Daughter of Serpents
Titre de la version CD-ROM
The Scroll
Année
1992 (Sortie FR)
Développement
Edition
Systèmes
systeme
Dosbox
Compatible avec la version 0.72
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
613 votes


Alexandrie, 1920, L'Égypte n'appartient plus à l'Empire Ottoman, les Occidentaux
sont nombreux à s'installer (savants, trafiquants d'antiquités, commerçants...).
Les mystères de l'Orient sont toujours vivants, et les mythes de l'ancienne Égypte sont partout autour de vous...
Un trafic de manuscrits anciens, un meurtre horrible dans le port, de soit-disantes "créatures reptiliennes"... Voilà de quoi faire un scénario digne de Lovecraft.
Et bien justement, les auteurs de «Daughter of the Serpents» sont des amateurs de jeux de rôles sur table, et se sont fortement inspirés de l'oeuvre de Lovecraft et de ses disciples, et en particulier du mythe de Cthulu.
Vous trouverez donc des allusions au Nécronomicon de l'arabe fou Abdul Alhzared (créé par Lovecraft), au livre de Friedrich Von Juntz sur les sectes abominable : le "Unaussprechliche Kulten" (inventé par Robert E. Howard, ami de Lovecraft et créateur de "Conan le Barbare"), et on parlera bien entendu de Grands Anciens.
Vous l'aurez compris, certains manuscrits dont il est question dans l'enquête ont un pouvoir bien réel et monstrueux.

Pendant cette enquête, vous rencontrerez différents personnages : un chef de la police peu regardant sur les moyens de contourner des lois qui le dérangent, une présidente de compagnie d'import-export très libérée pour les années 20, Emil, le réceptionniste de l'hôtel, toujours serviable, un professeur du musée d'Alexandrie et bien d'autres...

Sur le déroulement de l'enquête, je ne peux rien dire car votre implication dépendra avant tout de votre profession et de vos compétences, mais j'en reparlerai un peu plus loin.

«Daughter of the Serpents» est atypique pour un jeu d'aventure : peu d'énigmes, pas beaucoup d'objets non plus à manipuler, mais énormément de dialogues où vous naviguez par "hypertexte" : si on vous parle du musée et que le mot est en marron, vous pouvez cliquer dessus pour orienter la conversation sur ce sujet.
Il s'agit plus d'une "histoire interactive" que d'un jeu d'aventure classique avec résolution d'énigmes. Rassurez-vous, il faut quand même passer le curseur partout pour repérer les objets intéressants.

Le déroulement de l'histoire dépend donc de 2 choses :
- Les choix que vous ferez pendant les phases de dialogues.
- Votre profession et vos compétences de départ.

Encore cette histoire de compétences ? Mais c'est un jeu d'aventure ici, pas un jeu de rôle !
Et bien oui, c'est un jeu d'aventure, mais vous n'êtes pas un personnage imposé par les créateurs. Vous avez le choix entre 6 professions, qui déterminent la façon dont vous serez impliqué dans l'histoire :
Vous êtes témoin d'un meurtre en arrivant à Alexandrie et la police vous demande de l'aide, ou vous cherchez des manuscrits rares, ce qui vous entraîne dans une sale histoire, etc...
Les personnages et le déroulement de l'histoire restent les mêmes, mais vos relations avec eux (et donc votre rôle dans le scénario) sont orientés par la profession que vous avez choisie.

Les compétences n'influent pas sur le scénario en lui-même mais sur des dizaines de petits détails qui vous mettent dans l'ambiance, par exemple si vous commandez un café :
Premier cas : vous ne parlez pas arabe et n'y connaissez rien en coutumes locales. Vous commandez en anglais (content que le serveur comprenne) et vous trouvez que le café a un goût étrange.
Deuxième cas : vous remarquez qu'on peut commander en anglais mais vous commandez en arabe, puis vous trouvez que le café à la cardamone est une coutume qui décidément ne se perd pas en Orient.

Vous pouvez donc créer plusieurs personnages hommes ou femmes, pour découvrir l'histoire sous différents angles. Ou alors vous choisirez parmi les 6 personnages créés par les auteurs.


titre Réalisation

On a droit à un jeu bien réalisé pour 1992, des musiques Sound Blaster qui mettent bien dans l'ambiance, et des graphismes VGA 256 couleurs de toute beauté mais pixellisés. On regrettera juste une interface pas du tout intuitive (une constante dans les jeux inspirés de Lovecraft ?) qui vous demandera un petit temps d'adaptation, et que je vais détailler ci-dessous pour vous faciliter la tâche.


titre Interface

Interface classique de point'n'clik : une icône montrant l'interaction possible apparait sur les objets ou personnes "activables" par un clic gauche. Prendre un objet se fait par un clic gauche, le poser quelque part se fait par un clic droit.
Le clic droit sert aussi à "passer" un dialogue plus rapidemernt.

Par contre, le reste de l'interface est assez ergonomique, une fois que vous avec compris comment elle fonctionne ce qui n'est pas évident sans explications, en fait elle est composée de plusieurs écrans organisés en pyramide :

- L'écran principal est la fenêtre de vue, situé en haut et au centre. C'est là que vous vous déplacez, que vous discutez, ramassez des objets, etc...

- L'écran d'examen est en bas à gauche (icône des 2 flèches en cercle). C'est là que vous examinez les objets que vous trouvez, lisez les courriers, etc... Exemple : vous ramassez une lettre, portez-là en bas à gauche de l'écran pour la lire.

- L'écran d'inventaire est bas à droite : ce que vous avez dans vos poches, objets divers, courrier, etc...
Pour poser par exemple un morceau de corde dans l'inventaire, placez le curseur en bas à droite de l'écran de vue.
L'inventaire contient aussi la documentation nécessaire pour un voyage en Égypte : une carte vous servant à vous déplacer d'un endroit à un autre, un carnet où vous notez les informations utiles (rendez-vous, liens entre les personnages, etc...) et un exemplaire du "Guide Thomas Cook de voyage à Alexandrie" contenant d'une part de nombreuses informations sur le background du jeu, et d'autre part les paramètres systèmes (son, vitesse, sauvegarde) dans une section appelée "Essentials for your visit").


titre Note

Les auteurs du jeu sont de tels adeptes de jeux de rôles que dans la boîte était offert un jeu de rôle papier, L'Alchimiste d'Istanbul, une "prequel" à «Daughter of the Serpents».


titre Lancement sous DOSBox

Lancez le fichier RUN.COM pour lancer le jeu et créer un personnage (vous ne pourrez pas passer l'introduction).
Lancez SERPENTS.COM pour lancer le jeu et charger un jeu sauvegardé (pas de création de personnage, pas d'introduction).
Ne renommez pas le répertoire DAUGHTER qui contient le jeu.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure