SWAT 3 : Close Quarters Battle
Titre ré-édition
SWAT 3 : Elite Edition
Titre ré-édition
SWAT 3 : Tactical Game of the Year Edition
Série
Année
1999 (Sortie FR)
Développement
Edition
Systèmes
systeme systeme
Multijoueurs
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
530 votes




titre Scenario

Lors de la Journée Mondiale de la Paix de 2005, Los Angeles sera le lieu où des représentants des pays du monde entier se réuniront pour signer le Traité d'Abolition des Armes Nucléaires des Nations­ Unies. La sécurité absolue doit donc impérativement être assurée.

Seulement, des mouvements belliqueux voulant empêcher la cérémonie de se dérouler ont été constatés. Un groupe du SWAT a donc été désigné pour mettre un terme à la menace pesant sur cette journée historique.


titre Historique

«SWAT 3 : Close Quarters Battle» est la suite de «Police Quest : SWAT 2», un jeu tactique en vue isométrique dans lequel le joueur contrôle une escouade de l'unité d'intervention d'élite de Los Angeles. Les tactical-FPS ont le vent à poupe à l'époque, poussés par la nouvelle licence «Rainbow Six» et l'immense succès que connaît «Counter Strike».

Sierra a sorti trois éditions différentes de ce même jeu : Close Quarters Battle, la Elite Edition, et la Tactical Game of the Year Edition (sortie uniquement aux États­-Unis en version physique, donc exclusivement en anglais). Les possesseurs d’anciennes éditions avaient la possibilité de télécharger gratuitement les ajouts des éditions suivantes.

L’édition originale de Close Quarters Battle péchait lourdement par son absence de mode multijoueur, surtout face à «Rogue Spear». L’Elite Edition rattrapa le coup en y apportant également de nouvelles missions, puis la Tactical Game of the Year Edition peaufina le jeu par l’apport de scénarios, d’une carrière et de missions supplémentaires afin de le rendre exceptionnel.


titre Influences

Le jeu se déroule la plupart du temps dans des niveaux sombres ayant une identité unique, associés à des thèmes sonores, paisibles ou tendus en fonction de l’action. De plus, les terroristes, sans être très nombreux au sein d’un niveau, ont chacun une identité propre. Ils ont tous distinctement leur importance et leur rôle. Le soin apporté à cet aspect du jeu est remarquable.

Si les voix françaises conviennent aux civils et aux terroristes qui lancent des réflexions au second degré souvent amusantes, elles font perdre toute crédibilité aux agents du SWAT, qui se contentent de crier des phrases formatées avec des intonations inadéquates, en total décalage avec le contexte.


titre Gameplay

Le système de jeu reprend celui du précédent, «Police Quest : SWAT 2». Aucun détail n’est laissé au hasard : le crochetage et le blocage de portes, comme le menottage se font avec des outils spéciaux. Le chef d’équipe que l’on dirige en vue subjective, a la possibilité de donner une série d’ordres de formation ou d’actions à des membres précis de son équipe.

Chaque mission contient une liste d’objectifs obligatoires ou facultatifs à accomplir. Les menaces doivent à la mesure du possible être neutralisées vivantes afin d’être interpellées. C’est donc une approche différente de «Rainbow Six» et de «Rogue Spear» mettant en scène des agents spéciaux dont le rôle est de nettoyer purement et simplement la zone (bien qu’il puisse arriver que des terroristes se rendent d’eux­-mêmes).

Seulement, il arrivera bien souvent que les adversaires soient si déterminés qu’ils ne finissent par lâcher les armes qu’une fois dans le trépas. Toutefois, la sommation orale de se rendre ainsi que divers types de grenades non létales permettront de venir à bout de la majorité des terroristes, mafieux et autres menaces isolées.

Pour augmenter un peu plus la pression, les terroristes n’ont pas un emplacement unique assigné à chacun, mais plusieurs plages de coordonnées : par exemple, le tireur isolé de la première mission peut faire la sentinelle au grenier, se dissimuler derrière un débarras à l’étage, ou se cacher sous l’escalier du rez­-de-chaussée accessible par une porte cachée. Il peut changer d’endroit, voire se balader quand bon lui semble. Plus il y a d’intelligences artificielles dans un niveau, plus la probabilité de refaire la même partie tend vers zéro. C’est une telle exception dans le monde du jeu vidéo qu’il était indispensable d’évoquer cette particularité.


titre Conclusion

«SWAT 3 : Close Quarters Battle» est un tactical-FPS de grand cru, qui a su se bonifier avec le temps, à mesure des mises à jour apportées au jeu.

Moins technique que «Rainbow Six» ou «Rogue Spear», «SWAT 3 : Close Quarters Battle» séduit par son accessibilité et son plaisir immédiat. La série continue sa lancée avec un quatrième épisode encore meilleur sorti en 2005.

Un classique du genre !


titre Lancement du jeu

Afin de respecter la procédure complète de mise à jour de «SWAT 3 : Close Quarters Battle», il est important de suivre au maximum les étapes d'installation dans l'ordre proposé. Certains installeurs exigeront qu'une version du jeu précise soit préalablement installée. Les installeurs et leur contenu sont en français lorsqu'ils disposent d'une localisation.

L’intégralité du contenu supplémentaire listé ci­-dessous a été officiellement développé par Sierra.

- Si vous possédez l'édition Close Quarters Battle, passez à l'Elite Edition, installez dans cet ordre les mises à jour suivantes :

01. Patch1.6
02. DevTools
03. MissionsElite
04. Patch1.7
05. DataUpdate

- Si la version Elite Edition est installée, passez à la Tactical Game of the Year Edition, installez dans cet ordre les mises à jour suivantes :

06. Patch2.1
07. TGOTYTools
08. MissionsTGOTY (révision compatible multijoueurs de la précédente)
09. MissionsUpdate

Des mods officiels ont été conçus et distribués par Sierra, incluant des apparences pour les agents / terroristes, des packs d’armes, et des modifications du comportement du jeu. Il se peut que vous possédiez déjà Classic Gunshots en fonction de l'édition installée.

Pour installer ces Mods, copiez les dans le dossier "Mods" du répertoire du jeu, et vous pourrez les activez depuis l'exécutable MOD.

Si vous souhaitez disposer de la documentation dédiée à la version TGOTY, placez la dans le répertoire "FAQs".



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.

  Informations diverses
    Médias
    Crédits
    Avis & Comments (0)
    Astuces (0)

    Screenshots (20)
    Covers (2)
    Scans disques (3)
    Publicités (1)

    Télécharger le jeu
    Télécharger le manuel
    Divers
Pyramide (Covers VF, Manuel, Rédacteur, Scan CD-Rom, pochettes)








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure