur Nathan pas le nombre des années !

Par L'équipe des Rédacteurs 28/01/2019 0 commentaire





Bonsoir à tous,

Il y a quelques semaines, vous avez pu redécouvrir le logiciel «Nathan Ecole Francais» édité par Cedic-Nathan en 1988.

En cherchant à rédiger la fiche de Cedic, nous nous sommes penchés sur l'histoire passionnante de cet éditeur français dont le nom reste attaché à l'Histoire de l'Ecole à la française.

En 1881, les Lois Ferry mettent en place l'Ecole Républicaine, et c'est cette année-là que Fernand Nathan fonde la maison d'édition qui cherchera à imprimer d'abord des manuels d'école.
Après la Première Guerre, Fernand fait entrer son fils Pierre à ses côtés, et la maison connaît un essor prodigieux jusqu'à l'Occupation.
En 1940, les autorités d'Occupation se déchaînent contre la famille Nathan, et pour empêcher la disparition de leur confrère, les Editions Larousse rachètent Nathan (qu'ils restitueront à leurs fondateurs en 1945) et Pierre cherche à quitter Paris. C'est un instituteur féru de manuels Nathan qui permet à Pierre Nathan de gagner la zone libre en lui faisant franchir la ligne de démarcation.
Après la seconde guerre mondiale, l'entreprise cherche à se développer à l'international mais les difficultés financières se déclarent.
Jean-Jacques Nathan, le fils de Pierre, doit consentir à vendre l'entreprise familiale au groupe Havas, mais Nathan conserve son personnel et sa marque commerciale "Nathan".
Cedic-Nathan, la branche dédiée au multimédia, est fondée sous l'autorité de Havas (CEP Communication), puis une restructuration favorisera la naissance de Nathan Logiciels.
Michel Bussac, le directeur de Nathan Logiciels, a racheté l'entreprise pour l'empêcher de sombrer en 1994, et a transformé la compagnie en Edusoft en 1994.
Les trois sociétés successives dévoilent leur histoire, grâce à Jyelcey et au reste de l'équipe des rédacteurs.
Nous écrirons plus tard les histoires de SoftKey et de The Learning Compagny, afin de terminer cette histoire qui prolonge la mémoire de Fernand Nathan.
Voici les liens pour lire les trois fiches que nous vous dévoilons cette semaine :






  • Une fiche toute neuve de Mon Ours

Mon Ours a poursuivi son travail de rédaction des fiches sans texte, et cette semaine, c'est un jeu de plates-formes que nous venons vous présenter :




Cette ouverture sur les jeux de plates-formes nous a donné envie de placer des publicités américaines sur la fiche d'un autre jeu de plates-formes, dont les premiers ont été édités par Broderbund, qui a ensuite été racheté par...The Learning Compagny. La boucle est bouclée !
Découvrez ces publicités où la mise en scène est très différente de celle des européens : "Be the Prince !"



Avant de vous quitter, une dernière info. Vendredi dernier, vous avez pu découvrir cette jolie fournée d'abandonware faciles. L'un d'entre eux a reçu des scans et des covers tout neufs en même temps que le setup automatisé. Pour aller découvrir la fiche et sa galerie d'images c'est par là :




Nous avons terminé notre news, et la semaine prochaine, nous reviendrons sur une autre compagnie, dont l'histoire a été enrichie. Bonne semaine à tous.
Ajouter un commentaire
Pour ajouter un commentaire, vous devez être connecté, ou vous inscrire à la zone membres.
> Connexion / Inscription








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :







Partenaires : Hébergement web - WoW - 2001jeux.com - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure