Get Medieval
Année
Genre
Développement
Distribution (France)
Systèmes
systeme systeme systeme
Multijoueurs
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
539 votes


«Get Medieval» est un jeu s'adressant à deux publics différents : les nostalgiques qui apprécieront ce qui est en gros un remake du vénérable «Gauntlet» et les rôlistes... (mais je reviendrai la-dessus en fin de fiche, voir le chapitre "humour").


titre L'histoire

Le château de Dirindale, capitale du royaume d'Arrivus, tombe en ruine, cette terre jadis propère grâce à ses nombreuses mines d'or est maintenant en proie à la peur et la famine.
Le dernier monarque du Royaume, le roi Aaron a mené une guerre constant contre les Clans Barbares du nord. Après des années de guerre, il pensa avoir trouvé la solution, capturer un oeuf ou un petit du dragon Daramil qui parfois survolait le royaume. Un dragon dressé dès on plus jeune âge devrait pouvoir maintenir une paix durable.

Les armées du roi, décimées par des années de guerre, ne réussirent qu'à blesser Daramil, sans pouvoir lui prendre ses petits.
La légende raconte que le dragon blessé fut soigné par des créatures du chaos qui le trouvèrent dans les montagnes, un pacte diabolique fut scellé : les créatures diabolique soignèrent Daramil et l'aidèrent à se venger du roi Aaron, en échange ces sales bêtes règnent sur le royaume et Daramil dans le ciel.
Les Villageois n'en peuvent plus de ces attaques incessantes, et il se dit qu qui chasserait les démons et le dragon aurait le droit de prendre la tête du royaume.


titre Le Jeu

«Get Medieval» est un hack 'n slash nerveux, digne descendant de «Gauntlet», avec des graphismes actualisés aux standards de 1998.
Vous aurez donc le droit de choisir parmi les 4 personnages :
Eryck l'archer elfe, Kellina la vengeresse (guerrière humaine, fille du roi Aaron), Zared le barbare (chef des clans barbares), Levina l'ensorceleuse.
Chacun a des aptitudes différentes.
Que les fans d'action se rassurent, on est loin de l'arbre de compétence d'un jeu de rôle, ici seules 3 aptitudes sont utilisées : vitesse de déplacement, dextérité (chances de toucher), et puissance de l'arme.
Vous devrez progresser en tuant tout ce qui bouge, jusqu'à trouver la sortie du niveau.
Vous pouvez utiliser vos attaques qui sont de deux types : arme (arme de jet ou de tir) ou magie (sorts de zone pour quand vous êtes submergés).
Les monstres standardd sortent de "générateurs" qui sont destructibles et tous les 5 niveaux, vous devrez affronter un boss gigantesque.
Comme dans tout bon hack'n slash on trouve des dizaines de bonus :
de l'or ou des bijoux qui rapportent des points (une vie supplémentaire tous les millions de points), des potions redonnant plus ou moins de vie, des bonus d'arme ou d'armure, et des clés. Les clés de bronze, d'argent ou d'or servent à ouvrir des portes (les clés d'or servent aussi pour les coffres). Des serrures spéciales nécessitent la clé "crâne", une clé qui n'est active que quelques secondes à partir du moment où vous la rammassez.
A savoir : certains bonus et les coffres sont détruits si vous tirez dessus.


titre Réalisation

Le jeu est très joli avec des graphismes fins en SVGA, les animations sont très rapides et détaillées, même quand il y a des dizaines de monstres. Au niuveau Gameplay c'est aussi très facile, on peut jouer au clavier ou au joystick / joypad, le jeu n'utilise que les 4 directions + deux boutons (attaque et magie).
On peut jouer à 4 sur le même écran : soit en se partageant le clavier et les manettes, soit par liaison modem, null-modem, ou TCP/IP.
Coté son, les bruitages et les musiques sont de bonne qualité et collent bien à l'ambiance. Seules les voix laissent à désirer, mais j'y reviendrais dans le chapitre "humour".


titre Humour

On aborde le point noir du jeu, j'adore ce jeu pour son fun et son gameplay pas prise de tête, je ne sais pas ce qui a pris aux concepteurs de chez Monolith, ils ont essayé de présenter la bande de héros comme des personnages de jeu de rôles, joués par des rôlistes. Pourquoi pas, bien tourné ça aurait pu être sympathique, mais il se trouve que ce n'est pas bien tourné.
Déjà, tout bon rôliste a les cheveux qui se hérissent quand on compare son loisir préféré et le massacre de monstres à la chaîne, mais bon, passons sur ce détail.
LE gros problème c'est l'humour gras qui tache qui sous-tend chaque phrase des voix-off, le tout accentué par un doublage qui fait passer les rôlistes pour des débiles profonds (sauf la voix démoniaque qui est excellente, même si c'est le même doubleur que le barbare qui lui est complètement raté).

Pour finir, je dirai que ce jeu vaut le coup d'être essayé, surtout si vous cherchez un jeu au principe simple, et un bon défouloir. Et si vous n'accrochez pas à l'humour du jeu, baissez le volume des voix.


titre Technique

Prévu au départ pour Windows 98, le jeu tourne sans problèmes particulier sous XP, sans même jouer avec les modes de compatibilité.

Sous Vista, au premier abord il semble qu'on ne puisse pas installer le jeu. En fait, il suffit de lancer l'installation "en tant qu'administrateur" :
Explorez le CD (Ordinateur, clic droit sur l'icone du CD, "explorer"). Clic droit sur SETUP.EXE puis choisir "Lancer en tant qu'administateur" (il faut bien sur pour ça être dans une session Windows avec les droits administateurs).
Ca s'installe, ensuite on peut jouer tout simplement.

Le jeu demande à ce que le CD soit présent (ou l'image-CD montée) dans un lecteur optique, n'importe lequel.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.





Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure