Aventures sur l'île LEGO
Titre allemand
Abenteuer auf der LEGO Insel
Titre anglais
LEGO Island
Série
Année
1997 (Sortie FR)
Genre
Développement
Distribution
Systèmes
systeme systeme systeme
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
153 votes


titre Présentation



Tout est bien qui commence bien sur l'île aux Légos. Mama et Papa Bricolini peuvent faire rougir leur four à pizzas, le criminel Casbric est en prison, et les promeneurs peuvent se balader tranquillement sous le soleil estival.
La plage reçoit ses nuées de touristes, et il est temps de faire vrombir le moteur des Jetskis. Le circuit est plein de badauds à l'approche d'une saison qui sera haute en couleurs, et la police peut se consacrer à des tâches moins dangereuses puisque le calme bat son plein.
Et vous alors?
Justement, vous allez incarner un des cinq personnages jouables, ou bien chacun des cinq, tour à tour. Vous débutez votre aventure dans le centre d'information de l'île. En cliquant sur la brique bleue, vous allez accéder au livre qui permet de mémoriser votre progression.
Vous allez également vous familiariser avec les personnages jouables, et pour vous rendre quelque part, il faudra faire glisser le portrait du personnage choisi sur l'un des lieux sensibles de l'île.
Parmi les endroits intéressants, vous opterez pour le poste de police, la pizzeria ou encore la station service. Sept lieux à investir, et des missions à remplir au gré de vos promenades.
Parmi les moments forts, vous allez construire un hélicoptère, une Formule 1 ou un Jetski, et vous allez piloter vos engins sur des pistes parsemées d'embûches, ou à travers les eaux ponctuées de requins.
Vous allez suivre des sentiers et des chemins, croiser des gens, vous amuser à cliquer sur les passants pour changer leur chapeau, ou cliquer sur les fleurs pour les changer de couleurs et de formes.
Et si vous poussez le jeu assez loin, vous risquez de trouver des "easter eggs" et des lieux secrets, à en croire les critiques consacrées à ce jeu.
Chaque fois que vous remplissez une mission, vous obtenez une case rouge sur un échiquier qui compte 25 cases. Et pour plus de détails, n'oubliez pas de bien écouter les conseils prodigués par les personnages rencontrés, ou sur le manuel à télécharger. Ah, dernier conseil : Gardez un oeil sur Casbric. Derrière ses barreaux, il ne paie pas de mine. Mais en liberté, il est insaisissable !

titre Conclusion


Lego Island est le tout premier jeu de la longue série des jeux Lego. D'ailleurs, le groupe Lego Interactive est juste cité comme marque commerciale, et non comme label d'édition.
Le jeu a été innovant à plus d'un titre : D'abord, l'absence de linéarité est une vraie invitation au voyage, avec une exploration au gré de ses envies, dans la peau de l'un des cinq personnages.
D'autre part, on est dans le monde des Légos, et les PNJ se déplacent à pied, en vélo, en voiture, vont et viennent, recréant une atmosphère de lieu de vie. Un peu comme si le gamin que l'on a été prenait un champignon magique façon "Alice au pays des Merveilles" pour rapetisser et rejoindre l'univers des jouets. La technologie Direct X aidant, le jeu est en animation permanente.
Mais le jeu a vieilli, et certaines textures en ressortent vieillottes. En testant le jeu sous Win 7, j'ai eu des animations 3D invisibles, et des décors partiellement effacés. Et puis, et c'est le point le plus important, on aura vite fait le tour de l'île et des ses missions. On peut revenir au jeu quand on a dix ans, on y revient par curiosité ou par nostalgie 20 ans plus tard. Mais, malgré l'humour permanent et la B.O. du Juke-Box, on n'aura pas très envie de s'y attarder au-delà d'une paire d'heures.



titre Wes Jenkins, l'homme de coeur



Directeur créatif passionné, il aura été un des cadres les plus actifs de la société Mindscape à la fin des années 1990. Et c'est lui qui a porté le projet du jeu, consacrant Légo comme une des séries les plus prolifiques de l'Histoire des jeux vidéo.
Malheureusement, Wes Jenkins était très malade, et, après avoir subi de multiples opérations du coeur, dont un quadruple pontage coronarien, il a lancé un appel à financement participatif de 100 000 dollars en août 2016 pour faire face aux difficultés financières occasionnées par ses soins. Le 24 septembre 2017, Wes est décédé. L'ironie du sort a voulu que, la même semaine, la fiche de son jeu-phare soit créée, sans que l'on sache qu'il était parti. En téléchargeant ce jeu, vous contribuerez à raviver la flamme de son souvenir. R.I.P.

titre Lancement



Jeu testé sur un OS Win 7 / 64 bits. Montez l'image-disque avec Daemon Tools puis lancez l'installation.
Sous VPC et Win 98, le jeu est plus fluide et les textures peuvent être configurées en 65 000 couleurs ou en 256 couleurs selon vos préférences et les performances de votre carte. Non testé sous XP, mais le jeu doit passer. Non testé sous Win 8 et Win 10.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure