Operation Jupiter
Titre américain
Hostage : Mission Rescue
Titre anglais
Hostages
Année
1988 (Sortie FR)
Genre
Développement
Edition
Distribution (Etats-Unis)
Systèmes
systeme systeme
Dosbox
Compatible avec la version 0.73
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
700 votes


titre Présentation

«Operation Jupiter» est un jeu d'action qui permet de diriger un groupe d'intervention armée dans le cadre d'une prise d'otages. Les cinq missions proposées se déroulent dans le même ordre, avec trois phases successives :

- Le placement des tireurs d'élite. Le plan du quartier (accessible avec la touche 'ESPACE') indique trois points autour du bâtiment à investir, un devant chaque façade. C'est aussi sur cet écran que l'on passe d'un agent à l'autre avec les touches 'F1', 'F2 et 'F3'. Dans la rue, l'agent doit atteindre une des positions sans être touché par les tirs ennemis lorsqu'il passe dans un spot lumineux. Il peut se cacher derrière un mur ou une porte ('haut'), effectuer des roulades ou ramper. Les spots suivent toujours les mêmes mouvements, mais ceux au sol sont très difficiles à éviter.

Après cette étape, si au moins un des agents a atteint une des positions, trois autres hommes ('F4', 'F5' et 'F6') sont héliportés sur le toit. A partir de là, on peut diriger les agents indépendamment et passer à tout moment de l'un à l'autre avec les touches de fonction (si un agent est en danger, son icône clignote).

- La descente en rappel. Trois agents sont sur le toit ('F4', 'F5' et 'F6'). Pour en faire descendre un, il faut prendre du recul avec 'ESPACE', lâcher et serrer la corde avec 'gauche' et 'droite' jusqu'à atteindre une fenêtre. Les tireurs d'élite bien placés peuvent tirer sur une silhouette derrière une fenêtre.

- L'exploration du bâtiment. L'agent est vu de dos, il tourne avec les touches 'gauche ' et 'droite', avance avec 'haut' et fait demi-tour avec 'bas'. La touche 'ESPACE' associée à 'gauche' et 'droite' sert à tirer lorsqu'on est face à des terroristes (inutile de chercher à les arrêter, c'est impossible). Si vous trouvez un otage, il faut le guider jusqu'à une pièce sans fenêtres du troisième étage. Un plan à gauche de l'écran aide à se repérer.

La mission est terminée lorsque tous les terroristes ont été "neutralisés" ou lorsque tous les otages ont été rassemblés. Il y a au total cinq missions et trois niveaux de difficulté. La partie d'esquive des spots est un peu pénible et répétitive, mais le reste du jeu est de bonne facture. «Operation Jupiter» a souffert de son passage sur PC (quatre couleurs, bipper), mais cela reste correct pour 1988, d'autant que les bons jeux d'action étaient alors rares sur PC. Cela dit, c'est bel et bien un pur jeu d'action, qui n'a rien à voir avec les jeux d'intervention plus stratégiques comme «Laser Squad» et plus tard «Deadline».


titre Lancement sous DOSBox

Lancez le fichier RUN.COM. Réduisez la vitesse de DOSBox à environ 500 cycles.
Pour avoir de meilleures couleurs à l'écran, choisissez d'émuler un écran CGA ("machine=cga" dans la section "[dosbox]" du fichier de configuration DOSBox).



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure