Arx Fatalis
Date de sortie
Développement
Création graphique
Distribution en France
Systèmes
systeme systeme systeme systeme systeme




#creatperso #curseur #decors3dtext #fantasy #objets3dtext #scrollmulti #vuesubj

titre Préambule

Votre testeur du jour n'est pas un adepte des RPG. De mémoire, j'ai fini «Dungeon Siege» et «Bioshock» (et «Evoland» sur mon smartphone, si ça compte!). Autrement dit, je suis un noob dans cette catégorie. Mais j'aime les jeux qui raconte des histoires. Alors pourquoi ne pas avoir joué à plus de RPG ? Le manque de temps, d'envie de s'investir sur de longues parties, fainéantise peut-être ? En rejoignant l'équipe de testeurs d'Abandonware-France, en plus de partager sa passion, c'est aussi l'opportunité de se botter les fesses pour jouer à des soft que l'on a cochés sur sa liste de jeux à faire avant de mourir et «Arx Fatalis» en faisait partie.

titre Présentation

Premier jeu d'Arkane Studios, les créateurs de la franchise Dishonored et plus récemment «Deathloop» (2021), «Arx Fatalis» est un action-RPG à la première personne qui va vous embarquer dans une quête mystique sur la recherche de votre identité.

titre Introduction

Le jeu s'introduit par la cinématique d'un prêtre se faisant assassiner par un homme-rat, celui-ci finit par échapper aux gardes à sa poursuite via une téléportation. On a le temps d'apprendre que la cité d'Arx était autrefois une ville prospère mais que, suite au déclin du soleil, tous les peuples ont fini par vivre sous terre. S'ensuit la création de votre personnage où vous pourrez modifier votre apparence avec quatre choix de visage et l'attribution de points de compétence répartis de la façon suivante : 16 points à distribuer sur les niveaux principaux que sont la Force, le Mental, la Dextérité et la Constitution ainsi que 18 pts à répartir dans 9 sous-catégories comme la Furtivité, l'Intuition, la Magie, la Défense, etc... Il est donc possible d'orienter son personnage sur les traditionnels clichés soldat, magicien ou voleur. Nouvelle cinématique : votre avatar apparaît par magie de nulle part et se fait capturer par des gobelins. A vous de prendre les commandes de l'aventure...

titre Gameplay

Jeu à la première personne, «Arx Fatalis» se contrôle comme un FPS :

Par défaut, clic droit pour utiliser / tirer / actionner
Clic gauche pour ouvrir l'inventaire / prendre le contrôle de la souris.
"Tab" pour passer en mode combat
"Ctrl" pour activer la magie

Ce dernier point est un des éléments fort du jeu. Au lieu de bêtement lancer des sorts en un clic, vous allez trouver tout au long du jeu des runes marqués d'un symbole qu'il faudra dessiner à l'écran. Il y a 20 runes en tout que l'ont peut combiner par 2, 3 ou 4 pour des sorts plus ou moins puissants, en fonction de votre niveau en magie. C'est un peu déroutant au début mais après un temps d'adaptation, l'immersion est décuplée ! Et si l'on choisit de monter son expérience en force au détriment de la magie ? Vous trouverez des parchemins à utilisation unique pour progresser dans la quête principale, quand la magie est indispensable.

L'expérience progresse principalement par l'exécution de la quête principale et des quêtes secondaires (je les conseille fortement, tant leur gain apporte des bonus intéressants pour la quête principale). A chaque palier atteint, vous pourrez ajouter 1pt d'XP aux niveaux principaux et 15 pts d'XP aux sous-catégories. L'histoire est plutôt cohérente et sachez qu'il existe 4 fins différentes mais vos choix et actions, tout au long de la partie, conditionneront son dénouement.

Tout le jeu se déroule sous terre. On commence au niveau 3 et l'on découvrira 8 niveaux en tout, assez vastes. Ce ne sera pas que des grottes et des caves, l'univers graphique de ce jeu est tout simplement somptueux et glauque à la fois. Chaque niveau correspond plus ou moins à une race de personnages : des gobelins, des humains (amis et ennemis), des Trolls, des hommes-rats, des femmes-serpents, peut-être des nains, un dragon, des araignées et je vous laisse la surprise pour la pire des créatures du jeu ! (Muhahahaha... rire démoniaque !).

Il y a du crafting, avec création de potions, enchantement d'armes et d'armures, obligation de se sustenter régulièrement (n'abusez pas trop des fioles de vin!), possibilité de marchandage, de réparation, de cuisiner. Vous aurez même une petit partie de plateforme pour accéder à un lieu secret.

titre Conclusion

Alors le noob? Il en dit quoi d'«Arx Fatalis» ?

Et bien, pour un joueur comme moi, qui n'a pas trop la patience de s'investir dans un jeu long, je me suis accroché sur la première heure du jeu qui correspond au didacticiel, l'apprentissage des commandes, la découverte de l'environnement de départ puis l'histoire m'a happé comme un roman passionnant, j'ai commencé à rêver de gobelins et de trolls, à vouloir connaître mon passé, à poursuivre toujours plus profondément les niveaux pour découvrir de nouveaux lieux pourtant terrifiants. Je ne lui ai trouvé aucun défaut à part une propension de notre personnage a se coincer parfois sur les piliers des portails de téléportations et les voix des personnages parfois inaudibles sur des cinématiques. Abandonware d'Or mérité pour un jeu à la réalisation impeccable !

titre Conseils

Bien que la trame principale soit assez claire sur nos objectifs, il y a quelques énigmes à résoudre pas toujours évidentes. J'ai utilisé une solution sur le net pour progresser sur les passages difficiles. Mais lorsqu'une femme-serpent vous dévoile comment utiliser les téléporteurs de niveau, relire son journal de quête sera plus malin que de suivre bêtement une solution du net ! En effet, je n'ai pas réussi tout de suite leur activation car les runes utilisées pour cela, dépendront du niveau de votre personnage et des Runes déjà en votre possession. Il n'y a pas une unique solution pour ce jeu, tout dépendra de vos préférences de progression dans l'XP de votre personnage. De même, ne pas tuer tout ce qui bouge, même les animaux domestiques. Il y a peut-être un être caché et à délivrer dans l'un d'eux...

titre Technique

Ce jeu étant encore en vente sur les boutiques en ligne et chez notre partenaire GOG, nous ne proposons pas l'iso en téléchargement. Par contre, si vous avez le CD du jeu chez vous (ou que vous l'avez acheté en ligne) et que vous avez du mal à le faire fonctionner sur les Windows modernes, suivez ces instructions :
- Installer le jeu
- Installer le dernier patch officiel 1.21 (si votre version n'est pas déjà à jour).
- Installer le fan patch Arx Libertatis 1.2 corrigeant les problèmes de compatibilités, des bugs et améliorant la résolution graphique. Ce patch est le dernier disponible à l'heure d'écrire ces lignes (2021) mais est toujours en développement, je vous invite donc à consulter sa page officielle arx-libertatis.org pour vérifier qu'une version plus récente ne soit pas disponible. (Jeu et screenshots effectués avec ce patch)

Dudujones



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Des questions ? besoin d'aide ?

Vous pouvez trouver de nombreuses informations et vous pourrez poser des questions à la communauté en allant sur notre forum : Abandonware Forums.

















Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure