Fiche de la compagnie The 3DO Company
NomThe 3DO Company
PaysEtats-Unis
Fin2003
Rôle(s)Développement, Distribution, Edition
Constructeur, développeur et éditeur américain basé à Redwood City, California (199X).

Fondé par Trip Hawkins avec pour mission de créer une console de jeu de nouvelle génération, basée sur le support du disque compact : la 3DO Interactive Multiplayer. La console devait attirer les développeurs, grâce à des redevances accessibles, cependant, malgré ses qualités (voir Trivia 1), malgré un marketing efficace (voir Trivia 2), la console à 699 $ ne se vend pas aussi bien que prévu et de ce fait n'aligne pas une logithèque extensive. Nous avons également évoqué en Trivia 1 un souci de gameplay auquel on pourrait ajouter pour certains titres, un souci de jouabilité dans certains jeux d'action, qui à chaque commande de la manette, provoquent un chargement de séquence vidéo qui hache d'autant le rythme. Quoiqu'il en soit, et devant l'arrivée de la PlayStation de Sony qui saura en faire une console très grand public, The 3DO Company abandonnera tout développement matériel, tant interne qu'externe (voir Trivia 3), revendra le projet de la M2, qui devait succéder à la 3DO Interactive Multiplayer, au japonais Matsushita Electric Industrial Company Ltd., et grâce à cet apport de 100 millions de dollars, se restructurera pour devenir développeur et éditeur, plutôt que constructeur (voir Trivia 4).

Pour renaître ainsi de ses cendres côté logiciel, The 3DO Company ne financera plus de développements externes mais internalisera tous ses développements. Ainsi, la société va racheter des développeurs comme Cyclone Studios en décembre 1995 et Archetype Interactive, en juin 1996. Le ton est donné, 3DO va désormais compter tant sur le jeu hors ligne que sur le jeu en ligne. Cette direction sera confortée, un mois plus tard par l'acquisition de New World Computing, dont le seul nom évoque des souvenirs émus aux plus anciens d'entre nous (voir Trivia 5). Ce trio de sociétés sera regroupé sous le nom collectif de 3DO Studios. Trip Hawkins restera CEO de la société mais cependant, se contentera d'un rôle de directeur créatif. Son contrôle opérationnel sera désormais confié à Hugh Martin, secondé par son vice président senior, Bob Lindsey.

Les quatre premiers titres PC a être annoncés par The 3DO Company sont des conversions de jeux consoles, 3DO Interactive Multiplayer évidemment : «Starfighter 3000», de FedNet, qui connaîtra également une version PowerMacintosh ; «Killing Time» ; «Captain Quazar» de Cyclone Studios ; et «Game Guru: Game Enhancer», un utilitaire permettant de tricher à plus d'une centaine de jeux. Ces trois titres, certes intéressants, n'apportent cependant pas grand chose de nouveau. Ce qui va être nouveau pour The 3DO Company, c'est la vision de Trip Hawkins que le jeu va avoir de l'avenir sur le Web. Si Archetype Interactive a été rachetée, c'est pour «Meridian 59», un RPG à thématique médiévalo-fantastique dont les préversions font le buzz sur le Net, attirant très rapidement 25.000 ouvertures de comptes. Très tôt, et 3DO sait y faire, la société se targue de lancer le premier MUD game (multi-user dimension) 3D, développé spécifiquement pour le Web, mais commercialisé traditionnellement, avec des versions en boîtes cartonnées. Dès lors, 3DO entrevoit un modèle commercial : le jeu coûtera 39,95 dollars et nécessitera un abonnement mensuel de 9,95 dollars. Seul le bouche à oreilles fera sa promotion, en complément des premiers comptes gratuits offerts, et de bundles astucieux, comme celui négocié avec Netscape, intégré aux versions retail de «Navigator 2.0 Personal Edition». Selon Trip Hawkins, "Meridian 59 offers a glimpse of the new genre of games being created for the Internet, where the best of today's technology and gameplay is combined with the community of the Internet".

La stratégie 3DO est ainsi claire et complète, en attaquant à la fois les segments en ligne (avec «Meridian 59») et hors ligne (avec les adaptations micro de ses jeux consoles). Pour autant, afin de compter parmi les grands noms et rivaliser avec les Blizzard, LucasArts, Origin et autres Sierra, c'est dans les jeux d'envergure que The 3DO Company devait s'investir. A défaut de jeux d'aventure cultes, la société va produire des RTS et des RPG marquants. Le premier d'entre sera «Army Men», qui ne traitera pas de l'affrontement de forces dans un théâtre médiévalo-fantastique, ni de l'affrontement de forces dans un contexte de terrorisme, mais de l'affrontement entre petits soldats en plastique, verts et marrons !

Le slogan de 3DO est : "We're Here to Play™".

Son adresse postale (1) : 600 Galveston Drive, Redwood City, CA 94063.
Son adresse postale (2) : 100 Cardinal Way, Redwood City, CA 94063.


Trivia 1
pour qui a connu cette époque, et quelque soit son constructeur, la 3DO Interactive Multiplayer était un véritable OVNI à sa sortie, car aucune autre console n'alignait autant de jeux 3D, qui plus est, truffés de séquences vidéo. Mais comme dirait l'autre, trop de vidéos tue ..., non, trop de vidéos cache souvent un gameplay inexistant.

Trivia 2
3DO et Trip Hawkins sont alors omniprésents dans les média.

Trivia 3
au cours de l'été 1995, les nouvelles allant dans ce sens se multiplient. Ainsi par exemple, Creative Technology annonce l'arrêt du produit PC 3DO Blaster, quant au géant SEGA, qui était sensé se rapprocher de 3DO selon un article du San Francisco Chronicle, ("3DO Co. May Be Bought By Sega") et bien, que dire ? Rien ne se passe comme prévu.

Trivia 4
il est savoureux de constater a posteriori que cette mésaventure (le repli sur le logiciel) arrivera, dans une autre mesure, à SEGA quelques temps plus tard. Ce même SEGA qui avait boudé 3DO quelques années auparavant. Morale de l'histoire : ne jamais dire, "fontaine ..."

Trivia 5
la série «Might and Magic» n'y étant naturellement pas pour rien ... Bref, la société de Jon Van Caneghem, propriété de NTN Communications sera cédée à 3DO pour 13,5 millions de dollars.

Catalogues

Médias

Interview dans Edge n°38 (11/1996) p024
News dans Joystick n°88 (12/1997) p024
Article dans PC Player n°35 (7/1998) p012
Interview dans Edge n°63 (10/1998) p126
Rétrospective dans PC Player n°8/2000 (8/2000) p084

Jeux distribués








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure