Frontier : Elite II
Série
Année
Développement
Edition
Distribution
Systèmes
systeme systeme systeme
Dosbox
Compatible avec la version 0.70
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
580 votes


titre L'univers

Imaginez-vous à bord d'un petit vaisseau spatial, parcourir des années lumières et arriver devant une planète de rêve, où tout est possible...

C'est un peu ce qui se produit quand vous jouez à «Frontier: Elite II» et que vous le découvrez pour la première fois.

«Frontier: Elite II», développé par GameTek et édité par Konami, est le second opus de la série de simulation spatiale Elite.
Le premier opus, «Elite» (tout simplement) sorti 6 ans plus tôt avait déjà été une révolution dans le domaine de la simulation sur micro-ordinateur.


titre Gameplay


«Frontier: Elite II» est un savant mélange de simulation, d'exploration, et de RPG.
Et oui dans ce jeu, en plus de piloter un vaisseau, vous avez la possibilité de faire tout ce que vous voulez: soldat, marchand, chauffeur livreur, garde du corps, enquêteur, transporteur de passagers, contrebandier, pirate...les choix de carrières sont multiples, et tous les moyens sont bons pour faire partie de l'Elite.

Les débuts sont pourtant peu glorieux. Vous commencez la partie avec un vaisseau médiocre, sur une planète médiocre, et très vite il va falloir gagner de l'argent en remplissant des contrats.

Ces contrats vous sont proposés sur le tableau d'affichage, que vous pouvez visualiser en prenant contact avec la tour de contrôle.
A noter que le tableau d'affichage n'est jamais le même selon l'astroport ou la station où vous vous situez.

Il y a deux types de contrats: les contrats civils et les contrats militaires.
Les contrats civils sont assez variés: livraison de colis, escorte de personnalités, revente de marchandises (légales ou pas), recherche de personnes disparues, transport de passagers...
Les contrats militaires, eux, sont plus singuliers. Ils sont proposés en fonction de votre grade, et au tout début, il faut bien le dire, vous faites des contrats de "sous-fifre" (des livraisons le plus souvent). Plus votre grade sera élevé, plus les missions seront intéressantes (et dangereuses).
A noter que les contrats militaires doivent être remplis dans un temps donné, et si vous finissez la mission avec du retard, cela aura un impact sur votre carrière, et de ce fait, et sur votre réputation.

C'est aussi via la connexion avec la tour de contrôle que vous pourrez acheter et vendre des marchandises.

Une fois une mission sélectionnée, il va falloir prendre son envol vers un autre système.
Bon point, le pilotage est assez simple à prendre en main pour peu que l'on prenne le temps de lire les quelques pages du manuel concernant le pilotage.
Le plus pratique étant bien sûr d'utiliser le pilote automatique et le générateur de saut spatial.
Les puristes préféreront tout de même le pilotage manuel, plus immersif.
Comme dans la plupart des simulations, vous avez la possibilité d'accélérer le temps afin d'atteindre plus rapidement vos objectifs.

Une fois arrivé dans le système voulu, vous pourrez commencer la mission.
Mais attention! Parcourir l'univers n'est pas sans danger! Pannes, attaques de pirates...une mission peut rapidement devenir un enfer.

Les missions rapportent de l'argent et de la réputation, ce qui vous permettra de racheter du carburant et d'améliorer ou réparer votre vaisseau. Si vous avez beaucoup d'argent en poche vous pourrez acheter un vaisseau en adéquation avec votre carrière (vous pouvez négocier la reprise de votre ancien vaisseau pour diminuer les coûts). La réputation, quant à elle, vous permettra de débloquer de nouveaux types de contrats.


titre Mon avis sur le jeu


«Frontier: Elite II» est un excellent jeu même si les débuts sont difficiles: vous commencez avec un vaisseau vraiment médiocre et un budget plus que serré.
A ce stade là, la moindre rencontre avec des pirates peut-être fatale. Attendez-vous donc à recharger très souvent votre partie.
Beaucoup de missions ne peuvent être réalisées car les systèmes dans lesquels vous devez vous rendre sont trop éloignés pour votre petit vaisseau. L'observation attentive de la carte est indispensable.
Sans armement conséquent et sans équipage compétent, il sera difficile d'avancer dans le jeu.

La prise en main est très rapide, même pour un débutant. Le pilote automatique est très bien pensé car il vous mâche le travail, ce qui est appréciable lorsque l'on débute (en effet, s'arrimer à une station spatiale par exemple est un exercice assez périlleux en mode manuel).

Mais le meilleur dans ce jeu reste tout de même la liberté d'action qui est impressionnante. Vous pouvez réellement faire ce que vous voulez.
«Frontier: Elite II» dispose également d'un background riche (surtout détaillé dans le manuel). Ainsi, vous pouvez influencer l'histoire de l'univers en choisissant tel ou tel camp, en effectuant telle ou telle mission...
L'univers est vraiment cohérent, par exemple certaines zones ne seront accessibles qu'avec un permis délivré par les autorités, il y a un service de police et un système d'amendes si vous ne respectez pas les lois du système où vous vous trouvez...
On pourrait presque comparer «Frontier: Elite II» à un The Elder Scrolls de l'espace!

La progression est lente, mais crédible. Il faudra des heures et des heures de jeu pour atteindre le sommet.

titre Technique


Les graphismes sont tout à fait corrects pour un jeu de cette époque. On a droit à de la la 3D bien réalisée avec des textures colorées et pas trop brouillonnes.

Le son de cette version PC est un peu décevant: les musiques et les bruitages sont minimalistes et saccadés. Néanmoins, rien de catastrophique.


titre Conclusion


«Frontier: Elite II» n'est pas un bon jeu, c'est un excellent jeu!
Intéressant, énormissime, il vous tiendra longtemps en haleine (d'ailleurs, le jeu n'a pas réellement de fin).
Ce qui est génial, c'est que ce jeu conviendra aussi bien aux fans de simulation qu'aux fans de RPG, de jeux d'action, de stratégie et de gestion.
Bref, un must à essayer de toute urgence! Un Abandonware d'Or pour la peine, na!


titre Lancement


Lancez l'application "FRONTIER.EXE" sous DosBox, ou utilisez la version Abandonware-Facile.

/!\ Le jeu n'est pas cracké! A intervalles réguliers, le jeu vous demandera d'entrer des codes. Au bout de 3 mauvaises réponses, le jeu se bloque et votre sauvegarde est fichue.
Il faudra donc impérativement rentrer les codes qui vous seront demandés. La liste complète des codes est fournie sur la page de téléchargement.


titre Lien vers un site dédié à ce jeu


Site complet et en français.
http://jfturner.free.fr/



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.





Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure