Myst
Série
Année
1993 (Sortie FR)
Développement
Systèmes
systeme systeme systeme systeme systeme systeme
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
749 votes




titre Le scenario

Jamais le concept de "jeu à la première personne" n'aura été plus juste. Il n'y a pas de héros dans «Myst», puisque le principal protagoniste c'est vous, c'est moi, c'est toi, c'est celui ou celle qui joue...
Vous êtes en train de lire un livre décrivant une île mystérieuse, et en effleurant la page, vous voilà propulsé sur le quai de l'île en question. Un lieu à la fois paisible et inquiétant, dominé par le bruit du clapotis des vagues et de quelque lointaine mouette. Impossible de repartir, il ne vous reste qu'à explorer les lieux. Quelques bâtiments, une bibliothèque, une tour étrange, une vieille cabane en bois, et une lettre adressée à "Catherine" abandonnée sur le sol. Des leviers à abaisser, des mécanismes à comprendre, et de découverte en découverte, un conte tragique se met en place. C'est en traversant d'autres mondes, des Âges, accessibles par des Livres de liaison, qu'il vous faudra trouver en résolvant des énigmes souvent coriaces, que l'intrigue finira par devenir compréhensible.

titre Le gameplay

Point and click...Une flèche indique les diffèrentes directions, et vous choisissez en cliquant. C'est pareil pour les tableaux, les éléments du décor, les livres que vous voulez lire, les mécanismes que vous voulez déclencher. Tout se fait par ce simple procédé. Point and click...
Par contre, dans ce jeu où le Temps semble avoir disparu, vous ne pourrez compter que sur vous-mêmes pour avancer dans le jeu et dans l'intrigue. Il faudra vous servir de votre tête, et de votre entêtement à surmonter les difficultés. Tantôt mathématiques, ou basées sur l'observation, la logique, les couleurs ou bien les sons, les énigmes nécessitent un crayon bien affûté et quelques dizaines de feuilles de papier pour dessiner les lieux, établir des hypothèses, faire des déductions. Un jeu qui demande beaucoup de patience. Peu de personnages sont rencontrés, hormis Atrus, à la fin du jeu, et Sirrus et Achenar, sous la forme de personnages captifs.

titre Si ce n'est toi, c'est donc ton frère!

«Myst» est l'oeuvre des deux frères Robyn et Rand Miller, les deux fondateurs de la société Cyan Productions, créée en 1987. Désireux de créer un jeu "différent" de ce qui se faisait au début des années 1990, les deux frangins ont cogité sur ce projet dès 1991. Inspirés par l’œuvre de Jules Verne, ils ont imaginé une île surgie de nulle part où le gamer serait paumé, sans savoir quoi faire. Ils ont dessiné les plans de l'île, puis les différents bâtiments, et ont ajouté des lieux au gré de leur fantaisie, construisant le scénario au fur et à mesure qu'ils avançaient dans leur développement. C'est eux qui ont conçu les énigmes, qui les ont testées, qui ont joué les personnages d'Atrus et d'Achenar ( Rand) et de Sirrus ( Robyn). C'est encore eux qui ont peint les décors, qui ont conçu les sons, fondamentaux pour réussir quelques-unes des énigmes, et c'est Robyn qui a composé les thèmes musicaux. Deux personnes pour mener à bien ce projet de titan. Deux pères pour un jeu de légende.
Une équipe de techniciens a entouré les deux artistes pour finaliser le projet, Chuck Carter, comme graphiste 3D, et Chris Brandkamp comme ingénieur du son, pour ne citer qu'eux. Mais l'essentiel du travail a bien été effectué par les frères Miller.
Lancé en 1993 sur Mac, le jeu a ensuite été développé pour Windows en 1994, et a connu des portages sur quasiment toutes les machines et consoles de l'époque, de l'Amiga à la Saturn sans oublier la Playstation 1. Véritable révolution dans le monde du jeu vidéo, «Myst» a conquis des millions de gamers à travers le monde, créant une véritable mystmania.

A la fin des années 1990, une version plus fluide, remastérisée (version 32bits, graphismes en 16 millions de couleurs, sons de qualité CD, appelée «Myst, l'Apogée», a relancé les ventes.

Et en 2000, une autre version, beaucoup plus détaillée et ajoutant l'Âge de Rime aux Âges déjà connus ( celui de la Passerelle en bois, l'Âge Sélénitique, l'Âge Mécanique et le poétique Âge du Bateau de Pierre) a donné une nouvelle jeunesse à ce jeu comparable à nul autre. Cette version s'appelait «RealMyst» et ajoutait une vraie liberté de mouvement dans l'île.
En outre, les frères Miller ont écrit trois romans sur l'univers de «Myst», créant une chronologie et une Histoire, une Civilisation ( les D'ni) et même un système de nombres.

titre Clones, Mystlikes, Suites: La légende est en marche

Face au succès inattendu de «Myst», les concepteurs de jeux d'aventure ont cherché à surfer sur la vague. Reprenant le concept de jeu en vue subjective, de déplacement dans des décors précalculés où le joueur doit comprendre la logique de son environnement et décrypter moult indices, éplucher des textes parfois abscons, tâtonner pour avancer et avancer en tâtonnant, les éditeurs ont développé des dizaines de titres dans les années 1990, jusqu'à ce que le mouvement s'essouffle, au tournant des années 2000.
Parmi les Mystlikes les plus réussis, dont certains se trouvent à votre disposition sur votre site préféré, il y a eu «Zork Nemesis», en 1996, «Atlantis», en 1997, «Lighthouse», «Timelapse» ou «Rama», mais aussi des titres orientés vers le ludo-éducatif comme «Opera Fatal» ou «Physikus».
Pour en savoir plus sur les Mystlikes, il existe un excellent dossier, écrit par Reardon, disponible sur le site Atlantisamerzoneetcie (AACIE).
Et pour parachever le tout, il y a même eu une parodie, «Pyst», dont l'unique intérêt est de permettre au joueur de retourner sur l'île envahie par le tourisme de masse, et dénuée de tout ce qui avait fait d'elle un paradis désormais perdu.
Pourtant, le plus beau Mystlike est probablement sa suite, «Riven», qui dépassa en beauté et en difficulté le jeu qui avait été à la base de toute une légende désormais en marche. Et trois autres suites vinrent encore dans la première moitié des années 2000, ainsi que la série dérivée «URU - Ages beyond Myst» et ses extension, et une tentative de «Myst» online (« Myst Online - Uru Live»), que l'on peut qualifier d'échec commercial. Mais ceci est une autre Histoire.
Pétri de poésie et de mystère, «Myst» demeure dans la mémoire collective, et continue de nourrir les rêveries de millions de joueurs. N'est-ce pas cela, la définition d'un "jeu culte"?

titre Lancement du Jeu

La démo fonctionne sous ScummVM. Pour la lancer exécutez le fichier "Jouer à Myst Demo.BAT".



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure