Fiche de la compagnie Stainless Software
NomStainless Software
Autres nomsStainless Software Ltd. (Royaume-Uni), Stainless Games Ltd. (Royaume-Uni)
PaysRoyaume-Uni
Création1993
Rôle(s)Développement
Site officielhttp://www.stainlessgames.com
Développeur britannique basé à Newport, Isle of Wight (1993).

Fondé par Patrick Buckland et Neil Barnden, la société est officiellement incorporée en aout 1994. Débutant sous le nom de Stainless Software, la société commence à se faire la main par de petits contrats, en développant par exemple des présentations multimédia à vocation médicale ou encore des conversions pour Mac OS, comme par exemple des démos ou encore BRender, le moteur 3D d'Argonaut Software. Mais ça, c'était avant.

Effectivement, ce travail est un préliminaire à la création d'un jeu original, initialement connu sous le nom de «3D Destruction Derby» et sera édité par la société britannique Sales Curves (SCi). Après plus d'une année de développement, ce sera finalement «Carmageddon», qui sera suivi de «Arena» et de suites à «Carmageddon» : l'add-on «Carmageddon Splat Pack» et «Carmageddon 2: Carpocalypse Now». De par son expertise Mac OS, Stainless Software s'occupe des versions PC et Macintosh. Les versions PlayStation, Nintendo-64 et Gameboy Color de «Carmageddon 2: Carpocalypse Now» sont-elles du ressort de Sales Curves. Le buzz et le succès autour de la série Carmageddon est tel que la société fait son entrée sur l'Alternative Investment Market du London Stock Exchange et est l'objet, en 1999, d'une acquisition par la société britannique VIS Entertainment. Il s'agit là d'une période d'euphorie pour la société qui multiplie les projets et les clients, sortant du giron exclusif de Sales Curves (SCi) pour l'édition.

Avec de nouveaux projets, il est décidé de diviser la société en deux entités distinctes, afin garder une taille encore humaine. Cette organisation convient parfaitement à la structure bicéphale de la société, fondée par Patrick Buckland et Neil Barnden. Le premier s'établit ainsi à Dunfermline, Scotland, localisation qui correspond aux quartiers généraux de la maison mère, VIS Entertainment. il y dirigera le développement de «State Of Emergency» qui sera édité par Rockstar Games-Take-Two Interactive Software et deviendra un succès commercial indéniable.

Accompagné de Basil Barrett (Director of Operations), Patrick Buckland (Managing Director) sera à la tête d'une start-up financée par Les Edgar (après son départ de Bullfrog Productions) qui sera nommée Stainless Games en 2001. Alors que la signature de«State Of Emergency» avaient vu le nom de Stainless s'effacer devant celui de VIS Entertainment, Stainless renait ainsi de ses cendres et devient cette fois indépendant de VIS.

L'autre partie de la société restera sur l'île de Wight (is Wight) et sera conduite par l'autre membre du duo fondateur : Neil Barnden. Cependant, le génie et les technologies (notamment Beelzebub, le moteur 3D multi-plateformes de Carmageddon) resteront côté Stainless Games et le studio de l'île de Wight (was Wight) sera fermé en juillet 2003 et Neil Barnden finalement réintégré en tant que Creative Director, avec une partie de l'équipe. La scission de la société fait désormais partie du passé et la société est à nouveau une et indivisible.


Trivia
il est à noter que la société est à l'origine de jeux dont nous ne savons rien (ou peu de choses) car elle s'est contractuellement engagée (moyennant finances il s'entend) à ne pas dévoiler sa paternité. Entre les lignes, on apprend ainsi qu'elle serait à l'origine d'un jeu de voitures pour Electronic Arts et d'un autre pour Davilex, etc. (sans plus de détails). Si vous en avez plus, prenez votre plus belle plume pour nous écrire.


Jeux développés








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure