Captain Quazar
Année
1997 (Sortie FR)
Genre
Développement
Conversion (PC)
Systèmes
systeme systeme
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotes
482 votes


Quand on vous dit que le PC c'est pas que des jeux pour intello... Faire autre chose que du travail, du texte, des plantages, etc, c'est permis ! Avec de l'action mise à l'honneur, vous n'êtes pas prêt de vous ennuyer : gun party et compagnie...


titre AAAYYA !! ratatatatatatatatatata !!!!!

Encore un coup des consoles qui viennent envahir les écrans PC : sorti pour 3DO en 1996, il débarque sur la planète PC en 1997 : «Captain Quazar». Et avec un nom pareil, on s'attend pas à découvrir le fil à couper le beurre.
C'est l'histoire subtile de Mr Quazar, un mercenaire intergalactique, qui doit remplir des missions, et démonter les vilains. Dans d'immenses niveaux, tout est propice à négocier avec son flingue : destruction totale, et remplissage d'objectifs, rien de plus. Dans le genre simple, on pouvait pas faire mieux.

En effet, «Captain Quazar» c'est le jeu qu'on lance pour se défouler et passer un bon moment. Aux commandes de Quazar, déplacez-vous dans des environnements en 3D isométrique. Livré à vous-même, il faut explorer, et tirer. Explorer, et tirer. Puis explorer, et tirer. Tout est quasi destructible. Au choix la mitraillette, le lance-roquette, ou la bombe à distance. Il faudra tout de même veiller à son compteur de vie, et ses munitions, car le héros n'est pas indestructible, et les armes ne tirent pas à l'infini. Pour cela, des caisses de recharge disséminées dans les niveaux : collectez les bonus, et c'est reparti.

Le jeu ne manque pas de choses à faire : le flux ennemi est assez intensif, et les objectifs sont parsemés sur les niveaux. Des sortes de labyrinthes (pas trop compliqués puisqu'on peut péter les murs), et en cas de perte il y a la carte.
De la dérision caricaturale aussi : le héros est l'archétype du gros bastonneur amerloque qui n'a peur de rien, et envoie ses ennemis manger les pissenlits par la racine sans chi-chi - grillés, explosés, et une pierre tombale à la Worms qui s'affiche ensuite. Autant dire que le champs de bataille est un vrai défouloir, mais on l'avait pigé.

Graphismes en 2D assez fin, malgré une résolution très (trop) petite, et animation de bonne facture. La jouabilité restera cependant plus agréable avec un pad ou un joy, afin de bien diriger le personnage à 360°. Des bruitages classiques (explosions, etc), et des musiques rigolotes bien adaptés au genre.

«Captain Quazar», qui ne paie pas de mine à la première approche, se révèle une excellente surprise. Un jeu d'action qui joue son rôle, et qui se permet d'être vraiment fun. Pour passer un bon moment sans se prendre la tête, et se défouler, une bonne partiie sur ce jeu qui n'est pas toujours trop facile : sans être un hit, un bon jeu bien fun.


titre Aide au démarrage

Afin de profiter de «Captain Quazar», il suffit d'utiliser l'image disque, de l'ouvrir, et d'appliquer la compatibilité Windows 98 sur TEASER.EXE. Après, n'hésitez pas à reconfigurer les commandes pour plus de logique.

Il est possible que la musique se coupe - malheureusement :'-( - sans raison durant la partie : pas de solution trouvée actuellement.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure