Urban Runner
Titre provisoire
Lost in Time 2
Titre provisoire
Lost in Town
Année
1996 (Sortie FR)
Développement
Edition
Systèmes
systeme systeme
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
534 votes


titre Scénario

Vous êtes Max, journaliste américain enquêtant à Paris sur un réseau de trafiquants dont les activités seraient couvertes par une personnalité influente.
Ayant pris des photos qui pourraient compromettre le trafiquant Tony Marcos, vous avez réussi à négocier un rendez-vous ou vous deviez échanger les négatifs contre des informations...
Malheureusement pour vous, à votre arrivée, Marcos s'est fait abattre, les tueurs encore sur place décident de vous éliminer et vous forcent à fuir... Mais ils ne sont pas les seuls à essayer de vous retrouver... Votre rendez-vous prévu avec Marcos fait de vous le coupable idéal, et la police fera tout pour vous retrouver, mort ou vif....


titre Réalisation

« Urban Runner» est le dernier jeu réalisé par l'équipe de Coktel Vision, déjà totalement absorbé par l'éditeur Sierra. C'est aussi le projet le plus ambitieux du studio, avec un énorme budget : décors, acteurs, le jeu est entièrement réalisé en Full Motion Video et mérite bien le titre de film interactif, à l'instar des autre grosses production Sierra de l'époque comme «Phantasmagoria» ou «The Beast Within».
Ici, pas de fantastique, mais un polar bien noir... Avec ses menaces de morts, coups de fils anonymes, et autre retournements de situation.
Le jeu se découpe en phases cinématiques (la partie film) et en phases "jeu d'aventure" : vous devrez progresser en trouvant le bon chemin, et en utilisant les bons objets au bon endroit.
Concernant les objets, on est loin de la profusion d'objets d'un jeu LucasArts où l'on ramasse tout car ça servira ou non plus tard, ici tous les objets dont vous avez besoin sont disponibles dans le lieu où vous vous trouvez, et il n'y a pas d'objets inutiles. N'allez pas croire pour autant que la difficulté s'en trouve réduite... Le temps vous est compté, et trop de tentatives ratées avec les objets ou trop de mauvais chemins empruntés, et vous vous retrouverez nez-à-nez avec vos poursuivants...

Les vidéos sont de bonnes qualité, on est loin de la pixellisation d'un «The 7th Guest», l'interface est épurée et ergonomique... Les acteurs ne jouent pas trop mal pour un jeu Sierra de l'époque (jouez à «The Beast Within» en VF pour rigoler un bon coup)...
Le seul reproche qu'on puisse faire à ce jeu est sa grande linéarité (défaut classique des jeux d'aventure), mais aussi sa faible rejouabilité : si vous avez déjà résolu les énigmes et que vous zappez les vidéos déjà vues... Rejouer au jeu ne vous prendra pas longtemps.


titre Technique

Prévu pour Windows 3.1 et compatible Windows 9x, «Urban Runner» est une application 16 bits incompatible avec les Windows 64 bits.
Chez certaines personnes il semble fonctionner sans problème sous XP et Vista (32 bits), chez moi la fenêtre de l'installeur apparait dans la barre des taches mais n'est pas accessible.

Le jeu fonctionne cependant très bien dans VirtualPC + Windows 98 ou dans ScummVM.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.





Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure