Koala Lumpur : Voyage vers l'abîme
Titre allemand
Koala Lumpur : Reise ins Chaos
Titre anglais
Koala Lumpur : Journey to the Edge
Année
Développement
Systèmes
systeme systeme
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
581 votes


titre Scénario

En lisant à haute voix un parchemin trouvé dans son fez à contenance quasi-illimitée, le "mystique magicien marsupial" Koala Lumpur a réveillé les forces du mal qui menacent l'univers. Il va devoir retrouver les morceaux du parchemin des forces du bien pour rétablir la situation (et aussi améliorer son karma, tant qu'à faire). Son vieil ami le docteur Dingo Gue-Nar lui sera d'une aide précieuse.


titre Présentation

En tant que jeu d'aventure sorti chez Broderbund, «Koala Lumpur» est aux antipodes de «Myst». Il devrait plutôt être rangé aux côtés de «Toonstruck» et surtout «Sam & Max Hit the Road». L'esprit cartoon est assuré par des graphismes et une animation tout à fait réussis et un univers amusant. C'est un plaisir de naviguer dans ces décors biscornus et colorés avec la mouche qui sert de curseur. Les voix digitalisées sont convaincantes, même lorsque certaines vannes tombent à plat ou lors de répliques à la limite du scatologique. Tout va bien donc en ce qui concerne la réalisation, bien que le jeu m'ait planté au nez à un moment précis (lorsque la mouche est "éjectée" du "frigo" de Dingo Gue-Nar). Pensez à sauvegarder souvent, c'est plus prudent.

Plus que le point de départ de l'histoire qui n'est pas franchement original (encore un monde à sauver), ce sont les énigmes de «Koala Lumpur» qui laissent à désirer. Il n'y a pas d'interface de dialogue ni d'environnement réellement fouillé, mais des zones cliquables qui déclenchent une animation ou une voix digitalisée. Ces zones ne sont pas indiquées clairement, il faudra souvent cliquer un peu au hasard pour être sûr de ne rien rater. Les objets à ramasser ne sont pas trop nombreux, le coeur du jeu est constitué de puzzles, des labyrinthes à traverser, des machines étranges dont il faut comprendre le fonctionnement... On peut facilement être bloqué par un casse-tête un peu tordu, et inutile de compter sur la logique pour s'en sortir, elle n'a pas sa place ici ! Les défauts de «Koala Lumpur» sont assez emblématiques des jeux d'aventure sous Windows réalisés entre 1995 et 1997 : beaux, distrayants mais pas assez approfondis et trop limités. Il y en a qui aiment, et la réalisation aide à faire passer la pilule...


titre Lancement

«Koala Lumpur» fonctionne parfaitement sous VirtualPC + Windows 98.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.





Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure