Arcanum - Engrenages & Sortilèges
Titre anglais
Arcanum - Of Steamworks & Magick Obscura
Titre allemand
Arcanum - Von Dampfmaschinen und Magie
Titre espagnol
Arcanum - Hechizos y Engranajes
Titre italien
Arcanum - Macchine a Vapore e Magia Oscura
Date de sortie
Développement
Édition
Systèmes
systeme systeme systeme systeme systeme systeme




#creatperso #curseur #decors2dmodel #fantasy #femme #finsmultiples #objets2dmodel #scrollmulti #vueiso

titre Scénario

Jamais un ouvrage ne s'était attaché à retracer les quelque six millénaires de l'histoire d'Arcanum. Les personnes interrogées vous rétorqueront volontiers qu'il serait impossible de traiter l'immensité d'un tel sujet dans un volume unique ! Rédiger l'histoire intégrale d'Arcanum constituait la grande ambition du jeune homme que j'étais, mais, alors, je pensais qu'il ne serait jamais possible d'y parvenir d'une façon simple ou concise. C'est ainsi que j'ai travaillé durant de longues années, voyageant là où mes recherches me menaient et rédigeant pas moins de trente-deux volumes exhaustifs que j'eus l'audace d'intituler "Les encyclopédies d'Arcanum". Ah, l'arrogance de la jeunesse !

J'ai conscience désormais qu'aucun homme ne sera jamais capable de rassembler toute l'histoire d'Arcanum. En outre, une tâche de cette ampleur devient de plus en plus utopique avec les années. Au cours de mes périples, j'ai eu l'opportunité de visiter nombre d'éminents scriptoriums et bibliothèques, toujours à la recherche des plus anciens livres, parchemins et tablettes encore exploitables. L'histoire d'Arcanum s'est dévoilée progressivement à moi, avec ses différents visages, au cours des semaines, des mois et même des années que j'ai passés à retranscrire et à traduire ces supports. Mais à chaque document produit sur une tablette d'argile, sur une plaque d'or frappé, sur un rouleau de délicat vélin, correspondaient une centaine de papyrus aussi secs et fragiles que des feuilles mortes et une centaine d'autres encore réduits en fragments inutilisables. Les millénaires de connaissance contenus dans ces documents risquaient d'être perdus à jamais. Dans certains cas, c'est d'ailleurs ce qui se produisit avant même que je ne les découvre. Les civilisations des elfes et des nains possèdent toutes deux une riche tradition orale, qui conte des événements encore plus lointains et obscurs que ceux recensés par leurs scribes. Mais il est difficile pour quiconque appartenant à une autre race ou à une autre culture d'accéder à ces traditions orales. Je n'ai eu que très rarement la chance d'entrer dans leur secret. Peut-être en est-il mieux ainsi, car la frontière entre le réel et le mythe a tendance à s'atténuer avec le temps, et la retranscription des histoires orales est davantage du domaine du folklore que de l'Histoire. Je me suis efforcé autant que possible d'ancrer mes écrits dans la réalité, préférant parfois pécher par excès de discrétion plutôt que de céder aux spéculations ou à la naïveté.

J'ai fini par comprendre qu'il est bien souvent plus aisé de croire à une histoire si elle est racontée avec art que de prouver la réalité de celle-ci ! Un certain nombre de théories scientifiques concernant l'histoire des peuples civilisés d'Arcanum ont vu le jour récemment. Contrairement à ce qu'affirme Monsieur Jean Baudoin, ce sont en réalité les elfes et les nains qui ont atteint les premiers ce que l'on peut appeler la "civilisation", il y a de cela des milliers d'années. En effet, c'est au sein de ces deux races, plus anciennes, que l'on retrouve les premières véritables traditions historiques. La culture des gnomes semble plus récente que celle des deux premières, bien que l'on puisse attribuer l'absence de documents historiques exploitables à la nature très secrète des gnomes.

L'évolution de la civilisation humaine semble, en comparaison, s'être déroulée de façon beaucoup moins rapide : les premières productions artistiques et culturelles significatives de la civilisation humaine ne datent que de deux mille ans. Il y a naturellement des exceptions à ces règles générales ; mais avant cette date, l'humanité semble n'avoir été composée en majorité que de tribus nomades illettrées, de hordes de barbares et d'hommes des cavernes vivant de la cueillette et de la chasse. On ne peut évoquer l'histoire plus récente d'Arcanum sans aborder la rupture qui se dessine de plus en plus nettement entre la sorcellerie et ce que l'on a désormais coutume d'appeler la technologie. Mes recherches m'ont permis d'établir une corrélation directe entre l'utilisation de plus en plus répandue de ces deux forces et l'évolution accélérée qui se manifeste au sein des différentes sociétés.

Les elfes ne sont-ils pas les véritables précurseurs de la sorcellerie (ou, comme le suggère Monsieur Baudoin, les premiers-nés de l'Ère de la sorcellerie) ? Les nains, quant à eux, ne furent-ils pas les pères fondateurs de la tradition technologique, des siècles avant l'avènement de Monsieur Bastien et de ses machines à vapeur ? Il semble que les humains aient hérité du patrimoine scientifique des nains : ne nous apprêtons-nous pas à entrer dans l'âge d'or de notre expansion et de notre hégémonie culturelles ?

En dépeignant avec précision notre passé, cet humble ouvrage parviendra peut-être à nous éclairer sur l'évolution du monde dans les années à venir. Un sage a dit une fois que ceux qui n'étudiaient pas l'histoire étaient condamnés à la répéter. J'ajouterais simplement à cela que le "futur" d'aujourd'hui est simplement l'"histoire", à naître, de demain. J'ai la conviction que, pour savoir où nous allons, il nous faut savoir d'où nous venons et ce qu'il y a eu avant nous. C'est à cette fin que j'ai recueilli toutes les connaissances que je possède d'Arcanum dans cet ouvrage unique, dont j'ai espoir qu'il recevra un bon accueil de la part des lecteurs de tous les horizons...

titre Gameplay

Prenez Fallout, transposez le tout dans un univers steampunk mais pas tout à fait où les elfs, nains, gobelins, elfs noirs, et orcs existent encore, ajoutez de la magie et son aversion naturelle face à la technologie, et vous obtenez Arcanum !

Arcanum au travers de son système de jeu unique (point de licence externe ici tel que Donjon & Dragon, c'est un système à part et pourtant reconnaissable qui a court ici) et ses multiples embranchements a une capacité à être rejouée très, très forte !

Bien sûr, outre la quête principale, vous aurez droit à pléthore de quêtes annexes dont vous aurez tort de vous priver. Non seulement elles rapportent gros, mais surtout elles évitent quasiment toutes le cliché des quêtes FedEx ("va chercher ça, je te donnerais ceci, merci au revoir") qui sont facile à écrire pour le développeur mais qui n'exploitent pas les possibilités du jeu de rôle.

Et puis, tout comme dans Fallout, on peut aussi tout miser sur l'intelligence ou le charisme et s'en sortir. Ou au contraire, faire un personnage idiot (ou du moins à peine pas bête) qui traversera le jeu et les ennemis à la force de ses coups de pieds ravageurs. Oui, même à terre il leur met des coups de latte dans les côtes. Et il s'appellera Brutus Maximus. Oh zut, je viens de vous décrire mon personnage joueur...

titre Technique

Critiqué à sa sortie comme quoi il offrait des environnements 2D d'une définition inférieure à celle d'une Fallout 2, j'avoue que je n'ai jamais vu la différence.

Aujourd'hui, des mods tels que celui permettant d'avoir des environnements en haute définition ridiculisent ces critiques infondées. Le jeu est plus beau que jamais !

titre Trivia

Le CD soundtrack du jeu, sortie à part, a permis aux fans d'intégrer une bande son de meilleure qualité au sein du jeu.

La communauté Russe du jeu patch inlassablement ses bugs depuis sa sortie. Un vrai travail de titan. Tout cela et plus encore est intégré la version automatique.

Les développeurs sortiront plus tard un autre grand classique qui s'est très injustement mal vendu : Vampire The Masquerade : Bloodlines
Lui aussi patché à mort jusqu'à aujourd'hui, d'ailleurs. Ce fut aussi le dernier jeu du studio. Parfois, la vie est bien injuste !

titre Commandes

Tout se joue à la souris sans encombre.
Double-cliquer permet de faire courir son personnage.

Il existe néanmoins pas mal de raccourcis claviers, notamment :
- I pour l'inventaire.
- L pour le journal.

- C pour votre passeport (fiche de personnage).
- W pour la carte.
- A pour le mode furtif.

Le jeu propose aussi une banque de raccourcis (touches 0 à 9) personnalisable.

titre Avis du testeur

Un grand classique, hélas bourré de bugs à sa sortie. Aujourd'hui corrigé et amélioré, il n'y a plus d'excuse d'aucune sorte pour ne pas y (re)jouer et découvrir ou redécouvrir ses personnages riches, ses dialogues profonds, et son ambiance unique. J'ai dit !



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Des questions ? besoin d'aide ?

Vous pouvez trouver de nombreuses informations et vous pourrez poser des questions à la communauté en allant sur notre forum : Abandonware Forums.

    Informations diverses
    Infos éditions, compils...
    Médias
    Crédits
    Avis & Comments (0)
    Astuces (0)

    Screenshots (69)
    Covers (6)
    Scans disques (7)
    Publicités (1)
    Artworks (2)

    Télécharger le manuel
    Divers
Batjijo (Manuel), Drog Black Tooth (Patch UAP), Meuhoua (Traduction Patch UAP)
















Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure