Killerball
Titre provisoire
Rollerball
Année
1991 (Sortie FR)
Genre
Développement
Edition
Systèmes
systeme
Dosbox
Compatible avec la version 0.73
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
215 votes


titre Présentation

Très vaguement inspiré par le film "Rollerball" (c'était d'ailleurs son titre de travail), «Killerball» est un jeu de sport futuriste et violent qui ressemble surtout à «Speedball 2», le classique des Bitmap Brothers. On en retrouve l'esprit, le style graphique (un peu moins léché), mais la différence de taille se trouve sur le terrain : il est circulaire ! Les deux buts sont diamétralement opposés, et l'écran ne montre environ qu'un cinquième de la surface du terrain. Les règles sont simples : lorsqu'une équipe attrape le ballon, elle doit faire un tour complet du terrain (toujours vers la gauche de l'écran, soit le sens inverse des aiguilles d'une montre), après quoi la lampe en haut de l'écran s'allume. Il n'y a alors plus qu'à mettre le ballon dans le but adverse. Si l'équipe perd le ballon, elle peut toujours tenter de le rattraper pour continuer sa course, mais si l'équipe adverse s'en empare, c'est reparti pour un tour - au sens propre comme au figuré. En cas d'égalité au bout du temps imparti, c'est le principe de la "mort subite" qui est appliqué. Comme dans «Speedball 2», il est possible de frapper les joueurs pour les affaiblir ou leur faire lâcher la balle. Au niveau "Elite", il n'y a plus de limite de temps, le match s'arrête quand une des deux équipes est à terre - et cela arrive vite, car les coups sont plus efficaces et les joueurs tombent comme des mouches ! Chaque équipe est composée de cinq joueurs sans rôle prédéfini, la tactique de base consiste à assigner à un ou deux joueurs la protection du but et à un ou deux autres l'escorte du détenteur du ballon.

Du point de vue de la réalisation, «Killerball» est un ton en-dessous en «Speedball 2». Il n'y a pas d'ambiance, on ne ressent pas le poids des joueurs et de la balle, les graphismes ont moins de charme. En revanche, le défilement circulaire du terrain est bien rendu. Mais le souci majeur, c'est qu'il est très difficile de vraiment jouer en collectif. Dans les jeux de foot habituels, le terrain est souvent vu d'assez loin, ce qui permet d'avoir une vue dégagée, le "radar", quand il y en a un, est incrusté dans l'image, et les dessins au sol permettent de retrouver quasi-instantanément sa position sur le radar. Dans «Killerball», c'est quasiment tout le contraire. Le radar, en haut de l'écran, montre une vue fixe du terrain, alors qu'en-dessous, cela bouge à toute vitesse, avec peu de détails pour se repérer à l'écran. Le temps de situer sur le radar dans quelle partie du terrain on se trouvait, on a déjà presque fait un tour ! Le ballon clignotant est difficile à repérer au milieu de tous les points sur le radar, et le joueur actif n'est pas différent des autres. Il est donc difficile de faire une passe vers l'avant ou de deviner d'où vont arriver les joueurs adverses. Peut-être aurait-il fallu envisager une caméra plus éloignée et des personnages plus petits pour s'y retrouver plus facilement ? Cela peut certainement s'arranger au bout de nombreuses parties, mais «Killerball» reste cependant moins amusant que «Speedball 2».


titre Lancement sous DOSBox

Lancez le fichier KILLER.EXE.

Les touches :
- Joueur 1 : pavé numérique et 'SHIFT' droit
- Joueur 2 : 'E', 'D', 'S', 'F' et 'CTRL' gauche
Avec un joueur, les touches 'F1' à 'F5' permettent de fixer l'écran sur un des cinq joueurs, la barre d'espace revient au mode par défaut (joueur le plus proche du ballon).



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure