La Maison Hantée
Titre anglais
Jan Pienkowski Haunted House
Titre allemand
Pension zum ewigen Frieden
Année
1997 (Sortie FR)
Développement
Systèmes
systeme systeme systeme systeme systeme systeme systeme systeme
Dosbox
Compatible avec la version 0.74


Tremblez et fuyez, enfants de peu de foi ! Ici, n'entrent que les chasseurs de fantômes et les admirateurs de Vincent Price !

LA MAISON HANTEE est déjà très connu sous la forme d'album "pop-up" (c'est à dire manipulable avec des languettes, par exemple) réalisé par le talentueux Jan Pieñkowski, un auteur anglo-saxon. De l'album jouable à sa version multimédia, il n'y avait qu'un pas qu'a franchi allégrement l'équipe de REED INTERACTIVE. Le résultat est un livre animé qui mêle humour, fantaisie et quelques frissons de peur. Un cocktail frémissant qui devrait plaire aux jeunes amateurs d'histoires à lire sous les draps.

Un tentacule vous fait signe d'entrer et vous franchissez le seuil d'un pas mal assuré. Déjà, vous regrettez et désirez rebrousser chemin mais, trop tard, la porte s'est lourdement refermée et ne s'ouvre plus. Une seule solution, explorer les lieux à la recherche d'une clef qui offrira la voie de la liberté. Mais quel est ce grincement sinistre qui résonne à votre droite? N'est-ce pas un fantôme qui vient de s'évanouir dans ce recoin sombre?

L'intrigue respecte les canons du récit fantastique le plus éculé et que tous les enfants connaissent: un orage, une route déserte à part une vieille bâtisse peu engageante et une porte qui s'ouvre sans qu'on l'ait vraiment voulu. Mais ce scénario très classique a l'avantage d'appartenir à ce qu'on appelle "l'imaginaire collectif". Le petit joueur en connaît précisément les ressorts, il prévoit, et de ce fait, il maîtrise les événements qui sont susceptibles de l'effrayer. Cette peur se transforme en frissons délicieux, un peu comme le jeu de cache-cache où l'on attend avec appréhension d'être découvert, tout en sachant que l'on doit être trouvé sinon ce n'est pas drôle !

Comme dans un jeu pour se faire peur, les éléments se révèlent rapidement amusants et même comiques. Le graphisme n'est pas non plus très effrayant. Les dessins de Jan Pieñkowski sont ronds et bigarrés, ce sont les multiples détails qui introduisent le fantastique: tentacules qui dépassent, portraits de sorcières, etc. La couleur est importante, beaucoup de vert pour affermir le côté bizarre des objets et du violet pour appesantir l'atmosphère, le jaune foncé, presque marron, joue sur le manque de lumière.

La maison compte huit pièces à visiter, chacune d'entre elles correspond à une planche du livre LA MAISON HANTEE. Le grand apport à l'album "pop-up" est bien entendu la transformation des effets de papier en événements animés et sonores. L'intrépide aventurier qui va pénétrer ici devra retrouver les cinq chiffres d'une combinaison secrète dans sept des pièces du manoir. Ce nombre lui permettra, à son tour, d'ouvrir la porte de la cave qui recèle la clef.

Les chiffres sont dissimulés à des endroits aléatoires qui varieront à chaque partie. Le joueur les dénichera en baladant la souris sur l'écran. Le pointeur se transforme en papillon en vol lorsqu'une animation peut être déclenchée et en clef lorsqu'un chiffre est découvert. Trois jeux sont disposés à chaque étage, un morpion, un memory et une chasse à la mite. Tous trois très simples, ils sont à la portée de tous les âges. Leur apparence dément leur banalité, le memory se joue avec les portes d'un placard, le morpion sur la serviette de bain à carreaux et bien sûr, c'est une araignée du grenier qui englue les mites dans sa toile.

Dans la cave, la recherche s'avérera plus difficile. Le pointeur ne se transforme pas et il faudra explorer chaque animation pour enfin localiser cette maudite clef! Dommage qu'il n'ait pas été prévu de sauvegarde, il va falloir tout faire d'un coup ou dépister les animations en musant sans se soucier d'aboutir.

Les nombreux personnages et objets qui peuplent chaque page de l'histoire originale prennent vie grâce au clic magique de la souris. Ils vont exécuter diverses chorégraphies souvent très drôles, toujours teintées de fantastique un peu décalé. Fréquemment, il faudra ouvrir un placard, une porte ou un coffre, regarder sous un lit ou derrière une étagère pour découvrir quel monstre facétieux s'y est caché. Quelques personnages récurrents se retrouvent à chaque écran. Le chat, noir bien sûr, suit la visite et tente désespérément d'attraper les deux souris blanches omniprésentes. Une soucoupe volante passe à chaque fenêtre et finira par atterrir près de la salle de bain.

Mais tout cela ne serait pas aussi divertissant s'il n'y avait pas un environnement sonore très soigné. Deux voix, l'une masculine et l'autre féminine, accompagnent le joueur dans sa visite. Ces deux personnages invisibles, que l'on soupçonne être les propriétaires, font quelques commentaires et expliquent les trois jeux du programme. Les bruitages sont innombrables, crissement de chaînes, grincement de porte, gémissement d'outre-tombe ou rire de sorcière, chaque objet et créature présents possède son propre signal sonore.

De surcroît, des extraits musicaux célèbres ont été arrangés pour accompagner avec cocasserie les événements de l'histoire. On peut entendre la pieuvre chanter un air d'opéra dans le bac à vaisselle ou admirer le squelette pendant qu'il joue les meneuses de revue. Plusieurs compositeurs célèbres, Beethoven, Händel, Bizet et bien d'autres, ont été ainsi retravaillés pour convenir à l'ambiance, les concepteurs s'en excusent d'ailleurs dans la notice!

Et ce n'est pas tout, les connaisseurs seront ravis d'entendre et de voir des imitations réussies de l'atmosphère des films de la Hammer ou du cinéaste fou, Ed Wood. Ces musiques, qui faisaient frémir les adultes il y a une cinquantaine d'années, font maintenant partie des conventions. Essayez la télévision du grenier à plusieurs reprises pour découvrir une filmographie (dessinée) complète du genre! À ce propos, les animations peuvent parfois en cacher une autre. La TV en est un exemple, mais il y en a d'autres comme ce livre d'Hans et Gretel qui n'apparaîtra que si l'on actionne un autre objet.

LA MAISON HANTEE est une excellente histoire animée qui mènera les enfants dans un monde de fantaisie horrifique où frissons de plaisir et grincements de portes sont garantis. La durée du jeu et le renouvellement des cachettes empêcheront la boîte de prendre la poussière sur une étagère avant longtemps. Les jeunes cinéphiles amateurs de La famille Adams, Ghostbusters ou L'Etrange Noël de Monsieur Jack seront comblés.

Pour installer et utiliser le jeu, vous disposez de la version automatique. Si vous aimez la difficulté, après avoir téléchargé l'autre version, vous aurez besoin d'un programme comme Virtual PC ou PCEM avec Windows 98 installé. Vous montez le CD et vous installez le jeu. Pour le démarrer, il faut lancer le programme directement du répertoire et non de la fenêtre qui apparaît sur l'écran.

- Christine Luce -



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Des questions ? besoin d'aide ?

Vous pouvez trouver de nombreuses informations et vous pourrez poser des questions à la communauté en allant sur notre forum : Abandonware Forums.










Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure