Blue Heat : The Case of the Cover Girl Murders
Année
1997 (Sortie FR)
Développement
Systèmes
systeme
Dosbox
Compatible avec la version DOsbox SVN


Blue Heat est un jeu d'aventure en full motion Video (FMV) paru en 1997. Développé par Quarium d'abord sous l'égide de Cyberdreams qui fit faillite avant la sortie du jeu, il fut finalement distribué par Orion Interactive. Blue Heat présente un cas assez original dans l'univers du jeu vidéo puisqu'il a été tourné en même temps que le film "Cover me", mais si celui-ci arriva en salle en 1995, il fallut encore attendre deux ans pour achever le jeu vidéo.

titre Un film, un jeu

"Cover me" fut mis en scène par Craig Shapiro, un réalisateur reconnu, auteur de plusieurs films et épisodes de série (Charmed par exemple). La distribution comprend une foule d'acteurs chevronnés dont Eliott Gould connu pour son rôle de chirurgien dans M.A.S.H. L'action se passe à Los Angeles, dans le milieu des cover girls, les filles qui font la couverture des magazines de charme comme Lui ou Playboy, ici, il s'agit de LA Erotica. Un serial-killer tue, toujours de la même manière, les filles qui travaillent pour ce type de revue. L'héroïne du film, l'inspectrice Holly Jacobson (Courtney Taylor, présente dans pas mal de séries US des années 90, Lois et Clark, par exemple) est envoyée infiltrer ce milieu sous le nom de Dee lattenzy, à charge pour elle d'enquêter "undercover" - de là le jeu de mots anglais - pour découvrir le nom du meurtrier ou de la meurtrière. Toutes les vidéos et les photos du jeu de «Blue Heat» sont directement issues du film

titre Au jour, le jour

Vous jouez le rôle de l'inspectrice responsable de l'enquête. Deux assassinats ont déjà été commis et il vous reste 7 jours pour identifier leur auteur. Chaque journée comprend un certain nombre de séquences entrecoupées de vidéos comme, par exemple, le premier jour consacré à l'installation dans votre planque et à la première rencontre avec les protagonistes de l'affaire. Chaque lieu est représenté de manière statique par une photo où, comme dans toutes les aventures qui se respectent, il faudra retrouver indices et objets cachés. Vous pourrez discuter avec certains personnages, une fenêtre s'ouvre alors dans laquelle le témoin répond aux questions que vous choisissez dans l'éventail proposé. Attention, il ne faut pas démolir votre couverture en les interrogeant trop directement ! Les dialogues suivent une certaine logique et, de ce fait, certaine questions disparaissent au cours de ceux-ci et ne pourront être posées. Pour vous aider, vous possédez un PDA (Personal Digital Assistant) ultra perfectionné aux usages multiples. Il contient tous les fichiers de l'enquête, bien sûr, mais il permet aussi de contacter en direct le juge ou le laboratoire. En effet, au cours de vos investigations, vous enverrez des objets à analyser et vous traquerez à travers vos interrogatoires les éléments qui incriminent ou disculpent les différents protagonistes. A la fin du jeu, une scène dans un night club réunira les six suspects restants, vous devez avoir au préalable innocenté les autres sinon vous avez perdu!

titre Mature ? Si peu

La prise en main de l'interface est immédiate. Tout se joue à la souris avec un pointeur intelligent. Pour vos déplacements, vous utilisez une carte qui se complète au fur et à mesure de vos investigations. Les photos sont très nettes, les vidéos sont en général de bonne qualité mais elles sont pixelisées sans surprise pour un jeu de plus de vingt ans. Cependant, il existe une option qui permet de diminuer leur taille à un quart de l'écran et qui améliore grandement leur qualité. Les voix sont dans l'ensemble très claires sauf pour quelques personnages pour lesquels il y a un léger grésillement. Comme tous les acteurs sont des professionnels, leur prestation est sans défaut. Évidemment, en anglais et sans sous-titres, le jeu se réserve aux anglicistes avertis, d'autant plus que les dialogues recèlent des indices importants. les sauvegardes sont disponibles à tout moment et leur nombre, virtuellement infini. Quant à l'aspect mature du jeu, il se fait surtout sentir dans le langage assez cru, car au niveau visuel, il se résume à des photos dénudées (plutôt réussies en général) et à quelques débuts de scène de sexe. C'est très soft, même les clichés des meurtres ne montrent pas de sang !

titre Elementaire, mon cher ...

«Blue Heat» est une véritable enquête, ce sont vos déductions et leur utilisation qui vous permettront de démasquer le meurtrier à la différence de beaucoup de jeux dans lesquels l'histoire avance seule au fur et à mesure de vos découvertes. Malheureusement, il fut très mal distribué et reste très peu connu même aux États-Unis. Néanmoins, si vous aimez les vrais jeux d'investigation et que vous parlez et lisez l'anglais avec aisance, ce serait dommage de passer à côté de Blue Heat bien plus intéressant qu'il n'y paraît !

titre Installation

«Blue Heat» a été conçu pour fonctionner avec Windows 3.1. Nous vous offrons une version automatique qui fonctionne très bien sous Windows 10 par exemple. Si vous préférez l'installation à l'ancienne, les quatre CD qui constituent le jeu sont aussi disponibles mais il faudra les utiliser avec une version de Dosbox dans laquelle on peut installer Windows 3.1.

Fabrice Debaque.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Des questions ? besoin d'aide ?

Vous pouvez trouver de nombreuses informations et vous pourrez poser des questions à la communauté en allant sur notre forum : Abandonware Forums.










Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure