MechCommander 2
Année
2001 (Sortie US)
Edition
Systèmes
systeme systeme systeme systeme systeme systeme
Multijoueurs


titre Scénario

Commandant,

Pour répondre à votre demande, la mise à jour de votre logiciel de commandement et de conduite a été téléchargée sur votre afficheur de données tactiques (ADT).

Le sergent Cash a obtenu cet appareil auprès de son pourvoyeur habituel. Si quelqu'un vous demande d'où vous le tenez, vous n'avez qu'à répondre qu'il est tombé d'un transport de troupes blindé.

À mon avis, cette mise à jour arrive à point nommé. Si la moitié des rapports que nous avons sur Carter V s'avèrent exacts, nous aurons besoin de tous les avantages que nous pourrons nous procurer. Entre les brigands, la Maison Steiner et Dieu sait qui d'autres, qui se battent tous pour s'approprier ce caillou, il risque d'y avoir du sport.

Mais j'imagine que notre présence ne s'imposerait pas si la situation était différente. Car, voyons les choses en face, qui pourrait bien vouloir s'entourer d'une bande de mercenaires en temps de paix ?

Puissions-nous tous nous enrichir et nous couvrir de gloire.

Lieutenant D.C. Diaz

titre Gameplay

Nous voici face à jeu de tactique en temps réel (avec pause). Oui, j'ai bien dit tactique et non pas stratégique. Ici, pas de base, pas de grande batailles avec des centaines d'unités, simplement une escouade de BattleMechs à faire survivre jusqu'à la fin de chaque mission.

Et pour cela, vous avez pléthore d'options à votre disposition : capturer les bâtiments et tourelles ennemis pour avoir plus de "Points de support", lancer une sonde pour découvrir la position et la nature des unités ennemis, envoyer un éclaireur agiter la fourmilière avant de tendre une embuscade avec vos 'Mechs lourds... Tous les choix tactiques sont vôtres.

Plus vous aurez de précieux "Points de support", plus aurez d'options de support disponibles, comme : lancer une opération de récupération de matériel, demander un camion de réparation, ou une frappe aérienne, ou un largage d'une unité d'artillerie fixe, ou encore lancer un hélicoptère de reconnaissance, un poseur de mine, ou enfin une sonde à capteurs (cette dernière a une durée de vie limitée mais permet de détecter au loin des unités ennemis).

Au fur et à mesure du jeu, vos pilotes auront de plus en plus d'expérience, et pourront, à chaque montée en grade, se spécialiser selon vos désirs et leurs aptitudes. Par exemple, une spécialisation en 'Mech léger rendra le pilote plus apte à piloter ce genre d'engin de mort avec rapidité et efficacité.

Bien sûr, chaque perte de pilote ou de matériel rendra la mission suivante plus ardue, à moins de pouvoir les remplacer (pour cela on peut en cours de mission récupérer des Mechs ennemis tombés au combat, si on a assez de points de soutien pour faire une opération de récupération et au moins un pilote en réserve).

La plupart de vos acquisitions de BattleMechs, armes, et munitions se feront sur le terrain. De même pour les crédits. Vous aurez aussi parfois l'occasion de remplir une mission facultative, et il est fortement recommandé de les faire.

En parlant du terrain, le jeu prend en compte évidemment les angles morts grâce à la modélisation entièrement en 3D des environnements. Mais ça a aussi des conséquences sur le positionnement optimale de vos unités. Ainsi, un Mech en hauteur infligera plus de dégâts à un ennemi situé en contrebas.

Si votre ennemi dispose d'une position fortifiée ou d'une puissance de feu supérieure, la portée de vos armes sera décisive pour l'en déloger. Vous pouvez aussi TOUT détruire, ce qui inclus des dépôts de munitions (oh la belle rouge !), des dépôts de carburant (oh, la belle bleue !), voire des bâtiments et unités civils (évidemment, vos donneurs d'ordres ne seront pas forcément contents si vous en passez par là).

Pour finir l'IA est parfois bête, donc il faudra mieux être vigilant quand vous donnerez des ordres. Cette faiblesse de l'IA affecte aussi les ennemis, donc pour un meilleur défi, n'hésitez pas à jouer en mode difficile.

Entre les missions, vous aurez accès à cinq écrans de logistique :
- Le briefing, qui permet de réviser vos objectifs et de consulter la carte satellite
- Le hangar à 'Mechs, où vous pouvez sélectionner les 'Mechs que vous allez utiliser au cours de la mission (voire en acheter, si vous avez assez de crédits).
- Le labo à 'Mech, qui permet de modifier de fond en comble les 'Mechs de votre inventaire, et qui permet de sauvegarder vos configurations pour les déploiements futurs.
- La zone de rassemblement de pilotes, où vous assignerez vos pilotes à vos 'Mechs, selon les spécialités des premiers et les caractéristiques des seconds.
- L'écran de récupérations de 'Mechs, qui permet de récupérer des 'Mechs détruits. C'est parfois le seul moyen de récupérer des 'Mechs que votre employeur ne possède pas, et c'est souvent bien plus économique que d'en acheter.

Comme d'habitude dans la série, la chaleur dégagée par les armes, la vitesse des 'Mechs, le blindage, le tonnage, la spécialisation des 'Mech (léger, lourd, à laser, ...), et en plus ici la spécialisation et les aptitudes des pilotes, sera à prendre en compte pour mener à bien vos missions.

La campagne du jeu sait varier les plaisir, avec (liste non-exhaustive) : des missions où vous aurez à défendre une position fortifiée durant un certain temps, des missions où vous aurez à débusquer un ennemi retranché, des objectifs à capturer pour produire des unités, des ennemis à récupérer, en outre du classique "chercher & détruire".

titre Multijoueur

Il permet de s'affronter à d'autres joueurs (jusqu'à 8), mais aussi de jouer en mode coopératif. C'est assez rare pour être noté, et plutôt jouissif. Vu qu'il permet de remplacer l'IA limitée par un joueur humain, c'est là où le jeu excelle. Et c'est alors que vos qualités de commandant seront le plus mises à rude épreuve.

Le jeu en réseau est possible via TCP/IP sur le réseau local, parfait pour se faire un petit duel.

L'éventail de types de missions multijoueur est plutôt varié, jugez plutôt :
- Élimination : Combat à mort où le gagnant est le joueur ou l'équipe qui a accumulé le plus de crédits au terme du temps imparti. Chaque unité détruite rapporte un nombre de crédits équivalent à sa valeur de récupération.

- Roi de la colline : L'équipe gagnante est celle qui a contrôlé le plus longtemps l'objectif, même si elle a perdu toutes ses unités.

- Prise de bases : Chaque équipe a un QG. Quand le QG de l'équipe est capturé, tous les pilotes s'éjectent de leurs 'Mechs, lesquels peuvent être récupérés par les joueurs restants. L'équipe ayant capturé le plus de QG l'emporte, même si son propre QG a été capturé par un adversaire. La variante Territoires autorise un nombre illimité de captures de QG, et l'équipe ayant gagné le plus de points l'emporte.

- Le dernier debout : L'équipe gagnante est la seule à qui il reste des unités à la fin du temps imparti.

- Dernier sur la colline : Le gagnant est celui qui contrôle le QG à la fin du temps imparti.

- Mission complexe : Bien que ce type de missions offre de nombreuses variantes, elles se jouent en général avec deux équipes. L'une d'elle est chargée de défendre les objectifs indiqués contre les assauts de l'autre.

titre Technique

Contrairement à son prédécesseur, le jeu passe enfin à la 3D intégrale. Cela veut dire des graphismes bien plus jolis, mais aussi des lignes de visée bien mieux calculées par le moteur du jeu.

Le jeu est relativement gourmand pour l'époque. Pour y jouer dans des conditions optimales, comptez sur un processeur à 1 Ghz, et sur une GeForce 4 ou équivalent !

Résolument moderne (pour l'époque), le jeu utilise DirectX 8 et est même compatible sans aucune modification avec Windows XP (qui sortira la même année que ce jeu).

Le jeu est protégé contre la copie par SafeDisc. Ladite DRM est bloquée pour des raisons de sécurité sur Windows 10 de nos jours (ironique, étant donné que ce jeu fut édité par... Microsoft !).

La version automatique, ainsi que la version freeware (voir ci-dessous) enlèvent cette vilaine verrue.

titre Trivia

Le jeu dispose d'un éditeur de missions assez complet, lesquelles seront ensuite rajoutées aux missions disponibles au mode de jeu "Mission en solo" (c'est à dire le mode escarmouche).

Le jeu a été mis à disposition en version freeware par son éditeur Microsoft quelques années après sa sortie (le studio de développement FASA lui appartenait déjà, donc aucun problème de droits).
Cette version freeware a donné naissance à la version améliorée et modernisée nommée Mech Commander Omnitech :
https://www.moddb.com/mods/mechcommander-omnitech/downloads/mech-commander-omnitech-628

Cependant, il semblerait qu'une partie notable des ressources graphiques, sonores, et vidéos, ainsi que le scénario du jeu, n'en faisaient pas partie. Ainsi, la campagne proposée au sein de la version freeware est très différente du jeu présent sur cette fiche. Cette version freeware n'est aussi disponible qu'en anglais.

Fidèle à la tradition, le jeu dispose d'une encyclopédie permettant d'en savoir plus sur les éléments présents dans le jeu, l'histoire précédent votre implication, et pour se plonger dans l'univers BattleTech.

À l'époque de la sortie du jeu, Zone.com permettait de jouer via Internet contre d'autres joueurs situés dans le monde entier. Aujourd'hui, les serveurs n'existent plus, mais la version freeware a semble-t-il comblé le vide.

titre Commandes

Liste exhaustive des commandes :

Éléments de base :
- Menu système : Échap ou Pause
- Objectifs : F9
- Raccourcis clavier : F1
- Fonctions de l'affichage multifonction (AMF) : Tab
- Annuler un ordre : Retour arrière

Sélection d'unités :
- Sélection de plusieurs unités : MAJ + clic sur les unités
- Sélectionner toutes les unités à l'écran : E
- Formation d'un groupe d'assaut : Sélectionner les unités, puis Ctrl 1 à 9
- Sélection d'un groupe d'assaut : 1 à 9

Ordres de mouvement :
- Marche : clic sur la destination
- Courir : Barre d'espace + clic sur la destination
- Saut : J + clic sur la destination
- Conservation de la position (activer/désactiver) : H
- Définition d'un point de route : Ctrl + clic sur le point
- Définition d'un point de route de course : Ctrl + Maj + clic sur le point
- Définition d'un point de route de saut : Ctrl + J + clic sur le point

Ordres d'attaque :
- Attaque par défaut : clic sur la cible
- Tir depuis la position actuelle : C + clic sur la cible
- Attaque de courte portée : S + clic sur la cible
- Attaque de longue portée : L + clic sur la cible
- Forcer le tir : F + clic sur la cible
- Conservation de munitions : A + clic sur la cible

Ordres de soutien :
- Frappe aérienne : * (sur le pavé numérique)
- Sonde de capteurs : / (sur le pavé numérique)

Observation de la situation :
- Réglage de la caméra : clic droit de la souris + déplacement
- Zoom : +/- ou molette de la souris
- Paramètres de la caméra : Ctrl + F2 à F5
- Réinitialiser la caméra : Début (Home) ou clic sur la molette de la souris
- Activation/Désactivation du compas : \ (pour activer) ou * (à côté de la touche Entrée) pour désactiver

titre Avis du testeur

Si le premier opus était le premier à nous montrer des 'Mechs en vue de dessus au lieu de la première personne, il avait quelques défauts de jeunesse qui l'empêchait d'être un grand classique pour les fans de la série. Ici, non seulement tous ces défauts sont gommés (en premier lieu grâce au tout nouveau moteur 3D), mais le jeu est bien plus profond et aisé à prendre en main.

Voir sans être vu sera votre mot d'ordre. Prendre avantage des obstacles, et angle morts sera votre méthode. Dominer l'ennemi avant de commencer l'engagement sera la clé de la réussite.

Avec une IA plus retors, il aurait mérité un abandonware d'or. Mais il est déjà très bien ainsi.

Bonne chance, commandant !



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Des questions ? besoin d'aide ?

Vous pouvez trouver de nombreuses informations et vous pourrez poser des questions à la communauté en allant sur notre forum : Abandonware Forums.











Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure