Pepper's Adventures in Time
Titre provisoire
Twisty History
Année
Développement
Edition
Systèmes
systeme
Dosbox
Compatible avec la version 0.73
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
453 votes


titre Présentation

Pourriez-vous imaginer une Histoire de France avec Louis XIV comme roi de petite envergure? Ou de Gaulle comme piètre chef d'Etat? Napoléon comme stratège de bas étage?
L'équipe de «Pepper's Adventures in Time» a tout simplement travaillé sur l'idée de falsifier l'Histoire, et de transformer le héros national de l'Indépendance Américaine en une personne condamnée à rester anonyme. A travers ce jeu qui est destiné à des jeunes (mais que l'on recommandera à des joueurs aguerris aussi, car tout n'est pas simple dans ce point and click plein de rebondissements), vous allez conduire l'héroïne, Pepper Pumpernickel, ainsi que son clébard Lockjaw, dans une aventure fantastique où une machine à remonter le temps les conduit à Philadelphie, en 1764. Et Benjamin Franklin se retrouve empêtré dans une sale histoire qui va compromettre le cours de l'Histoire. Tout ça parce que l'oncle fou de Pepper a voulu démontrer qu'il était capable de devenir le maître de l'univers.
Votre mission, si vous l'acceptez, sera de rendre à Franklin la maîtrise de son destin, et retrouver le moyen de revenir à 1968, à travers six chapitres plutôt denses. Et de faire enfermer le vieil oncle pour l'empêcher de nuire à nouveau. (Attention, la fin risque de vous surprendre!^^).
Mais tout n'est pas simple: à peine arrivés sur place, nos deux héros se retrouvent enfermés en prison et recherchés. Et après leur évasion rocambolesque, la fille capricieuse du Gouverneur Pugh veut adopter Lockjaw et le kidnappe. Pour Pepper, c'est le début d'une aventure trépidante, entre petite et grande Histoire.


titre Un jeu d'exploration pour apprendre

«Pepper's Adventures in Time» est un point and click que les Américains ont classé comme edutainment, c'est-à dire comme un jeu éducatif au gameplay de jeu d'aventure.
Le jeu se présente comme un standard des jeux Sierra de l'époque. Le personnage principal dispose de fonctions accessibles en promenant la souris sur le haut de l'écran. Si vous connaissez l'interface de «Freddy Pharkas: Frontier Pharmacist», par exemple, vous pouvez identifier le style avec précision.
Parmi les icones, vous reconnaîtrez une paire de pieds (Marcher), des yeux (Voir, regarder), un micro (Parler) et des mains (Prendre, toucher). La fonction "Parler" met quatre items de conversation dans un caddre, que vous pouvez sélectionner, ou pas, dans l'ordre indiqué, ou pas.
Le sac rose correspond à l'inventaire, et le dernier objet sélectionné apparaît dans le bandeau à côté du sac.
Une fonction Truth permet de savoir si les éléments du décor sont cohérents (True) ou anachroniques (False). Par exemple, on peut voir un Hippie qui joue du Frisbee, au début du second chapitre. Et le mode Truth permet de vérifier que les Hippies et les frisbees n'existent pas au XVIIIème siècle. Et en multipliant la fonction "Truth", le joueur se donne les moyens de réussir le quiz qui vient clore chaque chapitre.
Quant aux énigmes, elles s'inscrivent dans le standard des jeux du studio de Ken et Roberta Williams, avec des objets plus ou moins incongrus à utiliser pour récupérer un autre objet ou pour avancer. Des dialogues à décoincer, des puzzles à réussir. Tout n'est pas infaisable, mais le jeu demande de la patience et des sauvegardes frèquentes car le "game over" intervient assez souvent. D'ailleurs, lorsque la partie se termine, vous avez un jingle qui fait entendre l'Hymne états-unien, et celui-ci cède la place à l'hymne anglais, qui signifie que le chemin de la liberté est compromis.
Enfin, un système de score est affiché. On ne sait pas si le score est celui qui était attendu, mais au moins, la petite cloche vous informe que quelque chose a été décoincé.
Vous noterez que le personnage jouable est la petite Pepper, fouineuse et reporter en herbe. Mais que certains passages vous donnent l'occasion de revêtir l'identité du Pitbull Lockjaw. Et les icones du haut de l'écran sont sensiblement les mêmes que celles de Pepper. Mais les dents vous amènent à mâcher ou manger ou boire ou mordre. Et la truffe vous permet de sentir (ce qui n'est pas le cas pour Pepper^^). Par contre, la fonction "Truth" est également présente sous l'identité du toutou.


titre Benjamin Franklin, l'âme des Etats-Unis


Si vous ne connaissez pas l'Histoire des Etats-Unis à la charnière de la période coloniale et de l'Indépendance, vous risquez de passer à côté de pas mal de références et d'allusions.
Le jeu est centré sur "Ben" (Benjamin) Franklin, l'un des personnages les plus emblématiques de cet Etat.
Pour faire court, et sans vouloir pomper les sites généralistes d'information comme Wikipedia, nous rappellerons que Franklin est né à Boston au sein d'une famille modeste de 17 enfants, et qu'il constituait le dixième d'entre eux.
Attiré par la culture, les lettres et les sciences, Benjamin s'est d'abord tourné vers l'imprimerie, qui fut son premier métier. Il a ensuite rédigé des écrits philosophiques et a accordé du temps à la recherche scientifique, notamment au sujet de la foudre. Ce sont ses travaux sur le cerf-volant pendant l'orage qui ont permis d'aboutir à l'invention du paratonnerre.
Benjamin a également travaillé dans la philanthropie, ce qui l'a amené à faire de la politique, au sens où les Lumières faisaient de la politique ("pour donner du Bonheur aux Hommes").
Celui qui, inlassablement pendant 25 ans, a rédigé et imprimé L'Almanach du Pauvre Richard, un pseudonyme qui lui permettait de cultiver l'art populaire des bons mots et des adages à travers un livret édité à plusieurs milliers d'exemplaires, a laissé son nom à la Déclaration d'Indépendance des Etats-Unis de 1776, qu'il a rédigée avec Thomas Jefferson.
Plus qu'un héros de cette période dorée de l'Histoire des States, Ben est indéniablement l'âme de ce pays au destin mêlé à celui de la France. Et c'est tout naturellement que Franklin a été le tout premier ambassadeur des Etats-Unis en France.



titre Tribal Byte, un studio fantôme?


En jouant à ce jeu, vous allez lire de nombreuses références au studio qui a développé cet opus de la série Sierra Discoveries: Team tribal Byte.
Nous avons choisi de ne pas faire de fiche pour cette compagnie, car tout semble indiquer, sur le site officiel de Sierra par exemple, que ce studio a été inventé par le chef de projet qu'est Mark Seibert.
Ainsi, la dizaine de collaborateurs qui a travaillé à ce jeu est directement impliquée dans le développement d'autres jeux Sierra.
Cette "Tribu" résulte probablement d'une déconnade de la part des membres de cette division de la Société de Ken et de Roberta Williams.
Et si le jeu semble avoir été une création de Bill Davis, on notera que Jane Jensen y a contribué avec application. Un jeu d'Histoire et de références culturelles est presque nécessairement un jeu Jane Jensen.
Cela dit, le gros du travail d'écriture et d'invention provient d'une autre femme: Lorelei Shannon.
Et si Mark Seibert trône sur les crédits du jeu, c'est probablement moins lui que Neal Grandstaff qui a composé cette extraordinaire bande son qui rend ce jeu si entraînant.
Tribal Byte a bien été un studio fantôme, mais le travail de l'équipe reste un formidable témoignage de la synergie que ses membres ont su assembler autour des aventures épiques de la petite Pepper et de son chien baveux.


titre Conclusion


«Pepper's Adventures in Time» est un adorable jeu d'exploration, plein de couleurs et de personnages rocambolesques. La musique change à chaque écran, et la bande-son est très riche à l'heure où le son du Biper procurait l'animation sonore de nombreux jeux Dos.
On pourra regretter l'absence de paroles prononcées, à part les aboiements et grognements de Lockjaw, de sa truffe qui renifle et des mouches qu'il gobe.
Cela dit, le jeu se vit comme un Toon interactif, avec des bulles de BD, et des animations plus que réussies. La difficulté est beaucoup plus grande que ne le laisse penser la fourchette 6/10 ans pour laquelle ce jeu se destine.
On pourrait même penser que ce jeu est d'abord un clin d'oeil aux parents, que ce soit par l'humour des jeux de mots et des références, ainsi que par la difficulté de certaines phases de jeu.
Et pour nous, francophones, c'est un excellent moyen de parfaire notre anglais et de reprendre pied avec l'Histoire.
Un classique que l'on est heureux de vous proposer sur notre site de passionnés!


titre Lancement

Jeu testé sous D-Fend Reloaded. Fonctionne avec Dosbox 0,73. Lancez le fichier Pepper.EXE.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.





Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure