Le Roi des fjords
Année
1997 (Sortie FR)
Développement
Systèmes
systeme systeme systeme systeme systeme systeme systeme systeme
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
135 votes


titre Viens faire un tour sur mon Drakkar volant

Au départ, vous plongez dans une intrigue mystérieuse. Un conte digne des frères Grimm, de Perrault ou encore d'Andersen. A moins qu'il ne s'agisse plutôt d'Edgar Allan Poe ?
Un conte moderne à faire dresser les cheveux sur la tête, approchez-vous pour écouter l'histoire de ce roi qui voulait une descendance digne de lui.

Sachez d'abord que l'histoire ne se dévoilera qu'avec pudeur et retenue, qu'il faudra d'abord accomplir des actions, pour avoir le droit de récupérer le Journal de Bord où les mots égrènent un récit qui prend de la consistance au gré de votre avancée.

Pour ne pas tout dévoiler, sachez juste que : Il était une fois un Roi de Norvège, Skallagrim, qui avait deux enfants : un fils aîné, Ragnar, impulsif, jaloux et violent, que son père souhaitait écarter du trône. Et la douce et belle Olaug, qui avait hérité de sa mère toutes les qualités d'une grande princesse. Cela dit, Olaug avait aussi des dons de magicienne, qu'elle avait utilisés de façon inconséquente en transformant un de ses prétendants en statue de bronze.

Pour ne pas dévoiler l'histoire, sachez que son père lui avait présenté un autre prétendant que Olaug trouvait laid et vulgaire. Ragnar s'était rapproché de celui-ci pour tisser une vengeance : Après tout, sa soeur avait été préférée à lui, et le prétendant avait également subi le mépris de Olaug, il fallait se venger.
Pendant ce temps-là, Olaug affirmait à son père que son coeur appartiendrait à un étranger digne de son amour, à qui elle laisserait disposer de son Drakkar magique, capable de voler.
Pour la mettre à l'épreuve, Skallagrim décida de placer des énigmes sur le chemin de l'étranger, avec le marteau de Thor à récupérer à l'issue de cette quête.

titre Un jeu pour la famille

Le précédent paragraphe vous révèle une partie de votre mission. Mais en vérité, le jeu débute à bord du Drakkar Volant, et vous ne savez pas trop pourquoi vous vous posez près de cette étrange bâtisse où neuf éléments constitutifs d'une machine mystérieuse sont à trouver.
L'écran de jeu comporte une partie encyclopédique : 120 articles relatifs à la faune, la flore, les traditions, la religion de Norvège, sont à feuilleter au gré de vos découvertes.
Un onglet "Aide" vous permet de rafraîchir votre mémoire, de donner de précieux indices, et un journal récapitulant la trame narrative, sont disponibles sous l'écran de jeu.

La première étape vous amène à trouver les éléments de la machine à fabriquer des mots : une fois que vous aurez rassemblé les 9 pièces, la machine se reconstitue seule (ce qui est un peu dommage) et les mots qui s'échappent de la machine libèrent le fameux journal de bord où se révèle l'histoire d'Olaug.
A chaque résolution d'énigmes, la carte s'élargit et un nouveau lieu accueille votre Drakkar. Vous allez ensuite devoir rechercher l'animal qui a pris les traits d'Olaug, suite à une malédiction.
Puis ce sera une visite des glaciers des fjords, avec un pilotage en bonne et due forme. Avant de sombrer dans un remake de Cluedo, de rechercher comment se débarrasser du "méchant" et enfin de retrouver la princesse en mettant des chapiteaux d'église dans le bon ordre.

Le jeu a des accents "Mystiens" mais s'adresse à un public familial, en dépit de quelques moments sombres et glauques pour les plus jeunes. Construit avec des photographies et quelques vidéos, c'est un jeu qui, en 1997, avait déjà une apparence vieillotte. Cela dit, les amateurs de jeux d'aventure ne recherchent pas spécialement un jeu aux graphismes sophistiqués.

titre Un jeu bancal

L'histoire est intéressante, les énigmes sont plutôt bien conçues, mais la réalisation est fade et terne, avec des crédits photographiques qui donnent une apparence surannée au jeu. L'énigme inspirée de Cluedo est un peu hasardeuse, à l'instar de la partie "La métamorphose". Quant au labyrinthe ("le glacier") il est aléatoire et comporte des bugs.
Dans l'ensemble, le jeu est mystérieux, intriguant et attirant. Mais l'aventurier devenu l'étranger du jeu, aura rapidement retrouvé le marteau de Thor, d'autant que les énigmes sont identiques d'une partie à l'autre.
Deux à trois heures au grand maximum, c'est peu pour aller au bout de l'aventure. Attention, le jeu est à faire avec un adulte, car certaines scènes sont pour le moins anxiogènes. Mais dans l'ensemble, il faut l'essayer pour vous faire une opinion.

titre Lancement

Jeu testé avec VPC et Win 7/64 bits. Avec les PC modernes équipés de Win 10, il faudra utiliser PCem configuré avec Win 98 ou Win 95, ou bien la version automatique.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.









Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure