Frontier : First Encounters
Série
Année
Développement
Edition
Systèmes
systeme
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
443 votes


titre Histoire

«Frontier First Encounters» se déroule en 3250, un demi-siècle après les évènements de «Frontier : Elite II». Le joueur incarne un pilote en quête de gloire dans un monde où les rapports de force ont changé depuis les cinquante dernières années.

Contrebandier, chasseur de prime ou militaire haut gradé, le joueur reste libre d'incarner le personnage qu'il souhaite. Mais chaque décision à son prix et on ne se fait pas que des amis à travers l'univers...


titre Historique

«Frontier First Encounters» est le troisième volet d’une saga initiée par «Elite», sorti en 1995. Sa suite «Frontier : Elite II» n'est sortie qu'en 1993, deux ans auparavant. De ce fait, «Frontier First Encounters» est très similaire dans son interface et son gameplay à son prédecesseur.

Le développement ne se fait pas sans heurt et de nombreux bugs ne seront corrigés qu'après la sortie du jeu. D'une ambition folle, une partie des missions principales ne figurera pas dans la version finale. Le procès qui s'en suivra entre Frontier Developments et son éditeur GameTek auront raison de ce dernier, deux années plus tard.

En parallèle de la version disquette, une version CD-ROM est distribuée et inclut des personnages animés en video lors de l'interaction avec les personnages du jeu.


titre Influences

«Frontier First Encounters» est d'un point de vue graphique, très similaire à «Frontier : Elite II». Le moteur graphique comme l'interface n'ont pratiquement pas évolué. Le jeu inclut tout de même des textures bitmap pour les planètes et les vaisseaux, une nouveauté appréciable.

La musique de
«Frontier First Encounters» alterne morceaux classiques (le Danube Bleu de Strauss, la Charge des Valkyries de Wagner, …) et les compositions originales de David Lowe déjà présentes dans «Frontier : Elite II». Neuf nouvelles compositions écrites par le Quality Quartet incluent entre autre un nouveau thème et des morceaux associés à des situations de jeu particulières.


titre Gameplay

«Frontier First Encounters» est un simulateur spatial dans un monde complètement ouvert, où il n'existe pas de fin du jeu. De façon similaire aux deux premiers volets des Elder Scrolls, le jeu comporte une "quête principale", composée d'une quinzaine de missions en tout, uniquement disponibles à une certaine date pour des joueurs ayant déjà acquis une certaine réputation dans la galaxie. Le joueur évolue une guerre intergalactique, entre l'Alliance, la Fédération et l'Empire et consiste le plus souvent en des missions de transport ou d'assassinats.

Parmi les autres nouveautés majeures de cet opus figurent la présence d'un univers aux proportions réelles (en plus de relief sur les planètes) selon une physique réaliste. Plusieurs journaux intergalactiques font leur apparition et relatent les évènements de l'univers ainsi que certains actes du joueur.

Il reste difficile de résumer «Frontier First Encounters» en quelques lignes vu la profondeur de son gameplay. Celui-ci propose un véritable simulateur spatial qui vous met aux commandes d'un vaisseau à travers la galaxie, conforme aux lois de la physique connues. Le joueur est libre de mener la carrière qu'il souhaite, de marchands à chasseur de primes ou même contrebandier. «Frontier First Encounters» permet désormais d'embrasser une carrière militaire, selon un système de rang et de médailles.

Un tel réalisme a cependant un inconvénient : les combats spatiaux sont désormais beaucoup plus difficiles. Il est inutile de rappeler de lire le manuel est indispensable tant le jeu est complexe et particulièrement pour ceux qui n'ont jamais joué aux précédents volets.


titre Conclusion

«Frontier First Encounters» n’est pas une avancée aussi significative que «Frontier : Elite II», malgré des améliorations appréciables. Le jeu s'apparente au final à une version améliorée de son prédécesseur, agrémenté d'un mode mission jusque là absent. Même si elle n’est qu’en version beta, on ne peut que recommander le portage Direct 3D du jeu (FFE 3D et FFE 3D AJ), qui donne au jeu un rendu d’un jeu du milieu des années 2000. Une manière d’apprécier le titre à sa juste valeur.

Il faudra attendre deux décennies pour retrouver Frontier Developments pour un nouvel épisode de la saga Elite avec Elite: Dangerous qui amène la série aux sommets. Durant cette période, le simulateur spatial donnera naissance à de grands classiques du genre, conservant l’esprit d’origine (la série des X), ou selon un gameplay plus accessible (Freelancer) voire uniquement porté sur les combats (Tachyon: The Fringe).

«Frontier First Encounters» reste un jeu d’une grande richesse, si on prend la peine de s’y investir pleinement. À réserver à ceux qui souhaitent se plonger dans une véritable simulation spatiale.


titre Lancement sous DOSBox

Lancez le jeu avec FIRSTENC.EXE.

SETUP.EXE permet de configurer la partie sonore.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.





Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure