TrackMania
Année
2003 (Sortie FR)
Genre
Développement
Distribution au Royaume-Uni
Distribution en Allemagne
Distribution aux Etats-Unis
Systèmes
systeme systeme systeme systeme systeme
Multijoueurs


titre Le coup de foudre

En septembre 2003, je passe voir un ami, auquel j'avais fait découvrir «4D Sport Driving» des années auparavant. Il me montre une toute petite démo d'un jeu de voiture s'en rapprochant fortement, dénommé «Trackmania». La démo était rikiki, une voiture, 49 blocs de construction de circuit et un grand désert pour jouer.... On s'est amusé tout un après-midi ! Il y avait quelques circuits en mode solo mais le fun venait du mode multijoueurs en ligne. C'était plutôt surprenant de pouvoir affronter d'autres joueurs dans une démo. En parcourant les circuits, on tombait parfois sur des pépites à se dire : "Ouah ! J'aurais jamais pensé a faire ça ! Mais alors, avec le jeu complet, la jouabilité est infinie ?" Evidemment, j'ai essoré la démo en octobre et novembre, d'autant que des petits malins on facilement débloqué la limitation du nombre de blocs et on s'est retrouvé avec des circuits gigantesques pouvant durer 20 minutes !

titre La déclaration d'amour

Le 21 novembre 2003, j'ai acheté «Trackmania». C'est la première et la seule fois que j'ai acquis un jeu le jour de sa sortie ! Qu'ai-je eu droit ce jour là ? Trois environnements différents qui correspondent à trois gameplays de conduite :
  • Neige, la conduite la plus facile a appréhender, la voiture glisse très peu sur des routes assez larges, l'accélération est puissante. Les blocs les plus représentatifs sont les routes en tubes, le bloc "vrille" et la surface en glace.
  • Désert, une voiture plus maniable, qui peut se mettre sur deux roues dans les virages dont il faut gérer la conduite avec attention. Les routes sont légèrement plus étroites, c'est l'environnement qui comporte le looping, les bloc parking très large et les virages à 180 degrés de rayon et aux parois relevées.
  • Rally, la conduite la plus difficile à maîtriser, ça dérape facilement sur des routes en terre souvent étroites. Pas de bloc acrobatique avec la voiture à l'envers mais le rally permet des construction de routes/murailles et de petits ponts très étroits au dessus de marais.
Le mode solo se divise en deux catégories :
  • Les puzzles : un tracé construit ou à terminer pour trouver le chemin le plus court.
  • Les courses : des circuits à parcourir le plus vite possible.
Pour chaque médaille gagnée (en fonction du temps réalisé, vous aurez droit à bronze, argent, or ou Nadeo), des coppers seront débloqués pour acheter de nouveaux blocs de construction. Ce système de boutique avait peu d'intérêt (facilement contournable par des cheats) et sera abandonné lors de la mise à jour suivante.

Le mode édition, le coeur de «TrackMania» :

Dans la première version du jeu, l'éditeur de circuit autorise une grille de construction de 32x32 cases sur 10 niveaux en plus du sol. Son utilisation était encore à perfectionner : orientation de la caméra uniquement sur 4 points cardinaux, utilisation de la souris indirecte via des boutons de construction, pas d'annulation comme le "undo" d'un traitement de texte. Bien que l'ergonomie soit à peaufiner, la créativité peut s'exprimer : terraformation avec crevasse ou montagne, turbos, sauts et pièges a gogo. Ce que vous imaginiez enfant, avec des circuits Majorette / Hot Wheels, «TrackMania» le proposait en jeu vidéo ! Sur un même environnement, on peut en faire pour tout les goûts, des circuits ultra rapides, super techniques, lents ou labyrinthiques, tout est possible. Son gros point fort, c'est l'essai du circuit, directement et de l'endroit que l'on souhaite, dans l'éditeur.

Le mode multijoueurs, l'âme de «TrackMania» :

A deux, trois ou quatre au tour par tour sur le même ordi, en LAN ou en ligne sur internet. Nadeo a compris ce que le testeur, dans le Joystick no. 154, n'avait pas vu venir ! Et oui, il n'y a pas de collision dans «TrackMania». Pour moi, le reproche fait par ce journaliste s'avère être le coup de génie du studio. J'ai joué presque 10 ans à «TrackMania» avant de m'en lasser parce que justement il n'y a pas de collision ! On affronte ses adversaires en direct mais seul le chrono, donc son talent de pilotage et sa maîtrise de soi fait la différence ! Les quelques jeux de voitures avec collision auxquels j'ai joué en ligne, que ce soit en simulation comme «rFactor» ou mode arcade comme «TOCA Race Driver 2» étaient pourris par des joueurs ne jouant que les bourrins. En a découlé, indirectement, une ambiance bon enfant sur les serveurs et une communauté fort sympathique sur le forum officiel du jeu. Des compétitions se sont organisées, des équipes se sont formées, des sites de partage de circuits ou de skins de voitures sont apparus. Les meilleurs créateurs de circuits se sont fait un nom. On a vécu le début d'une aventure, et cela ne faisait que commencer...

titre Les cadeaux de mariage

Le premier «TrackMania» était loin d'être fini. Le plus pénible, un bug de direction au pad ou volant, à faire piquer des crises de nerfs ! Des petits glitches graphiques parfois, des liaisons de bloc parking imparfaites, une seule musique par environnement qui tourne en boucle. A contrario, les trois gameplays de conduite sont aux petit oignons, la progression de la maîtrise des véhicules permet chaque jour de découvrir un nouveau challenge qui, la veille, semblait impossible. Le succès ne faiblissant pas, Nadeo a poursuivi le développement de son jeu pour corriger ce qui n'allait pas et offrir, le 2 avril 2004, une mise à jour gratuite pour les joueurs de la première heure, et le 15 mai 2004, une seconde édition de la boite du jeu intitulée "Power Up !" Dans la corbeille, en plus des corrections de bugs, une nouvelle interface, un décor de fond pour chaque environnement, une cinquantaine de nouveaux blocs (tunnels et panneaux de signalisation), une gestion revue des coppers (disparition de la boutique), un avatar pour son pseudo, le fantôme du temps de médaille à battre, et un nouveau mode solo, le "Survival" : affrontement contre trois adversaires sur 18 circuits aléatoires, il ne faut jamais être dernier.

titre Conclusi...pardon ! Quoi ! C'est pas fini ?

Entre 2004 et 2005, Nadeo prépare la suite de «TrackMania Power Up !», J'ai nommé «TrackManiaSunrise» (sortie dans les magasins le 6 avril 2005). On garde le même concept avec trois nouveaux environnements, des graphismes améliorés et l'introduction du partage de données entre les joueurs pour encore plus de créativité ! Ils auraient pu faire comme beaucoup d'autres studios, abandonner "Power Up !" et se concentrer sur leur nouveau bébé. Et bien non ! En parallèle, une nouvelle grosse mise à jour pour le premier «TrackMania» sera éditée en boite le 13 octobre 2005. Connue pendant sa gestation sous la dénomination "Speed Up !", ce sera finalement «TrackMania Original» (et toujours gratuit pour les possesseurs des versions précédentes). Au menu, mise à jour graphique, quelques nouveaux blocs, deux nouveaux modes solo ("Plateforme" et "Stunt"), un atelier de peinture pour véhicules, choix de trois surfaces de construction (30x30 ou 20x60 ou 10x150) et trois ambiances (aurore, jour ou crépuscule), ergonomie de l'éditeur de circuit revue et apparition du "Mediatracker" qui permet la création d'intro, d'outro et la scénographie des courses.

titre Dernier acte

Tr,ackMania, Power Up !, Sunrise, Original. Comment Nadeo peut-il encore surprendre ? Ce sera le 27 janvier 2006 qu'un opus gratuit sera proposé au monde entier ! «TrackMania Nations» ne comporte qu'un environnement dans un Stadium mais il séduira la planète et participera à l'émergence de l'e-sport. Finalement, le 17 novembre 2006, Focus et Nadeo sortiront «TrackMania United», la réunification de tous les environnements TrackMania existant à cette date avec le lot d'améliorations que le petit studio nous a habitué.

titre Forever !

Je mets un Abandonware d'Or à ce jeu, pour sa richesse, pour sa communauté, pour la générosité de ses développeurs, pour l'organisation événementielle de son éditeur, Focus Home Interactive, pour les 10 années de joies passées aux cotés des mes différents coéquipiers. Merci pour tout !

titre Technique

Bienvenue au début des années 2000 et l'univers Starforce ! La plaie des rétrogamers du 21ème siècle. Tout d'abord, sachez que mes tests des différentes versions de «TrackMania» ont été réalisés sur un ordinateur avec Windows XP et un CD officiel du jeu. J'ai installé les différentes mises à jour Power Up ! et Original depuis la première version. Je n'ai pu faire fonctionner que deux cracks pour «TrackMania». Le premier pour la première version a été récupéré sur le site GameCopyWorld, mais il fait crasher le jeu à chaque chargement d'une course Rally. Il permet d'essayer désert et neige. Le second "crack" débloque «TrackMania Original». Le jeu en ligne n'est plus possible mais des parties en LAN doivent être réalisables (non testé).

Procédure testée sous Windows 7 et 10 :

Première version:
Télécharger l'ISO de la 1ère édition de «TrackMania».
Montez l'image CD.
Installer le jeu. (Clé CD: PZQ35K-Y7D2J6-P7QAN2-6DN6PK)
Copier les fichiers de l'archive Tmcrack.7z dans le répertoire d'installation du jeu.
Il faut lancer le jeu par l'exécutable TrackMania.exe (TrackManiaLauncher.exe permet de régler les options graphiques mais le bouton jouer est inactif).

La campagne solo crashant dès la première course Rally, vous pouvez installer la sauvegarde LTF-ABWFR disponible en téléchargement le fichier LTF-ABWFR.Profile.Gbx dans dossier GameData/Profiles et le fichier LTF-ABWFR.Scores.Gbx dans le dossier GameData/Scores, puis dans le jeu ->réglages, choisir le Profile LTF-ABWFR

Ne pas lancer les courses et puzzles des Series C et F plus la course G3 et le puzzle G1, ne pas lancer l'éditeur de circuit en Rally.

Power Up ! :
Je n'ai pas réussi à faire fonctionner le crack pour «TrackMania Power Up !» (ne fonctionne de toute façon pas sous les Windows modernes 7, 8 et 10)

TrackMania Original :
Télécharger l'ISO de l'édition «TrackMania Original».
Montez l'image CD.
Installer le jeu.
Installer la mise à jour tmo_1.5.0 to 1.5.2_cd.exe (indispensable).
Copier l'intégralité de l'archive Trackmania_Patch_with_3D9.zip dans le répertoire d'installation.
Au premier lancement, accepter le message de modification et rentrer la clé multijoueurs : MFAD-5H3M-KTTE-WH9A-RNP

Bon jeu !

titre Trivia

Quand vous battez un temps Nadeo, vous battez Florent Castelnérac, le fondateur de Nadeo car il a réalisé lui-même les validations des circuits de la campagne solo.

L'éditeur Focus Home Interactive a organisé une immense LAN party, le 5 juin 2004, à la salle Gate 104 dans Paris. La communauté a découvert ce jour-là les premières images de «TrackMania Sunrise».

«TrackMania» s'est exporté sur les consoles Nintendo DS et Wii mais ces versions n'ont pas été développées par Nadeo. L'adaptation a été réalisée par Firebrand Games.

Le serveur de jeu en ligne a fermé en mars 2020 : 16 ans de bons et loyaux services, belle performance !

titre Site de référence

http://original.tm-exchange.com/



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Des questions ? besoin d'aide ?

Vous pouvez trouver de nombreuses informations et vous pourrez poser des questions à la communauté en allant sur notre forum : Abandonware Forums.

















Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure