Hard Truck - Road to Victory
Série
Année
1998 (Sortie US)
Genre
Développement
Edition
Systèmes
systeme systeme
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
552 votes


Si vous en avez marre de la vitesse, si les grosses cylindrées vous terrorisent… Prenez place à bord d’un gros engin, ceux dont on a l’habitude de voir transporter toutes sortes de marchandises, mais sûrement pas de faire des compétitions pour savoir qui arrivera le premier sur la ligne d’arrivée. Chaud devant.

titre Chauffeur, si t’es champion

«Hard Truck» n’est pas une simple simulation, à proprement parler, de transport de marchandises. Non. Enfin pas tout à fait : «Hard Truck» a poussé le concept jusqu’à nous mettre aux commandes de ces fameux bolides que l’on croise le plus souvent sur nos chères autoroutes, et qu’on a tendance à se voir multiplier lorsqu’on est hyper pressé, afin de participer à une compétition assez particulière. «Hard Truck» nous permettra ainsi de prendre part à des courses pachydermiques sur cinq tracés plus ou moins variés et accidentés, et de transporter des marchandises. Bête comme chou, mais, nom d’une huitre, il fallait y penser. Ainsi, loin de l’univers des BMVV, Merkedes, ou encore Ferrerio, carrosses luxueux et rutilants, nous nous assiérons près d’un jambon-beurre à bord de gigantesques cabines dont la qualité première ne sera pas d’en mettre plein la vue à la jolie blonde qui fait coucou depuis l’an passé, mais bien de protéger le chauffeur qui va en faire des quintaux. Ben oui : «Hard Truck» est un jeu de courses de camions dans lequel on va aussi pouvoir, en plus de livrer des boites plastiques, upgrader ses bolides à fond les ballon.

Malheureusement, la première impression, c’est que le jeu est très lent. Bien que les engins soient assez maniables, certes nous avons des camions entre les mains, certes c’est loin d’être une catastrophe, ça aurait dépoté un tantinet plus que nous nous serions un peu plus amusés. Au final on perd un peu de fun. Déjà que l’ambiance reste assez austère dans l’ensemble du jeu, ceci n’allait rien arranger.
Il est utile de préciser que le jeu propose une conduite plus simple en Arcade, ou plus réaliste en Simulation : ainsi, dans ce dernier mode, plus de critères seront pris en compte lors de la conduite, et concernant la stabilité de notre véhicule sur la route. On retient ainsi le fait que nous ayons une cargaison ou pas, son poids, la force centrifuge, la puissance moteur, etc.
Vous l’aurez compris : les développeurs ont inclut une partie gestion qui, même si elle semble limitée, s’avère être un plus non-négligeable. Il sera possible d’équiper son bolide de gadgets (GPS, siège réglable, etc.), moyennant finances, et ainsi faire fureur face à la concurrence : vos petits camarades n’auront qu’à bien se tenir. Attention aussi à l’entretien de votre camion : plus vous cabossez, plus vous payez ; il sera donc très utile d’amasser de l’argent afin de subvenir aux réparations du précieux véhicule.
Pour gagner des sous, il faudra, d’un côté, remporter des courses, mais surtout les remporter en transportant des cargaisons, que vous aurez, au préalable, choisies à l’entrepôt. Divers types d’articles qui prennent en compte les critères de poids/encombrement/prix seront disponibles : à vous de faire les meilleurs choix au bon moment.
N’oublions pas non plus la concession qui vous proposera de changer votre mega-bolide contre une nouvelle giga-brouette flambant neuve ! Bien que les choix finaux se trouvent assez limités, vous aurez tout de même de quoi vous occuper un moment.

«Hard Truck» propose deux modes de jeu : partie solo pour les asociaux, ou multijoueurs en ligne pour s’éclater chacun dans son coin, mais tous ensembles. Cinq terrains de disponibles donc, qui vont du circuit de terre, accidenté au possible, jusqu'aux routes en ville et en montagne, avec météo plus ou moins d’actualité. Les tracés restent vastes, malgré un aspect couloir évident qui se retrouve quelque soit le chemin emprunté. Semi-liberté donc, mais on se doute que le chemin le plus court sera celui qui assurera victoire et prospérité.

Côté technique, si on met à part les graphismes à la fois cubiques et particulièrement ternes, l’ambiance sonore plus qu’austère, la maniabilité pas trop mauvaise mais entachée par la lourdeur simulée des monstres, et des réactions savonnette qui ne semblent parfois pas très réalistes, nous sommes bien face à un jeu typé 1998 : en soi pas trop mal, mais peut mieux faire. — Côté jouabilité, on conseillera d’ailleurs de penser à vérifier et à modifier, au besoin, les commandes clavier du jeu, afin de pouvoir accéder à toutes les fonctionnalités de gestion (achat, par exemple).

Pour conclure, «Hard Truck» est un bon simulateur de courses de camions, qui ravira certainement les férus du genre. Plusieurs carrosseries à acquérir, des fonctionnalités de gestion intéressantes, etc. Quant aux newbies et aux curieux du jour, ils risquent vite de s’y ennuyer : loin d’être le titre qui fera voler les cheveux au vent, loin d’avoir un fun constant, le problème reste qu’il manque une étincelle pour que le jeu devienne accessible à tous. Une bonne idée, un bon concept, par lequel on se laisse tenter : on s’amuse, on bricole, mais finalement on oublie un peu vite. Et c‘est là le problème : car pour apprécier «Hard Truck», il faut prendre le temps d’approfondir. Un jeu sympa donc, mais un peu trop refermé sur lui-même : dommage.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.









Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure