Fiche de la compagnie Reactor
NomReactor
Autres nomsReactor, Inc. (Etats-Unis)
PaysEtats-Unis
Création1989
Fin1996
Rôle(s)Développement, Edition
Développeur et éditeur américain basé à Chicago, Illinois (voir Trivia 1, 1989).

Fondé par Mike Saenz (voir Trivia 2), le premier titre de la société est tout bonnement le premier CD-ROM pour adulte de l'histoire, je ne vous cacherai pas son nom car je suis sûr que vous le connaissez déjà, «Virtual Valerie», cependant pour MacOS uniquement.

Pour ne pas être mise à l'index et reconnue uniquement pour cette thématique, «Creepy Castle» et «Spaceship Warlock» suivront l'année suivante, toujours pour MacOS. «Spaceship Warlock», le second titre phare de la société, sera présenté comme l'un des premier, si ce n'est le premier, film interactif réalisé sur support CD-ROM. Il est l'oeuvre de Mike Saenz et de Joe Sparks (voir Trivia 3), réalisé grâce à «Director» de la société américaine MacroMind. Le titre arrivera en version PC presque trois ans après la version Macintosh. S'il était novateur et déjanté en 1991, il a eu fort à faire en 1994, avec des réalisations techniquement plus avancées. Jusque-là, Reactor développe et édite ses propres titres, on est jamais mieux servi que par soi-même.

Sentant que le segment adulte allait prendre davantage d'importance, Reactor va lancer en 1993 une collection de bandes dessinées pour adultes dont le premier titre sera «Donna Matrix». Cette collection, nommée "Digital Comics" est comme son nom l'indique, réalisée en images de synthèses plutôt qu'en dessins traditionnels. Parallèlement, deux autres titres sont en production, «Screaming Metal» et une suite au premier «Virtual Valerie» : «Virtual Valerie 2». Si le premier n'a semble t-il pas été commercialisé, «Virtual Valerie 2» a bel et bien vu le jour en 1995, sur Macintosh et sur PC, cette fois-ci. Et il ne nécessite pas d'installation ni de configuration compliquée : il fonctionne tout de suite pour un plaisir immédiat ! Le titre sera cette fois édité par Arcus Media Group et distribué par Metro Home Video (voir Trivia 4).

Le succès est sans commune mesure, le titre est la meilleure vente adulte de tous les temps, aux USA, comme au Japon où il bénéficie d'une localisation. La société annonce un troisième volet, distribue une marque de poupées gonflables ultra réalistes (voir Trivia 5), et se réjouit de la déclaration d’inconstitutionnalité du "Communications Decency Act" par la Supreme Court le 26 juin 1997.

Un slogan tardif de Reactor est : "BETTER PLEASURE THROUGH TECHNOLOGY!".

Son adresse postale : 666 ou 680 North Lake Shore Drive, Suite 114, Chicago, IL 60611.


Trivia 1
attention, la réputation de la société est sulfureuse, alors poursuivez la lecture de la fiche en toute connaissance de cause.

Trivia 2
dessinateur renommé, Mike Saenz est à l'origine de la bande dessinée "Shatter" en 1988, marquante pour avoir été la première réalisée entièrement sur ordinateur. Il a par la suite mis au point «Comic Works», un utilitaire spécialisé dans la création de bandes dessinées, qui lui a notamment servi pour réaliser "Iron Man: Crash" pour le compte de Marvel Comics. Au vu du contenu des nombreuses interviews qu'il a données, l'homme ne semble pas se prendre au sérieux, et plein d'auto-dérision, aime à s'auto-qualifier de "Degenerate" et de "Bad Boy of Multimedia".

Trivia 3
Saenz a voulu garder la paternité (pour ne pas dire : les droits) de «Spaceship Warlock» parce que Sparks n'était qu'un contributeur externe de la société. La justice ne l'a pas pas suivi et a reconnu en Sparks un contributeur à part entière et a ainsi a partagé la moitié des bénéfices du jeu entre les deux hommes.

Trivia 4
si l'édition est déjà une chose, la distribution est une autre paire de manches puisque dans une interview, Saenz évoque ses difficultés et cite le cas de "The Last Temptation of Christ" de Martin Scorsese, qui a fait polémique de par le monde et dont la distribution a été refusée par le géant Blockbuster. Si un film est aussi difficile à distribuer, alors, une production informatique érotique, pour ne pas dire plus, peut de ce fait l'être davantage. Arcus Media Group et Metro Home Video étant liées, cela facilite grandement les choses !

Trivia 5
comme nous ne sommes pas un site marchand, nous ne leur ferons pas de publicité mais je dois avouer que par un souci de rigueur journalistique (toujours croiser ses sources) j'ai été obligé d'aller vérifier ces informations, vite-fait bien-fait, en cachette de ma compagne, et, je confirme.

Médias

Article dans Power Play n°8/93 (8/1993) p096

Jeux développés
Jeux édités








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure