Primal Rage
Année
Genre
Développement
Systèmes
systeme
Multijoueurs
Dosbox
Compatible avec la version 0.73
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
480 votes


«Mortal Kombat» et compagnie, des jeux de combats qui cotoient l'ultra violent, et qui mettent en scène des personnages digitalisés raides, pas très naturels, et d'un nouveau genre... Humains retranscrits en images plus réelles que les bons vieux sprites en 2D, pas toujours très esthétiques pour certains, innovants pour d'autres, on se souviendra parfois d'un certain «Street Fighter : The Movie» sur consoles 32 bits... et de «Primal Rage».


titre Roarrr I'm the beast (and I'll eat you 'cause I'm hungry)

C'est à un moment où les jeux de baston sont à la mode sur arcade et consoles que les éditeurs surfent sur la vague courante. On se bastonne alors sur ce bon vieux «Street Figther 2X prime prime prime vs ultra turbo», et autres «Fatal Fury» en vogue. Parfois, c'est «Mortal Kombat» qui tourne, avec son côté gore qui amuse. Et puis dans le genre, beaucoup veulent sortir LE titre qui va tout décalquer, et à côté de certains «Killer Instinct», on sent une concurrence qui vient jouer sur le même terrain. C'est le cas de Time Warner qui, en 1995, s'inspire de la vague "digitalisation" et 'bestialité', et édite son «Killer Kombat» like : «Primal Rage». Paru sur de nombreux supports encore vivants à l'époque (Saturn, Ps1, Megadrive, Super Nintendo, 3DO, etc), dont le PC.
L'histoire, était-ce bien utile ? Pour le contexte, oui, pour le jeu, non. Sur une Terre qui a subit son apocalypse à cause de la chute d'une énorme météorite, tout semble revenu à une préhistoire post-apocalyptique. C'est à ce moment qu'entrent en jeu sept puissances, dieux du Bien et du Mal, qui en profitent alors pour se réincarner dans les corps bestiaux de monstres tels que des dinosaures, gorilles, reptiles, et autres géants sanguinaires. Une terrible bataille s'engage alors pour déterminer le vainqueur : pour la nouvelle survie et l'évolution de la race humaine, ou pour son assouvissement. Mais surtout celui qui règnera sur la nouvelle Urth.

«Primal Rage» prend la forme d'un jeu de combat en 2D, et à grand renfort d'un effet digitalisation à l'instar d'un certain «Mortal Kombat». Deux adversaires durant plusieurs rounds, le vainqueur devient.. Le vainqueur - c'est l'éternelle règle. Temps limite, K.O., coups basiques et spéciaux, tous les éléments classiques du jeu de baston sont présents. Différents décors pour combattre, en fond préhistorique pour la plupart, avec un public humain qui va vous encourager derrière - quand un malheureux ne passe pas au milieu pour se faire bouffer, mais c'est plein de vitamines. Bien entendu, le principal reste de combattre vos énormes adversaires d'un genre bestial, et pour ce faire il faut les maraver de coups. Si les coups de base sont chacun attribués à une touche spécifique configurable (coups haut/bas, rapide/fort), les coups spéciaux demandent un peu plus de dextérité : il suffit de partir dans une manipulation tordue de touches et de flèches de direction, et normalement ça part. Jets de flammes, de glace, et autres moins conventionnels, classique. Il reste que, comme souvent sur PC, préférez utiliser une bonne manette : au clavier c'est jouable, mais pas pratique.

L'idée s'avère originale, des monstres qui s'entretuent pour leur bonne cause, un côté gore à la «Mortal Kombat» qui fait toujours bien marrer (ce ne sont que des pixels hein), et la réalisation générale reste OK. Mais la digitalisation, déjà on aime ou pas. Il en résulte souvent une animation tranchée grossièrement au hachoir, avec des mouvements moins fluides que de simples sprites dessinés, et moins naturelle. Le scrolling de son côté reste fluide, sur plusieurs plans, et parfois ça fait son petit effet. L'ambiance générale, musiques et bruitages, dans le ton, thématique combat et préhistoire, cependant sans être inoubliables. Et la durée de vie, pas qu'on ne pourrait pas passer de temps dessus, mais finalement la variété (coups, décors, persos) n'est pas exceptionnelle : on s'ennuie assez vite car on finit rapidement par prendre le plus costaud, et bourriner sur un bouton, surtout au clavier. Puis une fois qu'on a mal aux doigts, on pense passer à autre chose. Certes, il faut avouer que la jouabilité est bonne car les commandes répondent plutôt bien. On peut apprécier le titre, mais il est évident que ce ne sera pas unanime. Reste donc un bon jeu, avec de bonnes idées, sa dose de gore, mais il restera ceux qui n'aiment pas, qui préfèreront des personnages humains, ou un bon vieux «Street Fighter» tout dessiné. Pas un hit, mais à essayer.


titre Installation et démarrage sous DOSBox

Là, c'est un peu plus rigolo. Pas compliqué, mais la simple installation de «Primal Rage» sous DOSBox via le CD du jeu ne vous permettra pas (dans 99,9% des cas) de pouvoir démarrer le jeu. C'est pourquoi voici un petit coup de pouce pour vous permettre de jouer à «Primal Rage» sans vous soucier du reste.

1- Télécharger l'archive du jeu disponible sur la page des téléchargements, et décompressez la là (la la la la).
2- Montez l'image du disque alors disponible dans le dossier après décompression, via Deamon Tools par exemple (vous aurez besoin du disque pour jouer).
3- Copiez le répertoire 'RAGE' (que vous trouverez aussi dans l'archive téléchargée) dans le dossier 'jeux_dos' par exemple de votre disque dur C:/ (le répertoire ou vous installez tous vos jeux téléchargés sur abandonware-france par exemple).
4- Lancez DOSBox, et montez comme d'habitude votre répertoire et votre cd sous DOSBox comme indiqué au sein des différents tutoriaux du site.
5- Lancez le jeu, et jouez !



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.





Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure