Escape From Delirium
Date de sortie
1995 ()
Développement
Systèmes
systeme


titre Paul Cole doit sauver le monde

Est-ce que l'histoire a vraiment de l'intérêt ? Bon, allons-y pour un topo : Paul Cole, archéologue de son état, est appelé pour fouiller un site où une momie vient d'être découverte, à l'intérieur d'une station de métro désaffectée. Le temps de commencer la fouille, Paul tombe dans un local de surveillance du musée archéologique et est le témoin d'un vol de reliques, alors que le gardien gît sur son écran de contrôle. Les voleurs ne tardent pas à savoir l'identité du témoin à charge qui a vu le visage d'un des deux voleurs. Ils décident de saboter l'avion qui amènera Paul au tribunal. Le lendemain, Paul se trouve dans l'avion où un pirate de l'air déroute le vol vers les Philippines. L'explosion des saboteurs intervient, et Paul Cole a le temps de s'emparer d'un parachute qui lui permet de descendre dans la jungle puis de retrouver les débris de l'appareil pour débuter son enquête....Une histoire bien compliquée, sans queue ni tête, mais qui révèle très vite un intérêt ailleurs : ce jeu est un fan game en l'honneur des jeux LucasArts !

titre Un Point and click des plus classiques

Si vous avez aimé jouer à ces grands classiques de LucasArts (Sam and Max, Monkey Island ou Loom) ou à ses rivaux de chez Sierra (Space Quest, King's quest...) vous adorerez déambuler dans les décors pixelisés de ce point and click classique. Les verbes d'action des inventaires des jeux d'aventure de la fin des années 80 sont repris avec des icones qui montrent une pointe d'humour : Prendre, utiliser, tirer, parler, les actions sont explicites et nécessitent souvent une combinaison avec des objets piégés dans l'inventaire, ou entre deux objets. Les phases de dialogues sont elles aussi portées sur l'ironie, tout comme les choix donnés à notre avatar, trahissant une volonté délibérée de ne pas se prendre au sérieux.

Les décors sont accompagnés de musiques bien senties, et les zones interactives sont assez faciles à trouver. Par contre, l'absurde est la clé de voûte du scénario, et il faudra tenter tout ce que vous pouvez, y compris les combinaisons les plus idiotes, pour déverrouiller des phases de blocage.



Le principal défaut consistera surtout en l'absence de game over : on peut tourner en rond des heures durant, parce que l'on a combiné deux objets qui ne peuvent être séparés et qui empêchent plus tard de résoudre une énigme : Dès le début du jeu, j'ai récupéré une poulie, et je l'ai associée dans la jungle avec une corde. Pa moyen de dénouer ces deux objets, alors que la corde seule sera requise pour décoincer une énigme. Sauvegardez souvent, ce ne sont pas des bugs mais des pièges que nos deux amis ont mis en travers de notre chemin, pour nous imaginer pester contre eux s'il faut tout recommencer depuis le début ! Sauvegardez souvent, il y a assez de slots pour cela !

titre Deux frangins, deux fans, deux nostalgeeks

Stephan et Walter Koch ont laissé peu de traces sur la toile, y compris outre-Rhin. Ce jeu semble être l'unique création de ces fans du jeu d'aventure made by LucasArts. On n'a pas cherché à créer un jeu original, pas d'innovation, rien. Ce jeu est un fan game qui permet de revisiter le catalogue de LucasArts, avec des personnages ou des situations qui sont de véritables easter eggs pour qui sait lire entre les pixels. Paul Cole arbore une coiffure digne de Guybrush, et de nombreux plans vous rappelleront des sèquences de jeux d'aventure classiques. Si cet aspect est bien intégré, vous comprendrez mieux l'absence de cohérence dans le scénario et la redondance de scènes et de choix illogiques.

Le parti-pris des deux frères aura été, assurément, de gentiment bousculer la société allemande, abreuvée d'interdictions de scènes choquantes, au cinéma comme dans les jeux vidéo. Ici, les scènes gore se succèdent, et quand on sait que le sang ne doit pas être montré dans les jeux vendus en Allemagne, on sourira d'avoir à trouver du sang pour faire tomber dans les pommes un personnage qui détient un objet, et que pour créer ce sang, il faudra étriper un prisonnier attaché contre un mur. Plus loin, c'est en déambulant parmi une fête foraine où une nacelle s'est détachée, brisant net ses occupants, avec un rescapé qui vomit ses tripes, qu'il faudra trouver le moyen de rentrer sans ticket dans une attraction remplie de personnages dérangeants.

titre Conclusion

Un jeu qui se veut un vrai pied-de-nez aux institutions locales de censure, jalonné de macchabées et de situations que l'on ne peut réserver aux enfants. Un fan game en forme de petit réquisitoire contre la bien-pensance. Un jeu résolument coloré et malaisant qui résonne comme un hymne punk à la face du monde propret qui élabore les règles de la société. Un jeu qui n'aurait jamais dû voir le jour en dehors de son statut de shareware, et qui a connu une commercialisation et une notoriété qui défient le temps. Aujourd'hui, la communauté des traducteurs s'empresse d'en faire une version traduite, et c'est à partir de la version de papa Olive que j'ai testé ce jeu. Essayez-le, peut-être le titre vous adoptera t-il ? Pour moi, emballez, c'est pesé !

titre Lancement

Jeu testé à partir d'une version automatique réalisée avec la traduction incomplète de papa Olive. La version CD-ROM de Saville n'a pas été testée.




titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Des questions ? besoin d'aide ?

Vous pouvez trouver de nombreuses informations et vous pourrez poser des questions à la communauté en allant sur notre forum : Abandonware Forums.

    Informations diverses
    Médias
    Crédits
    Avis & Comments (0)
    Astuces (0)

    Screenshots (14)
    Scans disques (3)

    Télécharger le jeu
Doomlazer (Restauration du jeu (code)), ergonomy_joe (Restauration du jeu (code)), heavyjo (Traduction), sagitaire021 (Version automatique)
















Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure