Sleepwalker
Année
Développement
Systèmes
systeme systeme systeme
Dosbox
Compatible avec la version 0.65
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
399 votes


Un jeu de réflexion sympathique quelque part inspiré du légendaire «Lemmings», avec un truc en plus... Chien fidèle d'un pauvre somnambule, sauvez-le de tous les dangers urbains qui pavent sa marche interminable, au péril de votre vie ! =^_^=


titre LE SCENARIO: LE SOMNAMBULE ET LE FUNAMBULE

On connaissait "Lassie, chien fidèle", mais désormais, il y aura aussi Ralph, chien dévoué. Dans ce jeu de plateforme, l'histoire tient sur un timbre-poste. Ralph est un chien qui veille sur le sommeil de son maître. Pendant son sommeil, Lee se lève et passe par la fenêtre pour se retrouver sur les toits de Kipsville. Vous incarnez Ralph, et devez absolument ramener votre maître à son lit, en prenant garde à toutes les embûches et en déjouant tous les pièges. Ce sont six tableaux aux décors variés et à la difficulté relevée qui vous attendent dans cet opus. Vous allez courir pour prévenir les dangers, freiner la marche de Lee pour l'empêcher de tomber dans une fosse ou pour lui éviter une chute d'objet, botter les fesses de Lee pour le faire monter sur des terrasses ou des rebords de fenêtres. Vous allez vous transformer en pont pour lui permettre de traverser des zones dangereuses, et vous allez aussi l'éloigner des bruits susceptibles de le réveiller. Un vrai ange gardien, un funambule au service d'un maître somnambule. Fort heureusement, il ne peut rien arriver à votre avatar, si ce n'est perdre quelques précieuses secondes, en vous brûlant en marchant sur un bec de gaz, en vous électrocutant, en prenant des coups de poings de tel videur de discothèque ou de tel vigile chargé de veiller sur un lieu profané par les pas innocents de Lee. Mais votre maître ne doit pas être réveillé, ne pas marcher dans l'eau, ne pas être touché par les objets menaçants de la jungle urbaine.


titre LE GAMEPLAY ET LES COMMANDES

Le manuel disponible sur le site est en anglais, et le clavier prévu pour ce jeu est en mode QWERTY. Cela ne pose pas de réel problème, sauf pour la vision de la carte qui peut être accessible en appuyant sur la virgule, et non sur le M.
Pendant l'ouverture de l'écran du titre, vous pouvez appuyer sur la barre espace pour accèder au menu des options. Il vous suffit alors d'utiliser les flèches HAUT et BAS pour accèder aux options. Vous pouvez activer ou désactiver les animations, vous pouvez opter pour le mode facile ou difficile, vous réserver 5 vies ou bien 3, et surtout, lorsque vous débutez dans le jeu, vous familiariser avec le gameplay avec le niveau d'entraînement.
Pour valider les options, il faut simplement appuyer sur la barre espace.
Pas de sauvegarde, il vous faudra recommencer la partie pour progresser jusqu'au bout. Sur certains sites, il est question de cheat codes, mais je ne les ai pas testés. En mode facile, le jeu se termine assez rapidement. Mais pour l'apprentissage et pour connaître tous les lieux secrets et les niveaux bonus, plusieurs soirées vous seront nécessaires.
Sur l'écran de jeu, la barre blanche, c'est le niveau de sommeil de Lee. Chaque fois qu'un objet le touche ou qu'un bruit survient, le niveau fluctue vers la gauche.
Pour avancer, il faut appuyer sur les flèches directionnelles droite et gauche. Lorsque vous êtes en contact avec Lee, la flèche BAS fait changer le garçonnet de direction. Et la flèche HAUT permet de sauter. Bien sûr, il faut appuyer sur UP et droite ou gauche pour sauter dans une direction.
Si vous maintenez la touche directionnelle appuyée, cela fait courir Ralph.
Entre deux objets, vous pouvez vous suspendre pour vous transformer en pont, afin de laisser Lee marcher sur vous. Et en vous plaçant derrière le garçon, vous appuyez simultanèment sur la flèche droite ou gauche et la barre espace pour lui botter les fesses et le propulser sur un point plus élevé.
Vous pouvez marcher sur un câble électrique, sauter dessus pour prendre de l'altitude, mais pas en même temps que Lee, au risque de le faire tomber, et de le réveiller.
Si vous appuyez sur la touche UP et espace en même temps, Ralph utilise sa batte: pratique pour assommer les personnages mal intentionnés ou qui gênent votre progression.
Pour mettre le jeu en pause, il suffit d'appuyer sur la touche "pause", près de votre pavé numérique, et pour quitter le jeu, il faut appuyer sur pause puis sur Echap.
Pendant le jeu, vous allez rencontrer des icônes, qui peuvent vous donner une invulnérabilité temporaire, augmenter la barre de sommeil de Lee, ou tout simplement vous ajouter une vie.
Parfois, une icône indique la présence d'une zone secrète: utilisez votre batte sur l'icône pour débloquer l'accès.
Chaque niveau comprend cinq ballons à trouver pour former le mot BONUS. Lorsque vous avez terminé le niveau, vous accédez au niveau bonus si vous avez trouvé les cinq ballons.
A la fin d'un niveau, une animation vous indique où se dirige Lee, et annonce le niveau suivant. Dans cet intervalle, Ralph s'endort et rêve à tout ce qui aurait pu arriver à Lee. Le niveau bonus se produit pendant le rêve. Le décor est semblable à celui que vous avez traversé avec Lee, mais il vous faudra former des mots avec des icônes pour scorer, et tous les 20 ballons récoltés, vous ajoutez une vie à Lee, le tout dans un temps limité.


titre QUELQUES ASTUCES POUR FRANCHIR LES SIX NIVEAUX

NIVEAU 1: LES TOITS DE KIPSVILLE

Pour venir à bout de ce premier niveau, plutôt facile, il vous faudra jouer beaucoup avec le décor urbain, transformer les fils électriques en trampoline, fermer des vasistas, éviter à Lee de marcher sur des chaudières qui crachent des flammes, utiliser un tonneau pour franchir un canal, traverser au feu rouge, déplacer des objets pour faciliter le passage du petit somnambule, et même déplacer un homme endormi.
Dans cet environnement hostile, il faudra être vigilant et user de la batte avec des personnes patibulaires.

NIVEAU 2: LE ZOO DE KIPSVILLE

C'est le niveau le plus coloré du jeu, le plus agréable pour les yeux. Les ponts suspendus peuvent s'effondrer, il faudra donc les tester, des dangers vous guetteront, que ce soit les singes qui vous bombardent de noix de coco ou les poissons électriques qui vous attendent près des canaux. Les palmiers peuvent être escaladés, et le cou des girafes est un ascenseur idéal. Il faudra aussi utiliser des leviers pour abaisser le niveau d'eau et faire traverser le petit Lee.

NIVEAU 3: LE CIMETIERE

Le niveau le plus sombre du jeu, qui se déroule dans des paysages de catacombes. Ici, il faudra faire attention aux chutes de stalactites, de rochers, et se méfier d'ennemis surnaturels comme des squelettes ou des vampires. Pour ces derniers, il faudra leur faire peur avec une croix, à trouver dans le jeu, et en les faisant fuir, vous pourriez trouver des objets intéressants. Si un vampire vous touche, votre avatar se transforme temporairement en chauve-souris: pratique pour atteindre des objets en hauteur.
Il y a aussi des chandeliers, qui pourront être rapprochés d'objets nécessitant du feu pour débloquer des accès. Le jeu de plateforme s'entremêle ici de puzzle-game.
Il faudra enfin, attendre le moment opportun pour franchir des passages humides, avec des remontées d'eau fatales au sommeil de Lee.

NIVEAU 4: LE CHANTIER

Vous voici de nouveau à l'air libre. Ici, ce sont les poulies qui vous aideront, et le danger viendra autant du ciel, avec des chutes de poids suspendus, que du vigile et de son chien féroce. Il faudra faire attention aux câbles électriques qui ont été abandonnés sur des poutrelles métalliques et qui vous balancent du 5000 volts par intermittence, fermer des trappes, déplacer des récipients sur des jets d'eau...Un niveau très technique et qui devient assez difficile.
En outre, vous devrez apprendre à utiliser la pression de pompes pour vous propulser à des étages supérieurs, et à hisser Lee par ce moyen, tout en veillant sur lui et les dangers imminents qui le guettent.

NIVEAU 5: L'USINE

Après le chantier, place à l'usine. Encore des dangers urbains à contourner, des poutrelles à passer, des cuves avec des produits chimiques à éviter, des jets de vapeur à esquiver. Le niveau est orienté puzzle game, avec de nombreux leviers à activer ou désactiver pour faire monter et descendre des passerelles, des fours à refermer. Il vous faudra transformer votre brave Ralph en ballon, en inhalant de l'helium, pour accèder à des zones sous les plafonds, et éviter de toucher les dents acérées qui vous percent et vous renvoient au sol.

NIVEAU 6: RETOUR AU CENTRE-VILLE

Ce niveau vient refermer la boucle de la longue escapade de Lee. Des toits, des balcons, des arbres à escalader, mais aussi des affreus matous qui attendent que vous passiez à côté des poubelles ou ils se planquent pour jouer des cymbales avec le couvercle et réveiller Lee. Il y a aussi des sirènes à désactiver, des bruits à éviter. Et pour parachever le tout, l'orage gronde, et les éclairs menacent au moment où vous attaquerez l'ascension des toits.


titre UN JEU QUI FOURMILLE DE TROUVAILLES

Sorti entre l'automne 1992 et les premiers mois de 1993, sur Amiga et sur Atari ST avant d'être adapté aux PC, «Sleepwalker» est un très joli jeu. Le portage DOS est d'ailleurs un peu moins réussi que sur les versions Amiga ou Atari.
Cela dit, les animations sont très réussies, avec une atmosphère cartoon qui prête à rire et à sourire. Ralph a une dégaine digne d'un Droopy, et lorsqu'il s'apprête à tomber, il vous regarde avant de se précipiter dans le vide. Même si les critiques de jeux, qui ont très bien accueilli cet opus à sa sortie, ont souligné la faiblesse des bruitages, ceux qui sont utilisés sont bien choisis et renvoient encore le jeu à une atmosphère de dessin animé. Du Pouêt Pouêt au Whiiip, tous ces bruitages dignes d'un Tex Avery ou d'un Disney, permettent de dédramatiser un jeu qui, par sa technicité, pourrait parfois faire perdre patience aux joueurs les plus aguerris.
De même, lorsque Lee meurt, une petite animation le montre transformé en ange, avec une auréole. Oui, un vrai dessin animé en même temps qu'un jeu.
La musique reprend en boucle, avec des variations, le thème du "Bonne Nuit" de Brahms.
L'équipe d'Ocean Software a vraiment cherché à apporter de la fraîcheur et de l'innovation, que ce soit dans le storyboard ou dans le scrolling, impeccable et plein de trouvailles. Il n'y a pas beaucoup d'ennemis, mais les pièges sont disséminés tout au long de chacun des six longs niveaux. A l'époque de sa sortie, «Sleepwalker» fut même comparé à «Sonic», par les effets d'accélération du personnage. Bien entendu, c'est «Sonic» qui est resté célèbre, mais «Sleepwalker» a connu un véritable succès. Pas assez pourtant, pour susciter une suite.
L'équipe du studio, qui s'est clairement inspirée de la saga des Lemmings, également, a sans doute livré avec cet opus l'un de ses tout meilleurs jeux.
Et quant à vous, si vous ne connaissez pas «Sleepwalker», téléchargez-le de toute urgence, il pourra vous aider à vaincre vos insomnies au cours de vos longues nuits blanches.


titre Lancement sous DOSBox

Exécutez le fichier SW.BAT.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.





Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure