Zool
Série
Année
1992 (Sortie FR)
Développement
Conversion (PC)
Systèmes
systeme
Dosbox
Compatible avec la version 0.72
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
694 votes


Voici un jeu une fois de plus tout droit débarqué de la planète Amiga ! Sorti en 1992, il se voit retranscrit sur plusieurs supports consoles et ordis, dont le DOS que je vous présente ici même. Mais avant tout, qu'est-ce donc que «Zool» ? Un jeu de plateforme, certes... mais ce personnage sombre ressemble fort à une grosse fourmi radioactive... Et bien, ne cherchez pas plus loin, c'est tout simplement un ninja qui ressemble fort à jenesaisquoi ! Oui, m'sieurs dames, un ninja qui court partout ! Et bien, ce n'est pas sans rappeler une certaine autre série... «Sonic», vous connaissez ? Et bien sachez que ce jeu a été créé dans l'espoir de concurrencer le hérisson bleu radioactif de la MegaDrive !

Il ne faut pas longtemps pour s'en apercevoir : le jeu file à toute allure, le héros saute dans tous les sens, les niveaux sembles architecturés pour le hérisson (les looping et toboggans en moins), et les ennemis semblent tout droit sortis d'un laboratoire dans lequel une mauvaise expérience se serait déroulée... Alors super ! Et bien, pas tout à fait... Certes, comme dans Sonic, le jeu est très dynamique, il faut terminer les stages le plus vite possible pour faire du score, les niveaux se décomposent en 3 manches avec un boss à la fin, et le héros doit toucher des gros boutons jaunes sur des panneaux pour reprendre à cet endroit précis s'il se fait occire... Mais la comparaison s'arrête là... Nous verrons ceci un peu plus bas...

Donc, dès la page de présentation, vous pourrez choisir vos diverses options de contrôle, son, difficulté, etc. Ensuite, c'est parti pour le jeu ! Départ dans le premier monde (6 en tout) aux couleurs de votre fournisseur de bonbons préféré ! Le jeu a été sponsorisé par Chupa-Chups, célèbre pour ces sucettes, et vous vous faites attaquer par des gélatines sucrées, des bouts de réglisse, des abeilles en miel, très original ! Des plateformes rebondissantes, des chemins en sucre qui s'écroulent, voilà ce qui vous attend déjà dans ce monde !

Souvent, lorsque vous touchez un ennemi, il lâche des bonus dans le thème du niveau (des bonbons pour le premier, des cassettes et notes de musique pour le deuxième, etc)... Ces bonus sont très importants, et il vous faut en ramasser le maximum pour débloquer la sortie en forme de pièce-Zool ! Un petit compteur vous indique d'ailleurs combien vous avez de bonus en votre possession, mais ne comptez pas sur lui pour vous dire quand vous en aurez assez... En général, il vous faudra entre 25 et 30 bonus pour débloquer le téléporteur... Les deux manières de détruire vos ennemis : soit en leur sautant dessus, soit en leur envoyant des boules d'énergies orange... Votre personnage aura également la possibilité de s'accrocher au mur pour atteindre les hauteurs !

Mais c'est là que le bât blesse, le jeu est sympa, plein de bonnes idées, mais servi par une réalisation assez moyenne... Les graphismes manquent de diversité dans les couleurs, et le tout devient parfois un peu trop brouillon, on ne voit pas toujours grand chose... La jouabilité foire un peu, on se contente peu à peu par lassitude dans l'action répétitive de sauter constamment le plus loin possible en tirant et en espérant arriver au plus vite à la fin du stage sans tomber dans un piège qu'on n'aura pas le temps de voir... Les musiques (à choisir parmi 4 dans les options, ou les bruitages, pas les 2 en même temps) sont sympathiques... Mais pitié, pas plus de 5 minutes ! Entendre 1h la même musique en boucle sera très mauvais pour vos nerfs, surtout qu'une fois choisie, vous ne pourrez pas en changer jusqu'à ce que mort s'en suive ! Et comble du comble, le jeu est d'une difficulté inégale, les ennemis en surnombre vaincus réapparaissent pour peu que vous bougiez d'un mètre, alors que des fois il n'y a absolument rien, mais ça ne dure jamais longtemps... La gestion du saut sur les murs n'est pas très pratique, surtout quand les ennemis vous harcèlent, préférez la manette au clavier... Dommage, car le jeu en lui-même est sympathique, mais sûr que «Zool» se trouve tout de même à des années-lumières du hérisson atomique...

Bref, surtout pour les nostalgique, ou les curieux... Il serait idiot de ne pas le connaître et de ne pas s'en faire sa propre opinion ! Mais pas inoubliable, dommage pour un personnage qui devait devenir LE «Sonic» des Amigaïstes... Mais bon, essayez le, car c'est un sacré challenge qui vous sera proposé.. !

Un petit tour du côté de la rubrique "Astuce" pour jouer à «Zool» dans des conditions optimales sous DOSBox !




titre Lancement sous DOSBox


Lancez le fichier START.EXE.

Pour lancer la démo, exécutez le fichier MNBV.EXE. La partie sonore se configure au lancement du jeu.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.





Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure